par Raphael Caplan

Pas de surcoût pour la C4 Bioflex

Après Saab, Ford et Renault notamment, Citroën en vient aussi aux biocarburants. Elaborée à partir de la 1.6 essence de 110 ch, la C4 Bioflex se régale autant de sans-plomb que d'éthanol. Outre la marché brésilien (duquel son moteur provient), où les voitures flex représentent 65% des ventes de Citroën, cette C4 a aussi des visées sur la Suède... Et la France. Chez nous, elle sera proposée au même prix que la version essence, soit 18 650  en finition pack, 20 000 en Pack Ambiance, et 22 150 en Exclusive. En mode éthanol, le moteur passe de 110 à 113 ch, et voit son couple augmenter de 147 à 153 Nm. Cela se traduit par 2 km/h gagnés en vitesse de pointe (192 km/h au lieu de 190), et un 0 à 100 km/h exécuté en 10,2 sec au lieu de 10,6. Revers de la médaille, la consommation moyenne passe de 7,1 à 9,8 l/100 km. Heureusement, avec un prix au litre de 80 cents au lieu de 1,25 pour le SP95, cet inconvénient se voit annulé. Du reste, le taux de CO2 tombe de 169 à 160 g/km, l'E85 s'avérant moins polluant, y compris en CO, selon le constructeur aux chevrons. Du champ à l'échappement, ce seraient 40% de CO2 en moins qui seraient émis. Intéressant, sauf qu'on est encore loin des 500 pompes à biocarburants prévues pour la fin de l'année.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Après SaabFord et Renault notamment, Citroën en vient aussi aux biocarburants. Elaborée à partir de la 1.6 essence de 110 ch, la C4 Bioflex se régale autant de sans-plomb que d'éthanol. Outre la marché brésilien (duquel son moteur provient), où les voitures flex représentent 65% des ventes de Citroën, cette C4 a aussi des visées sur la Suède... Et la France. Chez nous, elle sera proposée au même prix que la version essence, soit 18 650  en finition pack, 20 000 en Pack Ambiance, et 22 150 en Exclusive. En mode éthanol, le moteur passe de 110 à 113 ch, et voit son couple augmenter de 147 à 153 Nm. Cela se traduit par 2 km/h gagnés en vitesse de pointe (192 km/h au lieu de 190), et un 0 à 100 km/h exécuté en 10,2 sec au lieu de 10,6. Revers de la médaille, la consommation moyenne passe de 7,1 à 9,8 l/100 km. Heureusement, avec un prix au litre de 80 cents au lieu de 1,25 pour le SP95, cet inconvénient se voit annulé. Du reste, le taux de CO2 tombe de 169 à 160 g/km, l'E85 s'avérant moins polluant, y compris en CO, selon le constructeur aux chevrons. Du champ à l'échappement, ce seraient 40% de CO2 en moins qui seraient émis. Intéressant, sauf qu'on est encore loin des 500 pompes à biocarburants prévues pour la fin de l'année.

Pour résumer

Après Saab, Ford et Renault notamment, Citroën en vient aussi aux biocarburants. Elaborée à partir de la 1.6 essence de 110 ch, la C4 Bioflex se régale autant de sans-plomb que d'éthanol. Outre la marché brésilien (duquel son moteur provient), où les voitures flex représentent 65% des ventes de Citroën, cette C4 a aussi des visées sur la Suède... Et la France. Chez nous, elle sera proposée au même prix que la version essence, soit 18 650  en finition pack, 20 000 en Pack Ambiance, et 22 150 en Exclusive. En mode éthanol, le moteur passe de 110 à 113 ch, et voit son couple augmenter de 147 à 153 Nm. Cela se traduit par 2 km/h gagnés en vitesse de pointe (192 km/h au lieu de 190), et un 0 à 100 km/h exécuté en 10,2 sec au lieu de 10,6. Revers de la médaille, la consommation moyenne passe de 7,1 à 9,8 l/100 km. Heureusement, avec un prix au litre de 80 cents au lieu de 1,25 pour le SP95, cet inconvénient se voit annulé. Du reste, le taux de CO2 tombe de 169 à 160 g/km, l'E85 s'avérant moins polluant, y compris en CO, selon le constructeur aux chevrons. Du champ à l'échappement, ce seraient 40% de CO2 en moins qui seraient émis. Intéressant, sauf qu'on est encore loin des 500 pompes à biocarburants prévues pour la fin de l'année.

Raphael Caplan
Rédacteur
Raphael Caplan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.