Credit Photo - Red Bull Racing
par Thibaut Emme

F1 Spa 2022 : Verstappen était intouchable

Max Verstappen remporte un GP de Belgique avec une facilité déconcertante. Il signe l'une des plus belle remontée de la F1 en partant 14e et en gagnant.

Perez et Sainz complètent le podium. Albon ramène le dernier point à Williams, en récompense d'un très bon weekend.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Il fait bien plus chaud aujourd'hui qu'hier dans les Ardennes Belges. 30° dans l'air au lieu de 15 et 36° au sol. Le soleil est là et les Mercedes pourraient avoir un meilleur rythme avec des gommes dans la fenêtre de fonctionnement. On devrait avoir un beau GP de Belgique avec un départ "chaud" et des pilotes de pointe qui se retrouvent en fond de grille.

Les stratégies pneus sont un peu l'inconnue puisqu'on prévoit 1 ou 2 arrêt en fonction de la tenue des gommes. Certaines voitures sont très déchargées en appui pour filer dans la ligne "droite" de Kemmell. Sur ces voitures, les pneus vont souffrir.

Dernière nouvelle, Pierre Gasly est dans son garage. Il y a visiblement eu un souci sur son Alpha Tauri. Comme Tsunoda il devra partir des stands. Sainz part en gommes tendres. Il veut sans doute se mettre à l'abris au départ. Tsunoda en pneus durs. Bottas, Verstappen et Leclerc sont aussi en tendres.

Départ

Très bon départ de Sainz. Perez de son côté défend déjà sur Alonso qui passe tout de même. Au final les Mercedes passent Perez. Au Combes Hamilton s'envole sur l'Alpine d'Alonso ! C'est tout bon pour Sainz. Derrière tout le monde passe Hamilton. Il semble que le septuple champion du monde a tenté l'extérieur sur Alonso qui a résisté. Verstappen et Leclerc sont déjà 10 et 11e. Hamilton va abandonner !

Au deuxième tour, Latifi par en toupie et touche Bottas. Allez, voiture de sécurité ! On a des graviers, des débris partout et trois monoplaces à ramasser. La voiture de sécurité change la donne tactique et certains passent par les stands. Leclerc par exemple, mais il semble qu'il y avait aussi un bout de plastique de coincé dans l'entrée d'air des freins. Le revoilà 17e mais en mediums ! La voiture s'efface au 5e tour et Sainz qui a fait une petite erreur à la chicane de l'arrêt de bus se reprend bien. Russell est sur les talons de Perez mais Alonso aussi.

Verstappen est inarrêtable ! Il passe Ricciardo et est déjà 6e à la fin de ce 5e tour. La Williams d'Albon file sur Kemmell et passe Ricciardo. Verstappen passe Vettel et le voilà 5e à 6,7 secondes de Sainz. Qui peut l'empêcher de gagner ? Il passe Alonso et n'a plus que 5 secondes. Et le voilà qui passe Russell sur Kemmell. Le voilà 3e à 2,6 secondes. Un autre pilote fait une remontée solide : Ocon qui est 10e en mediums.

Tour 10/44

On peut considérer que Sainz, Perez et Verstappen sont en paquet. Perez est toujours hors zone DRS de Sainz et Verstappen va bientôt klaxonner pour le passer. On aurait pu penser que Perez allait le laisser passer aux Combes, mais non. Pas encore. Sainz rentre aux stands au début du 12e tour. Il tente l'undercut par rapport à Verstappen : profiter de pneus neufs pour ne pas se faire passer "dans les stands". Mais Verstappen passe Perez et va passer Sainz à coup sûr. Surtout que Sainz est planté derrière Ricciardo.

Verstappen ne rentre pas encore. Ricciardo lui rentre, comme Ocon. Ils repartent 15 et 16e. Sainz se bat et passe Vettel pour la 4e place. Russell s'arrête chez Mercedes et repart 7e derrière Russell. Chez Red Bull on va tenter un seul arrêt. Verstappen rentre au 16 tour et repart...devant Perez qui s'était arrêté avant. Derrière, Leclerc se rate à la Source et manque de grip. Il se fait ramarrer par Russell qui le passe au freinage des Combes.

Verstappen prend la tête du GP en passant Sainz au 18e tour aux Combes. S'il va au bout, ce sera l'une des plus grande remontée pour un vainqueur. Le record est toujours détenu par Watson sur McLaren, parti 22e au GP des Etats-Unis Ouest en 1983.

Tour 20/44

Perez n'a pas le rythme de son chef de fil, mais il passe tout de même Sainz et met Red Bull en capacité de faire un doublé. Pas mal de pilotes de seconde partie de tableau ont mis les durs. Sans doute pour aller au bout du GP. On est à mi-course.

Ocon a passé Albon donc la Williams file en ligne droite. Voilà le Français 8e, derrière Vettel 7e et Alonso 6e. Stroll s'attaque à Ricciardo mais l'Australien résiste dans le pied du raidillon. On arrive dans une partie d'échecs à distance. C'est calme en piste.

Au 26e tour, Ferrari appelle Sainz et Leclerc aux stands. Sainz repart en durs, Leclerc en mediums. Alonso aussi. Leclerc repart devant Albon. Alonso de son côté est reparti derrière le petit train composé de Albon, Ricciardo, Stroll, Norris et Zhou. Albon et Stroll rentrent aux stands, autant de pilotes qu'Alonso n'aura pas à doubler. Red Bull appelle Perez à la fin du 28e tour. Perez ressort derrière Russell mais devant Sainz. Alonso passe Zhou et Norris. Russell est appelé à passer aussi par les stands, un tour après Perez. Mais il reste en piste !

Alonso passe Ricciardo et se retrouve derrière Ocon (passé par Leclerc), à la 8e place. Alpine peut marquer des points importants face à McLaren. Enfin, c'est le leader qui est appelé à la fin du 30e tour à retourner aux stands pour mettre de nouveaux pneus...mediums. Le plus impressionnant c'est sans doute que Red Bull (et d'autres) font maintenant leurs arrêts en 2,3 secondes malgré une procédure plus compliqué et censée les ralentir (ils étaient en 1,9 seconde avant).

Tour 30/44

Ocon est repassé par les stands et se retrouve 9e, devant Albon. Il est derrière Gasly qui pour le moment fait une bonne course en étant parti des stands. Helas pour Vettel, il doit repasser par les stands à 10 tours de la fin de la course. Il repart devant Ocon. Magnifique ! Vettel avait passé Gasly à la réaccélération de la Source, mais sur Kemmell Gasly et Ocon l'ont doublé. Ocon passe Vettel et Gasly et se retrouve 7e. Vettel repasse Gasly à Rivage. Cela rappelle une passe d'arme entre Häkkinen et Schumacher.

Devant Verstappen a 14 secondes d'avance sur Perez et 24 sur Sainz. Intouchable ! Ce qui pourrait animer un peu la fin de la course, c'est Russell qui se rapproche de Sainz pour le podium. Il y a aussi Albon 10e qui défend son petit point face à Stroll. A trois tours de la fin de la course, Verstappen se balade toujours. Russell a visiblement abdiquer par rapport à Sainz. Reste Albon qui lutte toujours face à Stroll.

Chez Ferrari on tente un pari en faisant rentrer Leclerc. Mais quelle bourde ! Alonso le passe ! Ils ont cherché le point du tour le plus rapide et pourraient perdre une place. Bon, il reste une ligne droite de Kemmell pour repasser l'Alpine. C'est fait, ouf pour Leclerc.

Arrivée

Verstappen l'emporte devant Perez et Sainz. Russell fait un beau 4e, devant Leclerc (qui n'a pas signé le tour le plus rapide). Alonso, Ocon, Vettel, Gasly et Albon complètent le top 10. Bravo à Albon pour le point ramené à Williams.

Le calice jusqu'à la lie pour Leclerc. En rentrant tardivement pour tenter le meilleur tour en course, Leclerc a commis un excès de vitesse. 5 secondes de pénalité et une place en moins à la faveur d'Alonso.

PosPilote
1Max VERSTAPPEN
2Sergio PEREZ
3Carlos SAINZ
4George RUSSELL
5Fernando ALONSO
6Charles LECLERC
7Esteban OCON
8Sebastian VETTEL
9Pierre GASLY
10Alexander ALBON
11Lance STROLL
12Lando NORRIS
13Yuki TSUNODA
14Guanyu ZHOU
15Daniel RICCIARDO
16Kevin MAGNUSSEN
17Mick SCHUMACHER
18Nicholas LATIFI
19Valtteri BOTTAS
20Lewis HAMILTON

Classement pilotes 2022

Max Verstappen compte 93 points d'avance sur Perez désormais 2d du championnat. Red Bull a la main-mise sur cette saison 2022 et on voit mal qui pourra arrêter "Super Max" de filer vers son second titre pilote.

Latifi est le seul pilote titulaire qui a toujours 0 point.

POSDRIVERPTS
1Max Verstappen284
2Sergio Perez191
3Charles Leclerc186
4Carlos Sainz171
5George Russell170
6Lewis Hamilton146
7Lando Norris76
8Esteban Ocon64
9Fernando Alonso51
10Valtteri Bottas46
11Kevin Magnussen22
12Sebastian Vettel20
13Daniel Ricciardo19
14Pierre Gasly18
15Mick Schumacher12
16Yuki Tsunoda11
17Zhou Guanyu5
18Alexander Albon4
19Lance Stroll4
20Nicholas Latifi0
21Nico Hulkenberg0

Classement équipes 2022

Red Bull avec les deux premiers pilotes du championnat, mène évidemment la danse. 118 points d'avance. Là encore, difficile de voir comment Ferrari pourrait contrer une Red Bull intouchable.

Alpine compte désormais 20 points sur McLaren pour la 4e place au championnat.

POSTEAMPTS
1RED BULL RACING475
2FERRARI357
3MERCEDES316
4ALPINE RENAULT115
5MCLAREN MERCEDES95
6ALFA ROMEO FERRARI51
7HAAS FERRARI34
8ALPHATAURI29
9ASTON MARTIN ARAMCO MERCEDES24
10WILLIAMS MERCEDES4

Pour résumer

Red Bull est revenu de la pause estivale encore plus forte qu'avant. Verstappen a littéralement volé sur la piste pendant qu'Hamilton était éliminé dès le premier tour après un accrochage avec Alonso.

Chez Ferrari on n'a rien pu faire pour contrer les Red Bull qui signent un nouveau doublé.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.