par Joest Jonathan Ouaknine

F3 2015 : Double R au complet

Double R était un fidèle du British F3. L'an prochain, la compétition n'existera plus, alors elle passe au championnat européen, où elle engagera au moins 2 voitures.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La première recrue n'est pas un surprise. Matthew Solomon fraye depuis des mois avec l'écurie. Cet Anglais de Hong-Kong a débuté en Formula Masters China, en 2013. Son automne fut particulièrement agité. D'abord, il s'est offert une pige en FR ALPS. Puis Mercedes a voulu s'offrir un mini-programme en GT Asia. Erebus apporta ses SLS AMG et la firme à l'étoile mit Mika Hakkinen dans la corbeille. Le double champion étant "platinum", il fallait un pilote "bronze" (un débutant ou quelqu'un jamais monté sur un podium.) Solomon, qui connaissait un peu Zhuhai, hérita du poste. Le duo Finlando-Hong-Kongais s'imposa ; c'était d'ailleurs la première victoire de Solomon.

En 2015, il redoubla en FMCS. Bien que dominé par James Munro, il a su gérer son championnat et terminer 2e. En parallèle, Audi le recruta pour la R8 LMS Cup. Il termina 9e (et meilleur débutant), devant Aidan Wright, chouchou d'Audi China. Mais il a préféré poursuivre en monoplace, plutôt que d'accepter un poste dans le "junior team China" de la firme aux anneaux.

A bientôt 19 ans, Solomon est l'un des plus rapides pilotes de la zone Asie-Pacifique. Est-il l'un des plus rapides "tout court" ? Ses débuts européens seront intéressants.

Pour le seconder, Double R a laissé parler le portefeuille. Contrairement à Solomon, Nicolas Pohler n'a rien fait d'exceptionnel. Il termina 18e (sur 20) de la Formula Masters 2012. Ca alla beaucoup mieux en Formula LO : 3 podiums en 4 courses. En 2013, il se lança en Euro F3 Open. Il décrocha 4 podiums en "Copa" et finit en queue de championnat. En 2014, la discipline prit le nom "d'EuroFormula Open" et le pilote allemand en profita pour passer en "A". Comme d'habitude, le top 5 était hors de portée.

On peut donc parier que Double R le gardera le temps que dure son budget et qu'il n'ira pas à Macao.

Crédits photos : British F3 (photo 1), FMCS (photo 2) et EuroFormula Open (photo 3)

Pour résumer

Double R était un fidèle du British F3. L'an prochain, la compétition n'existera plus, alors elle passe au championnat européen, où elle engagera au moins 2 voitures.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.