Credit Photo - Alfa Romeo Orlen F1
par Thibaut Emme

F1 : Vasseur quitte Alfa Romeo, direction Ferrari

C'était presque attendu depuis la démission officielle de Binotto de Ferrari. Frédéric Vasseur quitte l'écurie Sauber Alfa Romeo après 5,5 saisons à la tête de l'écurie helvète. Il rejoint les rouges de Ferrari où il aura fort à faire.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Vasseur a succédé à Monisha Kaltenborn en juillet 2017 après une arrivée avortée chez Renault (il faisait doublon avec Abiteboul qui a eu le dernier mot). Chez Sauber, il a remis de l'ordre dans une écurie qui se cherchait depuis des saisons. Surtout, il a accompagné le retour de Alfa Romeo en F1 (en tant que sponsor certes) et a été le parrain des pilotes de la filière Ferrari. Enfin surtout de Charles Leclerc qu'il connait bien.

Mais, avec l'arrêt annoncé du sponsoring Alfa Romeo fin 2023 et l'arrivée d'Audi en motoriste de Sauber pour 2026, des rumeurs de départ se faisaient entendre. D'autant plus depuis la démission de Mattia Binotto de la Scuderia Ferrari. Après trois 10e place en quatre saisons avant son arrivée, "Alfa Romeo Racing" (Sauber donc) est doucement remonté dans le classement, pour atteindre la 6e place en 2022 avec Bottas et Zhou.

Après Hinwil, direction Maranello !

Désormais, l'écurie vise le milieu de tableau, voire mieux, et Fred Vasseur y est pour beaucoup. "Merci, Fred, et bonne chance. We’ll be cheering for you wherever you go next' conclue Sauber dans son communiqué.

Le "next", c'est Ferrari qui retrouve là un Français à sa tête. Une première depuis Jean Todt. Et c'est seulement le troisième "non Italien" à être nommé à ce poste après Todt de 1993 à 2007 et Peter Schetty en 1971-1972. Est-ce qu'il saura remettre là aussi de l'ordre dans la maison rouge ? Il faut un homme qui ne cède pas aux pressions et sait recadrer les pilotes. Mattia Binotto a sans doute payé sa brouille avec Leclerc. Sous son image publique bonhomme, Vasseur est un homme à poigne. L'officialisation de son arrivée s'est faite dans la foulée de celle du départ d'Alfa Romeo.

Selon le communiqué de Ferrari, Vasseur arrivera le 9 janvier 2023 pour prendre le rôle de "Team Principal et General Manager".

Fred Vasseur déclare : « Je suis vraiment ravi et honoré de prendre la direction de la Scuderia Ferrari en tant que Team Principal. En tant que personne qui a toujours eu une passion pour le sport automobile, Ferrari a toujours représenté pour moi le summum du monde de la course. J'ai hâte de travailler avec l'équipe talentueuse et vraiment passionnée de Maranello pour honorer l'histoire et l'héritage de la Scuderia et livrer pour nos Tifosi du monde entier ».

Le challenge sera haut puisque l'écurie n'a plus été championne de F1 depuis 2008 et n'a plus eu de pilote titré depuis 2007 avec Kimi Räikkönen. Surtout, il faudra gérer les deux egos des "deux Charles" (Carlos Sainz et Charles Leclerc) et sans doute faire accepter à l'un ou l'autre de prendre une place de numéro 2 au service de la Scuderia et de son coéquipier. Pas simple.

Vasseur ne devrait pas, on l'espère, forcer sa nature et on espère que cette photo sérieuse en blazer Ferrari sera la seule sans son inénarrable sourire rigolard.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Frédéric Vasseur ne sera plus le patron de l'écurie Saube -Alfa Romeo Orlen, dès le mois de janvier 2023. Après presque 6 saisons à la tête de l'écurie suisse, le Français a montré qu'il avait les reins pour réorganiser une écurie.

Visiblement, cela a plu aux dirigeants de Ferrari qui l'ont débauché pour tenter de refaire de la Scuderia une écurie championne du monde de Formule 1.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.