F1 Singapour qualif 2023 : Carlos Sainz au sommet
Credit Photo - Ferrari
par Thibaut Emme
Les Red Bull a terre

F1 Singapour qualif 2023 : Carlos Sainz au sommet

Carlos Sainz remporte une qualification intense qui a vu un accident spectaculaire (mais sans dommage pour le pilote), mais surtout l'élimination et la frustration des pilotes Red Bull dès la Q2. Les pilotes se tiennent en quelques millièmes et cela promet pour demain pour la course.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

La F1 revient à Singapour sur un nouveau tracé. La marina a une partie en travaux et 4 virages ont été supprimés. C'était des virages lents à 90° donc le tour gagne 10 secondes ! Néanmoins, la FIA et les équipes ne se sont pas entendues "à temps" pour avoir une zone DRS sur cette nouvelle ligne droite. Il faudra le faire à l'ancienne.

Après les essais libres, il apparait que Red Bull n'est pas à l'aise sur le tracé. En fait, la voiture patine de l'arrière, elle est trop "brutale" avec les pneus et les fait surchauffer. Honda a visiblement baissé le potentiomètre de puissance du moteur, mais c'est toujours compliqué. Ferrari à l'inverse semble à l'aise et a une vraie chance pour cette qualification. McLaren semble aussi aux avant-postes et peut troubler la course de Mercedes. McLaren comme Alpine ou d'autres, ont amené pas mal d'évolutions sur les monoplaces.

En retrait, on a Aston Martin et même Alpine. Ces deux visent la Q3, mais rien n'est moins sûr. La moiteur et la chaleur devraient jouer un rôle important. Place à la qualification.

Q1 : Lance Stroll coûte cher à son papa

Les premiers temps tombent avec les "seconds couteaux" que sont les Haas, Alfa Romeo, AlphaTauri, etc. Norris est le premier des "gros bras" à signer un chrono intéressant en 1:32.556. Perez et Verstappen ne font pas mieux. Ni Sainz d'ailleurs. Leclerc en revanche prend le meilleur tour très provisoire avec 1:32.523. Russell signe le meilleur premier secteur de cette Q1. Il n'a plus que 20 millièmes d'avance sur Leclerc, Hamilton en a 17. Reste le dernier secteur...

Ca passe pour Russell pour 47 millièmes. Hamilton de son côté à lâché du temps et c'est le 5e temps. Sargeant a visiblement gêné Stroll. Bon, après une première salve on a une vision de la hiérarchie provisoire et comme en essais libres, Red Bull n'est pas à la fête. Derrière on va se battre à coup de millièmes pour passer en Q2. Albon, Bottas, Zhou, Stroll et Alonso sont en danger. Norris améliore un peu mais reste derrière Russell. Le temps du pilote Mercedes est battu par Verstappen pour 80 millièmes, puis Sainz améliore ce temps de 59 millièmes.

A l'arrière, cela a évolué mais on a Stroll, Sargeant, Albon, Bottas et Zhou. C'est tendu. Les Alpine devraient se sortir de cette Q1. Gasly est 9e à 7 dixièmes de la zone rouge, mais Ocon 12e à 5 dixièmes de Stroll, premier éliminé pour le moment. Il reste 2 min 30.

Allez tout le monde ressort pour un dernier tour (ou pour gêner un peu les copains). 10e pour Albon. Il va falloir être présent sur la piste sous peine de se faire éliminer. Tsunoda prend le meilleur tour en piste ! Magnussen 2d ! La piste s'améliore en quelques minutes, c'est hallucinant. Perez 2d, Ocon 7e, Lawson 4e. Gasly 11e et tout s'arrête avec un drapeau rouge provoqué par Lance Stroll ! La séance est terminée avec Bottas, Piastri, Sargeant, Zhou et Stroll sont éliminés. Stroll semble aller bien, mais quelle boîte !

L'Aston Martin est détruite de l'avant. Il va y avoir du boulot pour les mécaniciens, s'il y a assez de pièces pour refaire la voiture. L'histoire retiendra que Tsunoda a fait le meilleur temps de la Q1. Pour Piastri c'est très frustrant car il avait le rythme pour une Q2.

Q2 : Les deux Red Bull éliminées !

On attend toujours que la piste soit de nouveau praticable. Les barrières Tecpro ont explosé et il fat tout refaire. La piste est nettoyée aussi des liquides lâchés par l'Aston Martin. Cela laisse du temps pour revoir les images des dernières secondes de la Q1 avec des dizaines de monoplaces à l'arrêt en quelques mètres. La FIA va avoir du boulot et les pénalités pourraient pleuvoir.

Allez, on repart enfin. Les pilotes sont impatients, Perez mène la troupe devant les Haas, les Ferrari, son coéquipier Verstappen. Les gros bras veulent profiter d'une piste claire. Avec un temps de 1:32.3, on pensait que Verstappen allait rester un peu en tête. Que nenni puisque même Magnussen le bat ! Sainz se hisse en tête, mais est battu par Alonso ! Quel contraste avec Stroll bon dernier. 1:31.835 pour Alonso, c'est très très rapide.

Après 6 minutes dans cette Q2, on a Alonso, Sainz, Norris, Leclerc, Magnussen, Ocon, Gasly, Verstappen, Perez, Hülkeneberg pour le top 10. Les Mercedes arrivent pour leur tour lancé. Russell allume en violet le premier secteur. Il est largement en avance sur Alonso. 1:31.743, meilleur temps provisoire. Hamilton signe le 5e temps. Perez est dans la zone rouge. Verstappen a gêné Tsunoda. Encore un incident à regarder pour la direction de course.

Et on a encore les pilotes au ralenti sur la piste. Décidément, la FIA va devoir encore se pencher sur ce problème. Tête à queue de Perez qui va sauter ! Verstappen est dans la zone rouge, mais remonte 10e. Gasly ne peut améliorer et est 11e. Lawson pousse Verstappen dans la zone rouge ! Sainz prend le meilleur temps devant Russell. 1:31.439. Verstappen est éliminé de la Q2 ! Et Perez aussi !

Sont éliminés : Verstappen, Gasly, Perez, Albon et Tsunoda. Coup de tonnerre dans cette qualification. Et ce n'est pas terminé car Leclerc est sous enquête pour ne pas avoir ralenti assez sous drapeau jaune. Les deux Ferrari, les deux Mercedes, les deux Haas (!), Alonso, Ocon, Lawson et Norris sont qualifiés. Aucune Red Bull en Q3, il faut remonter au GP de Russie 2018 pour voir cela !

Q3 : Sainz pour sa 5e pole

Magnussen signe un 1:32.396. Sans doute pas assez véloce. 1:32.168 pour Alonso. 1:32.539 pour Norris et 1:31.170 pour Sainz ! Impressionnant. Leclerc est 2d à 251 millièmes de son coéquipier. Russell est 4e devant Hamilton 5e. Après ces premiers tours, on a donc Sainz devant Leclerc, Norris, Russel, Hamilton, Alonso, Magnussen, Hülkenberg, Ocon et Lawson.

Allez on repart pour le deuxième et dernier tour. Les Ferrari ont pris la piste en premier, devant Norris. Les Mercedes se lancent dernières. Il reste deux minutes. Sainz améliore le premier secteur. Norris est juste derrière de même que Leclerc. Moins bon dans le deuxième secteur pour Sainz. Leclerc en avance. 1:30.984 pour Sainz.

Norris échoue à 286 millièmes. Et Leclerc ? 79 millièmes derrière Sainz ! Et Russell se glisse entre les deux Ferrari ! 72 millièmes. Hamilton est 5e, derrière Norris. Suivent Magnussen, Alonso, Ocon, Hülkenberg et Lawson.

Résultat de la qualification du GP de Singapour 2023

Très belle et intense séance de qualification pour ce GP. La grosse cote ce sont les Red Bull éliminées dès la Q2 et les deux pilotes très mécontents de ce qui a été fait sur la voiture. Le circuit ne convient pas à Red Bull et n'a jamais vraiment été au top pour les qualifs. Mais tout de même.

Il y a eu aussi la grosse boîte de Stroll qui est ressorti du centre médical en étant déclaré apte pour la course. Ocon a mené l'Alpine en Q3 et Qasly est 11e. Les Haas ont été énormes aussi. On retient que les Ferrari, la McLaren bis (seul Norris avec les nouveautés) et les Mercedes semblent proches sur ce circuit. A voir demain ce que cela donnera. Surtout qu'à Singapour, on n'est pas à l'abri d'une voiture de sécurité qui rebat les cartes. Ce n'est pas Alonso qui dira le contraire...

POSPILOTE
1Carlos SAINZ
2George RUSSELL
3Charles LECLERC
4Lando NORRIS
5Lewis HAMILTON
6Kevin MAGNUSSEN
7Fernando ALONSO
8Esteban OCON
9Nico HULKENBERG
10Liam LAWSON
11Max VERSTAPPEN
12Pierre GASLY
13Sergio PEREZ
14Alexander ALBON
15Yuki TSUNODA
16Valtteri BOTTAS
17Oscar PIASTRI
18Logan SARGEANT
19Guanyu ZHOU
20Lance STROLL

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Carlos Sainz signe la pole position du Grande Prix de Singapour alors que les Red Bull ont été éliminées dès la Q2 ce qui n'était plus arrivé depuis la Russie 2018. Ferrari a une bonne opportunité pour mettre fin à la série de Verstappen et de Red Bull en remportant la course.

Mais c'est une autre histoire qui se déroulera demain à 14h (heure de Paris).

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.