La BMW M5 passe à l'électrification pour sa 7e générationLancer le diaporama
BMW M5 2025
+26
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

La BMW M5 passe à l'électrification pour sa 7e génération

La BMW M5 est un mythe automobile avec une alliance de la sportivité et du confort. Une "grand tourisme ++" avec une puissance de 727 chevaux tout en échappant au malus CO2. Oui, c'est un PHEV !

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

La BMW M5 connait donc sa septième génération après 40 ans. Berline haute performance de la marque à l'hélice, elle fait office d'orni dans un monde automobile qui ne jure désormais plus que par les SUV. Pourtant, elle a de sacrés atouts cette berline grand voyage. Déjà, elle conserve le V8 qu'elle a depuis deux générations (après le V10). Ici, il est suralimenté par des twinturbo M TwinPower. Le V8 est épaulé par un moteur électrique pour donner un pic de puissance à 727 chevaux, et surtout 1000 Nm de couple. Cela permet à ce paquebot de faire le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes (un peu moins bon que la génération précédente NDLA).

L'autre tour de force de cette nouvelle BMW M5, c'est son homologation WLTP mixte à 1,7 – 1,6 l/100 km ! Car c'est donc un PHEV avec une batterie qui lui permet de rouler en tout électrique. Niveau émissions de CO2, elle est à: 39 – 37 g/km. Batterie vide, la consommation passe à 10,3 – 10,2 l/100 km.

La M5 conserve sa silhouette typique malgré les années. A l'avant, pas de gros naseaux comme d'autres BMW, mais les haricots restent d'un beau gabarit. Surtout ils sont pratiquement pleins et oublient les grilles classiques Les feux avant évoluent beaucoup par rapport à la F90 et par certains côtés on retrouve de la E60. Sinon, les lignes restent finalement "sobres" et sans complication inutile. Il n'y a que l'arrière qui pourra faire tiquer avec des feux arrière très changés.

Pour se distinguer de la Série 5 "classique", cette M5 peut compter sur son bouclier. Il est "boursoufflé" Tout comme sur la récente BMW Série 1, le pan Hofmeister reçoit en creux "M5". On pourra noter des arches de roues plus proéminentes et des bas de caisse "qui s'affichent" un peu. A l'intérieur, la finition M se voit par touches.

Alourdissement, mais homologation favorable

Mais l'essentiel de cette M5 c'est la motorisation hybride dite "M Hybrid". Le V8 cube 4,4 litres et selon BMW prend des tours classiquement jusqu'à 7 200 tours/min. Le moteur électrique est intégré à la boîte de vitesses M Steptronic à 8 rapports. La communication de BMW ose rapprocher cette technologie de la nouvelle M5 de cette de l'Hypercar BMW M Hybrid V8 d'endurance. Evidemment, l'intérêt du moteur électrique et ses 280 Nm de couple nominal est de suppléer le moteur thermique dans ses phases creuses.

Pour le ramage, BMW a mis une ligne sport avec valves contrôlées électroniquement qui se terminent par deux doubles sorties d'échappement en chrome noir.

En tout électrique, la BMW M5 peut rouler jusqu'à 140 km/h. La batterie lithium-ion de 18,6 kWh de capacité permet une autonomie en tout électrique de 67 à 69 km. La BMW M5 embarque un chargeur en courant alternatif jusqu'à 7,4 kW. Pas de quoi recharger rapidement la batterie mais en environ 2,5 heures.

La transmission se fait aux 4 roues via une transmission M xDrive qui peut basculer en propulsion sans contrôle de stabilité "DSC". De quoi faire danser la BMW M5. Sur l'essieu arrière, un différentiel électronique permet de conserver un caractère propulsion tout en contenant les dérives de l'arrière.

La BMW M5 2025 a quatre roues directrices avec jusqu'à 1,5° d'angle pris par les roues arrière. La suspension est adaptative, avec des lois spécifiques M. BMW a bardé sa M5 d'électronique qui peut avoir plusieurs modes selon le bon vouloir du conducteur. Le mode route "castre" la voiture pour la sécurité de tous. En mode sport, l'électronique est plus permissive. Enfin en mode track (M Drive Professionnal), libère le potentiel de la voiture mais demande un niveau de conduite important.d

De même, l'hybridation permet de sélectionner le mode de fonctionnement entre l'électrique, la recharge de la batterie, etc. En M Drive Professionnal deux modes supplémentaire sont là : Dynamic et Dynamic+.

Quant au prix, il est de 159 000 € en prix de départ en France. Evidemment il y a une liste d'options disponibles comme le "M Carbon package", les fauteuils ventilés, de l'Alcantara ou le volant chauffant.

Le point noir de cette BMW M5 hybide, c'est le poids. Désormais, la M5 est à 2435 kg à vide DIN (2510 kg EU). C'est près de 600 kg de plus que la génération précédente. Mais, la précédente affichait 241 à 246 g/km contre moins de 40 g/km ! Magie de l'homologation WLTP.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

BMW présente la nouvelle M5. Cette dernière passe à l'hybridation rechargeable. Le V8 twinpower est aidé par un moteur électrique pour une puissance de 727 chevaux et 1000 Nm de couple. De quoi compenser le surcroît de poids de 600 kg. Niveau dynamique, 600 kg de plus se ressentiront forcément dans les virages et au freinage.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos