La Chine veut une suppression des droits de douane d’ici le 4 juillet
par Elisabeth Studer

La Chine veut une suppression des droits de douane d’ici le 4 juillet

Pékin souhaite que l'UE supprime ses nouveaux droits de douane sur les véhicules électriques chinois d'ici le 4 juillet, a indiqué le média le Global Times, contrôlé par l'État chinois, après que les deux parties ont convenu de tenir de nouvelles discussions commerciales.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Pour rappel, des droits provisoires de l'Union européenne allant jusqu'à 38,1 % sur les véhicules électriques importés de fabrication chinoise doivent entrer en vigueur le 4 juillet prochain, alors que la Commission européenne enquête sur des procédés commerciaux chinois qu'il qualifie de subventions excessives et contraires aux règles de la concurrence.

La Chine appelle l’UE à négocier

La Chine a appelé à plusieurs reprises l'UE à annuler ces nouveaux tarifs douaniers, exprimant sa volonté de négocier. Pékin ne souhaite pas être impliqué dans une autre guerre tarifaire, encore impacté en parallèle par les tarifs américains sur ses produits imposés par l'administration Trump. Le gouvernement chinois affirme toutefois qu'il prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger les entreprises chinoises si une telle situation se produisait.

Le « meilleur scénario » … pour la Chine : annulation de la décision de l’UE

Les deux parties ont convenu de relancer les discussions après un appel entre le commissaire de l'UE Valdis Dombrovskis et le ministre chinois du Commerce, lors de la visite en Chine du ministre allemand de l'Économie, qui a déclaré que les portes du dialogue sont "ouvertes".

Le Global Times, citant des observateurs, a déclaré que le meilleur scénario serait que l'UE annule sa décision de tarification avant le 4 juillet.

Cependant, la Commission européenne, les analystes et les groupes de pression commerciale européens ont souligné  quant à eux que les discussions représenteraient une entreprise majeure et que la Chine devrait être disposée à faire d'importantes concessions.

Une décision européenne très politique

Reste que de source bien informée, on indique que personne n’osera annuler une décision européenne pour le moment. Et ce, d’autant plus, avant les élections législatives en France … l’élection d’une nouvelle Assemblée pouvant conduire à l’abandon des restrictions prévues.

La Commission ne peut pas effacer d’un revers une décision qu'elle a mûrement réfléchie pendant des mois et des mois et des mois. Si certes, la Chine exerce une pression sur les États membres, il n’en demeure pas moins que ces derniers devraient voter à la majorité qualifiée contre la Commission pour pouvoir aboutir à une annulation.

Sources : Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Pékin souhaite que l'UE supprime ses nouveaux droits de douane sur les véhicules électriques chinois d'ici le 4 juillet, a indiqué le média le Global Times, contrôlé par l'État chinois, après que les deux parties ont convenu de tenir de nouvelles discussions commerciales.
Reste que de source bien informée, on indique que personne n’osera annuler une décision européenne pour le moment. Et ce, d’autant plus, avant les élections législatives en France … l’élection d’une nouvelle Assemblée pouvant conduire à l’abandon des restrictions prévues.

La Commission ne peut pas effacer d’un revers une décision qu'elle a mûrement réfléchie pendant des mois et des mois et des mois. Si certes, la Chine exerce une pression sur les États membres, il n’en demeure pas moins que ces derniers devraient voter à la majorité qualifiée contre la Commission pour pouvoir aboutir à une annulation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.