Lancer le diaporama
WEC : ByKolles devient Vanwall Racing, imbroglio à venir ? 1
+8
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

WEC : ByKolles devient Vanwall Racing, imbroglio à venir ?

Depuis l'annonce de ByKolles de vouloir s'aligner en Hypercar au WEC, on guette les annonces. En voilà une de taille puisque l'écurie prend le nom de Vanwall.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Vanwall, ce nom ne vous dit sans doute rien si vous n'êtes pas un historien de la course auto ou si vous n'avez pas vécu l'année 1958. Vanwall, c'est le tout premier constructeur officiellement champion de Formule 1 en 1958. En effet, si le championnat de Formule 1 date de 1950, le titre constructeur n'a été décerné qu'à partir de 1958. Les pilotes Vanwall de l'époque s'appelaient Sir Stirling Moss, le "champion sans couronne" (il aurait dû l'être en 58) et Tony Brooks. Vanwall a quitté la F1 en 1960 mais le nom résonne encore pour les passionnés de sport automobile.

Et donc, voilà que ByKolles prend le nom de Vanwall Racing. Le prototype Hypercar est montré en maquette 3D tandis que le montage du premier proto roulant continue. Il devrait bientôt prendre la piste. La Vanwall évolue par rapport aux premiers rendus 3D présentés. Les évolutions sont par exemple sur l'avant avec un splitter redessiné, ainsi que les ailes qui accueillent les feux qui sont différentes. On peut aussi remarquer que les ailes descendent plus loin sur les flancs. La partie haute du cockpit, ou l'aileron de requin. sont aussi différents. Enfin, l'aileron arrière voit ses montants pleinement intégrés à la fin des ailes arrière.

Une version de route toujours envisagée

ByKolles, pardon, Vanwall, prévoit visiblement toujours de produire une voiture de route à partir du prototype de course. Pour cela, bravo ! En revanche, la réutilisation du nom semble sujet à polémique. Certains médias affirment qu'il n'y a pas de lien entre Vanwall Racing et Vanwall 1958. Cette dernière restaure les Vanwall d'époque, et a lancé la construction de 6 monoplaces Vanwall VW5 de 1958 en "continuation". Cette société Vanwall 1958 a déposé la marque sur plein de régions du monde. Si PMC Gmbh (société partenaire de ByKolles) semble avoir déposer la marque, c'est postérieur. Cela pourrait provoquer une bataille juridique pour cette propriété et l'utilisation du nom.

La famille Vanderwell ne serait pas non plus derrière cet engagement en championnat du monde d'endurance WEC. Alors ByKolles nous referait-elle le coup de Lotus F1 Racing devenue Lotus Racing, puis Team Lotus et enfin Caterham F1 ? Les grands noms britanniques ou autres du sport automobiles sont toujours porteurs d'image et suscitent les appétits. Les héritages sont souvent compliqués avec parfois des familles héritières déchirées, ou des marques qui sont carrément passées entre les mains d'associations.

On devrait en savoir plus dans quelques semaines, à la fois sur la voiture et sur le nom de l'écurie. En revanche, on ne devrait pas voir le proto aux 24 heures du Mans cette année. Peut-être que Colin Kolles obtiendra une dérogation pour quelques courses de déverminage cette saison avant un plein engagement en 2023.

Illustration : ByKolles

Pour résumer

Depuis l'annonce de ByKolles de vouloir s'aligner en Hypercar au WEC, on guette les annonces. En voilà une de taille puisque l'écurie prend le nom de Vanwall.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos