Credit Photo - Alpine
par Thibaut Emme

F1 : Alpine confirme l'arrivée d'Oscar Piastri

La décision de Fernando Alonso de partir d'Alpine pour Aston Martin précipite un peu les annonces. Alpine officialise l'arrivée d'Oscar Piastri au côté de Esteban Ocon.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

On était un peu dans un jeu de communiqués, de petites phrases et de "retenez-moi ou je fais un malheur". Mark Webber, qui gère la carrière de l'Australien Oscar Piastri, pressait Alpine de le titulariser. Sans quoi, il allait voir ailleurs si l'herbe était plus verte. On voyait déjà la pépite aller chez Williams ou McLaren. Eh bien non !

Alonso claquant la porte d'Alpine, la place est libre et Alpine, qui couve Piastri depuis des années, a décidé de sauter le pas en le titularisant. C'est risqué car il n'a pas d'expérience autre que celle d'un pilote d'essai et de réserve. Cependant Piastri a montré tellement de talent en F2 et dans les séries inférieures, qu'il faudrait être fou pour ne pas le titulariser.

Pour le moment, Piastri est annoncé pour 2023. Mais, en F1, tout peut se renverser en quelques secondes. La preuve, Alonso discutait encore avec Alpine d'une prolongation le weekend dernier. Les dirigeants d'Alpine ont appris la signature avec Aston Martin comme tout le monde, dans les médias. Ambiance ! Cela suffit pour lancer des rumeurs de remplacement immédiat d'Alonso par Piastri dès la rentrée à Spa Francorchamps.

Cette annonce coupe aussi court à la rumeur d'un Ricciardo revenant chez Renault/Alpine.

Notre avis, par leblogauto.com

Alpine semble être pressé de titulariser Piastri. Les rumeurs de pré-contrat chez McLaren ou chez Williams ont fait réagir Alpine qui a signifié qu'il avait une option sur le pilote. Le communiqué de titularisation est laconique et sans mot du pilote (alors que c'est habituel). Bref, Alpine aurait-elle précipité les choses pour forcer la main ?

En ce moment, en Indycar ou en F1, les annonces sont un peu précipitées. On notera Pat O'Ward à qui on a promis un baquet McLaren (mais il n'y en a pas de disponible) ou Palou qui veut changer d'écurie en Indycar mais se retrouve taclé à la gorge par Ganassi qui lui rappelle son contrat pour 2023. Bref, va-t-il y avoir des rebondissements avec Piastri ? On espère que non car on veut voir ce grand espoir dans la voiture française.

A propos d'Oscar Piastri

Né le 6 avril 2001 à Melbourne en Australie, Piastri s'est exilé en Europe pour lancer sa carrière avec en 2017 une double saison de F4 britannique et de Formule Renault 2.0 "nord Europe". En 2018, il reste avec Arden Motorsport en Formule Renault Eurocup en 2019 où il se montre avec 3 podiums en 20 course pour ses 17 ans (8e du championnat). En 2019, il redouble en Formule Renault Eurocup, mais passe chez R-ace GP et est titré avec 7 victoires en 19 courses. Piastri devance Victor Martins, un espoir français de la monoplace.

L'année 2020 va être un premier tournant en carrière avec le recrutement dans l'Alpine Academy, la filière d'Alpine, ainsi que le championnat Formule 3 chez Premat. Il le remporte dès sa première saison, quelques points devant Théo Pourchaire, lui aussi espoir de la monoplace. En 2021, il poursuit avec Premat, dans la catégorie supérieure, la Formule 2. Il la remporte très largement et tout le monde le voit déjà en F1.

Sauf que chez Alpine, on a un souci. On a récupérer Alonso que l'on a sorti de sa retraite, et on a signé 3 années Ocon. Faute d'écurie cliente, Renault/Alpine ne peut le placer dans une écurie de seconde partie de tableau. Piastri doit ronger son frein avec un programme de pilote d'essai et de réserve à la fois d'Alpine mais aussi de McLaren.

Managé par Webber depuis 2020, Piastri piaffe d'impatience et commençait à le dire (via Webber) haut et fort. En 2023 il va pouvoir prouver sa valeur.

Pour résumer

Alpine décide de titulariser sa pépite australienne Oscar Piastri. Alonso ayant décidé de quitter l'écurie française pour Aston Martin, la place est libre et l'occasion est trop belle de voir débuter l'un des grands espoirs de la discipline.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.