par Christophe Labedan

Michelin: le verdict

On attendait avec impatience le verdict de Michelin, la veille d'un Grand Prix de France qui pourrait s'avrer houleux, vu la tournure que prennent les choses entre la FIA et les curies quipes de leurs pneumatiques. Michelin fait encore une fois face ses responsabilits et avoue ses erreurs dans un communiqu de Pierre Dupasquier:

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

On attendait avec impatience le verdict de Michelin, la veille d'un Grand Prix de France qui pourrait s'avrer houleux, vu la tournure que prennent les choses entre la FIA et les curies quipes de leurs pneumatiques. Michelin fait encore une fois face ses responsabilits et avoue ses erreurs dans un communiqu de Pierre Dupasquier:

Les pneus n'avaient pas de dfaut intrinsque mais ils taient
insuffisamment adapts pour les conditions de course extrmes rencontres cette anne dans le virage 13 du circuit.
Les six voitures quipes par le Japonais Bridgestone avaient pris le dpart et disput la course sans difficult. Le problme tait que nous avons sous-valu les contraintes extrmes subies par les pneumatiques dans le virage 13 avec les caractristiques spcifiques de l'anne 2005.

Michelin n'a jamais eu droit de tester ses pneumatiques Indianapolis et a du se rabattre sur des simulation qui n'ont pas anticip les charges supportes par le pneu arrire gauche dans le banking. Le pneu ne souffrait d'aucune anomalie particulire.

Pour résumer

On attendait avec impatience le verdict de Michelin, la veille d'un Grand Prix de France qui pourrait s'avrer houleux, vu la tournure que prennent les choses entre la FIA et les curies quipes de leurs pneumatiques. Michelin fait encore une fois face ses responsabilits et avoue ses erreurs dans un communiqu de Pierre Dupasquier:

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.