par Thibaut Emme

F1 2015 : Felipe Nasr chez Sauber !

Deux belles mallettes de dollars pour l'écurie helvète en proie à de grosses difficultés tant sportives que financières.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Pilote de réserve de l'écurie Williams, le Brésilien Felipe Nasr épaulera Marcus Ericsson pour la saison 2015. Deux belles mallettes de dollars pour l'écurie helvète en proie à de grosses difficultés tant sportives que financières.

On s'attendait à l'officialisation de Giedo van der Garde, actuel 3ème pilote Sauber et beau-fils du patron des vêtements McGregor mais c'est un autre pilote payant qui lui chipe la place. Au moins chez Sauber on ne s'encombre pas de faux-semblants et de langue de bois puisque l'écurie officialise en même temps l'arrivée de Banco do Brasil, soutien financier de Nasr.

3ème pilote de Williams, Nasr, 22 ans, est actuellement 2ème du championnat de GP2. Il n'a plus d'espoir de titre puisque Jolyon Palmer a suffisamment d'avance, mais devra défendre sa place face à Vandoorne lors de la dernière manche à Abu Dhabi.

"C'est un pas très important dans ma carrière de signer avec Sauber F1 Team pour la saison 2015 du championnat FIA de Formule 1. C'est un moment inoubliable que je dois à tous ceux qui m'ont soutenu - ma famille, mes amis, mes sponsors, mon équipe et mon pays. Aujourd'hui le rêve devient réalité" déclare Felipe Nasr. "Sauber a fait démarrer quelques grands noms de la F1 comme Felipe Massa, Kimi Räikkönen, Robert Kubica et Sebastian Vettel. Je suis fier de faire partie de cette famille. J'ai passé une année merveilleuse chez Williams Martini, où j'ai beaucoup appris et me suis préparé à être un pilote de F1".

Pour Sauber, ce sont des dizaines de millions de dollars qui se rajoutent à ceux amenés par Ericsson. Pour Adrian Sutil qui se démène comme un beau diable cette année dans la rétive Sauber, cela devrait signifier une année (au moins) à pied mais l'Allemand a laissé entendre qu'il était en contact avancé avec Haas pour la saison 2016. Pour Guttierez en revanche, cela dépendra du soutien qu'il conservera de la part de Telmex (aussi soutien de Perez).

A quelques jours du grand-prix du Brésil, cette annonce va sans aucun doute ravir les supporters brésiliens.

Source : Sauber, illustration : Williams

Pour résumer

Deux belles mallettes de dollars pour l'écurie helvète en proie à de grosses difficultés tant sportives que financières.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.