par Pierre-Laurent Ribault

Jenson Button ne compte pas rester inactif en 2017

On sait désormais que l'année 2017 sera pour Jenson Button une année dans le garage McLaren et le simulateur. C'est à la fois du goût du pilote britannique et insuffisant, comme il l'a déclaré à Singapour. Il ne serait pas contre un programme complémentaire...

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

On sait désormais que l'année 2017 sera pour Jenson Button une année dans le garage McLaren et le simulateur. C'est à la fois du goût du pilote britannique et insuffisant, comme il l'a déclaré à Singapour. Il ne serait pas contre un programme complémentaire...

Button s'y voit déjà : un peu de calme, un emploi du temps moins frénétique, "dépenser plus de temps avec la famille", ce qui dans le cas d'un pilote de Formule 1 est à prendre au sens littéral et non comme l'excuse convenue des cadres de haut vol remerciés. Ce sera un changement bienvenu pour celui qui sortira en fin d'année de 17 saisons consécutives.

Mais le pilote McLaren ne veut pas se priver du frisson de la compétition pour autant. Outre le triathlon dont il est fan, Button se voit bien dans un championnat différent, et il évoque deux pistes. Le rallycross d'abord, la passion paternelle à laquelle il a goûté l'année dernière dans le cadre d'une opération de promotion, ou bien le Super GT. Ce n'est pas la première fois que l'on évoque son arrivée dans le championnat japonais puisqu'il s'était renseigné abondamment sur la discipline en fin 2014, lorsque son baquet était (déjà) en péril.

Honda l'y accueillerait volontiers, d'autant que le constructeur vient de perdre une de ses stars étrangères, Oliver Turvey, qui choisit de privilégier la Formule E dont le calendrier est en conflit avec le Super GT. Le Super GT serait de plus une bonne entrée en matière pour une transition à moyen terme vers le WEC et Le Mans pour lequel Jenson Button a déclaré à plusieurs reprises de l'intérêt.

Source : BBC, Reuters

Crédit photo : McLaren Honda

Pour résumer

On sait désormais que l'année 2017 sera pour Jenson Button une année dans le garage McLaren et le simulateur. C'est à la fois du goût du pilote britannique et insuffisant, comme il l'a déclaré à Singapour. Il ne serait pas contre un programme complémentaire...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.