par La rédaction

F1 Sepang qualifications: Webber se joue de la pluie

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Mark Webber est sorti grand vainqueur des qualifications du Grand Prix de Malaisie en s'emparant de la pole dans des conditions d'adhérence très précaires. Les Ferrari et les McLaren s'élanceront en fond de grille.

Q1: C'est sous une pluie battante et sur une piste copieusement inondée que démarre la session de qualifications du Grand Prix de Malaisie. Dans ces conditions difficiles où de nombreux pilotes partiront en tête-à-queue parmi lesquels on peut citer Petrov, Senna, Alonso, Hamilton et Button, la hiérarchie est totalement chamboulée. Ce sont les pilotes partis le plus tôt dans la séance qui réalisent les meilleures performances, Kubica en tête. Deuxième, Pedro de la Rosa ne s'était plus trouvé à pareille fête depuis son passage chez McLaren. Vettel est le seul ténor à réussir un bon chrono, en l'occurence le troisième devant Petrov et Kobayashi.

Restés trop longtemps aux stands, les pilotes Ferrari et Lewis Hamilton subissent la dégradation des conditions de piste et se retrouvent incapables de battre le dix-septième temps, synonyme de qualification en Q2. Ils sont donc éliminés tout comme Trulli, Chandhok, Senna et Di Grassi. Button, le vainqueur de Melbourne, reste sur le carreau après une sortie de piste qui s'achève dans le gravier. Heureusement pour lui il avait signé le treizième temps auparavant mais incapable de repartir dans les temps pour la Q2, le champion du monde s'élancera depuis la dix-septième position de la grille.

Q2: La pluie a réduit d'intensité pour cette seconde partie de la séance et les temps ne cessent de descendre. La première partie de Q2 se résume à un duel entre Schumacher et Petrov qui ont eu l'audace de chausser des pneus intermédiaires avant d'être battus par Barrichello, Kubica et surtout Vettel. Au drapeau à damier, le jeune Allemand est le plus rapide devant Robert Kubica et Adrian Sutil toujours à l'aise sous la pluie. A l'exception du Polonais, les pilotes germaniques sont à la fête puisque Hülkenberg est quatrième devant Nico Rosberg. Michaël Schumacher se qualifie in extremis au dixième rang alors que Petrov, De la Rosa, Buemi, Alguersuari, Kovalainen, Glock et donc Button sont éliminés.

Q3: Après seulement trois minutes et alors qu'aucun pilote n'a eu le temps de signer un premier chrono, la direction de course décide de brandir le drapeau rouge en raison du déluge qui s'abat sur Sepang. Après un petit quart d'heure d'interruption, la session reprend alors que la pluie diminue. Un temps dominés par Kubica et Sutil, Webber et Rosberg se positionnent finalement en tête alors que tous les pilotes peuvent encore améliorer. Mais dans cet ultime tour, seul l'Australien, déjà en pole position provisoire, réussit à descendre son chrono et avec la manière puisqu'il relègue Rosberg à 1"3. Auteur des deux premières pole de la saison, Vettel est troisième devant Sutil et Hülkenberg. Débarrassés de la menace provoquée par les Ferrari et les McLaren, les Red Bull tiennent là une belle occasion de se racheter de leurs récentes désillusions rencontrées en course.

Grille de départ:

1. Webber 1'49"327

2. Rosberg 1'50"673

3. Vettel 1'50"789

4. Sutil 1'50"914

5. Hülkenberg 1'51"001

6. Kubica 1'51"051

7. Barrichello 1'51"511

8. Schumacher 1'51"717

9. Kobayashi 1'51"767

10. Liuzzi 1'52"254

11. Petrov 1'48"760

12. De le Rosa 1'48"771

13. Buemi 1'49"207

14. Alguersuari 1'49"464

15. Kovalainen 1'52"270

16. Glock 1'52"520

17. Button (pas de temps)

18. Trulli 1'52"884

19. Alonso 1'53"044

20. Hamilton 1'53"050

21. Massa 1'53"283

22. Chandhok 1'56"299

23. Senna 1'57"269

24. Di Grassi 1'59"977

Pour résumer

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.