par Elisabeth Studer

Porsche valorisé 85 mds € lors de sa demande d’introduction en Bourse

Porsche a rassemblé l'intérêt des investisseurs pour son offre d’introduction en Bourse (IPO), permettant à l’entreprise d’atteindre une valorisation pouvant atteindre 85 milliards de dollars.
L'une des plus importantes cotations en Europe est ainsi sur le point d’aboutir malgré les vents contraires qui soufflent sur le marché.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Valorisation comprise entre 60 milliards et 85 milliards d'euros

Le groupe automobile Volkswagen, maison mère de  Porsche a obtenu des offres d’achat au delà du nombre d’actions proposées, à une valorisation comprise entre 60 milliards et 85 milliards d'euros, selon des personnes proches du dossier.

Cotation à Francfort début septembre

Porsche prévoit d'annoncer son intention d’être côté à Francfort au cours de la première semaine de septembre après l'approbation du conseil de surveillance, sauf chocs de marché inattendus, ont ajouté les sources.

Des investisseurs de renom 

Des investisseurs de renom, dont T Rowe Price Group. and Qatar Investment Authority ont d’ores et déjà montré leur intérêt pour souscrire à l’IPO dans cette fourchette de valorisation. Porsche a également suscité l'intérêt de milliardaires, dont le fondateur du fabricant de boissons énergisantes Red Bull, Dietrich Mateschitz, ainsi que le président de LVMH, Bernard Arnault, selon les sources.

Hésitations suite aux problèmes de gouvernance

De nombreux gestionnaires d'actifs institutionnels européens et américains qui investissent généralement dans les grandes introductions en bourse allemandes ont jusqu'à présent hésité à prendre des engagements fermes en raison de problèmes de gouvernance d'entreprise, ont par ailleurs indiqué les sources.

Certains gestionnaires de fonds ont, lors de conversations privées avec la direction de Porsche, exprimé des inquiétudes au sujet de la nomination surprise à la tête de VW du directeur général de Porsche, Oliver Blume.

Actions sans droits de vote

Les investisseurs qui auront souscrit à l'introduction en bourse se verront attribuer des actions privilégiées de Porsche sans droit de vote. Le puissant clan Porsche et Piech, qui contrôle VW par le biais d'actions avec droit de vote, devrait recevoir un dividende spécial pour financer l'achat d'une participation minoritaire de blocage dans Porsche.

Notre avis, par leblogauto.com

La forte demande dans le "carnet de commandes fictif "– qui est constitué avant les offres formelles recueillies lors de la tournée d'introduction en bourse – est un bon signe pour la cotation qui, espèrent les observateurs du marché, rouvrira le marché dormant des introductions en bourse en Europe.

Pour résumer

Porsche a rassemblé l'intérêt des investisseurs pour son offre d’introduction en Bourse (IPO), permettant à l’entreprise d’atteindre une valorisation pouvant atteindre 85 milliards de dollars.
L'une des plus importantes cotations en Europe est ainsi sur le point d’aboutir malgré les vents contraires qui soufflent sur le marché boursier.
De nombreux gestionnaires d'actifs institutionnels européens et américains qui investissent généralement dans les grandes introductions en bourse allemandes ont jusqu'à présent hésité à prendre des engagements fermes en raison de problèmes de gouvernance d'entreprise.

Certains gestionnaires de fonds ont exprimé des inquiétudes au sujet de la nomination surprise du directeur général de Porsche, Oliver Blume, à la tête de VW.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.