par Elisabeth Studer

La moitié des 100 000 Tesla de Hertz destinée à Uber

Uber a annoncé mercredi qu'il allait lancer un nouveau partenariat avec la société de location de voitures Hertz en vue de proposer 50 000 véhicules Tesla en option de location à ses chauffeurs de VTC d'ici 2023.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Cette annonce voit le jour alors que Hertz vient quant à lui de passer une « mega-commande » de 100.000 véhicules électriques auprès de Tesla. De quoi faire bondir l’action du constructeur, les investisseurs faisant fi – pour le moment – de ses déboires en Allemagne ou sa gigafactory peine à obtenir les autorisations.

Les chauffeurs Uber pourront louer une Tesla via Hertz

Les chauffeurs Uber pourront louer une Tesla via Hertz à partir du 1er novembre à Los Angeles, San Francisco, San Diego et Washington DC, le programme devant s'étendre dans le courant de 2021 à d’autres villes du pays.

La moitié de la flotte Tesla de Hertz …dédiée à Uber

L'annonce intervient après que Hertz a annoncé lundi qu'il commanderait 100 000 véhicules Tesla d'ici la fin de 2022, ce qui signifie que la moitié de la flotte Tesla de la société de location serait réservée exclusivement aux conducteurs Uber.

La commande de Hertz propulse le cours du titre de Tesla à des sommets inégalés

La nouvelle de la plus grosse commande jamais réalisée par Tesla a entraîné une hausse des cours de l'action et a vu la valeur boursière du constructeur de véhicules électriques dépasser 1 000 milliards de dollars lundi.

Mercredi, les actions Tesla mercredi ont augmenté de 3%, tandis que les actions Uber ont baissé de 1,4%. L'action Hertz a progressé pour sa part de 2%.

334 $ de location par semaine

Pour les conducteurs Uber, les locations de Tesla débuteront à 334 $ par semaine, assurance et entretien compris. Il s’agira principalement de la Model 3 du constructeur US.

Uber a déclaré que le coût de location chuterait à 299 $ par semaine ou moins au fur et à mesure que le programme se développerait.

Notre avis, par leblogauto.com

L'accord de mercredi représente l'étape la plus importante d'Uber à ce jour pour étendre l'utilisation des véhicules électriques sur sa plate-forme. L'entreprise s'est engagée à n'exploiter que des véhicules électriques sur sa plate-forme américaine, canadienne et européenne d'ici 2030 et dans le monde d'ici 2040.

Mais seuls quelques conducteurs de VTC peuvent se permettre d’acquérir des VE dont les prix à l’achat sont plus élevés. Seulement 0,15% de tous les miles /kilomètres parcourus par des chauffeurs Uber aux États-Unis et au Canada ont été parcourus dans des véhicules électriques.

A noter également que l’annonce a eu lieu en deux temps : d’abord Hertz clamant à qui veut l’entendre qu'il allait acquérir 100 000 véhicules Tesla, sans en préciser l’usage qu’il en sera fait … puis Uber indiquant par la suite que parmi ces 100 000 véhicules, la moitié sera destinée à « ses » chauffeurs.

Enfin rappelons qu’en 2017, Jason Calacanis, figurant parmi les premiers investisseurs d’Uber, estimait que la société de VTC aurait tout à gagner à choisir Elon Musk comme nouveau Président et à fusionner avec Tesla …

Selon lui, ce rapprochement permettrait aux deux marques de réaliser de belles synergies.

« Si les deux sociétés étaient ensemble, elles battraient tout le monde dans le transport », avait déclaré Calacanis, qui a soutenu Uber dès sa création, en 2009.

Après l’annonce de Hertz, celle d’Uber, bientôt celle de Tesla concernant une éventuelle opération financière entre Uber et Tesla ?

Sources : Reuters, Uber

Pour résumer

Uber a annoncé mercredi qu'il allait lancer un nouveau partenariat avec la société de location de voitures Hertz en vue de proposer 50 000 véhicules Tesla en option de location à ses chauffeurs de VTC d'ici 2023.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.