par Patrick Garcia

FIA vs GPWC: Red Bull encore plus 'red'

La guerre fait rage actuellement dans le petit monde de la F1. Les grands constructeurs scessionistes mettent sur pied un championnat parallle, le GPWC, cens remplacer, ds 2008, la F1 actuelle dirige par la FIA . Depuis, chacun avance ses pions en esprant mettre un peu plus la pression sur l'autre camp. La FIA avait frapp un grand coup en signant un accord avec Ferrari garantissant, contre un monceau de dollars, sa prsence en F1 aprs 2008 . La riposte des membres du GPWC s'est en quelque sorte exprime l'occasion du GP des USA o le camouflet pour les lgalistes fut d'autant plus grande qu'elle dmontrait une unit entre curies, pilotes et partenaires assez impressionante. Mme Minardi, pourtant prsente au dpart, se rangeait aux cts des rebelles. Ferrari se sentait bien seule dans ce 'casino' dantesque et la perte de Sauber au profit de BMW lui faisait perdre un alli de poids dans ces ngociations muscles. Le contrat de fourniture du moteur Ferrari "prix d'ami" pour l'curie RedBullRacing s'explique en partie par un besoin de rquilibrer les forces. La relative discrtion de RBR dans l'affaire Michelin et son dsir de se dfendre seul face au Conseil Mondial confirmait la liaison resserre entre le taureau et le cheval cabr qui dbouche fort logiquement aujourd'hui sur la signature d'un accord avec la FIA garantissant son engagement en F1 aprs 2008 aux cts des italiens. Dans le "Pack", RBR va galement trouver des Bridgestone qui remplaceront les Michelin actuels, ce qui fera ressembler l'quipe autrichienne un clne d'ancienne Sauber suisse.

Dieter Mateschiz, flamboyant et ambitieux patron de Red Bull, venait en F1 pour viser la victoire, on se demande s'il vient de prendre la bonne dcision ?!

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La guerre fait rage actuellement dans le petit monde de la F1. Les grands constructeurs scessionistes mettent sur pied un championnat parallle, le GPWC, cens remplacer, ds 2008, la F1 actuelle dirige par la FIA . Depuis, chacun avance ses pions en esprant mettre un peu plus la pression sur l'autre camp. La FIA avait frapp un grand coup en signant un accord avec Ferrari garantissant, contre un monceau de dollars, sa prsence en F1 aprs 2008 . La riposte des membres du GPWC s'est en quelque sorte exprime l'occasion du GP des USA o le camouflet pour les lgalistes fut d'autant plus grande qu'elle dmontrait une unit entre curies, pilotes et partenaires assez impressionante. Mme Minardi, pourtant prsente au dpart, se rangeait aux cts des rebelles. Ferrari se sentait bien seule dans ce 'casino' dantesque et la perte de Sauber au profit de BMW lui faisait perdre un alli de poids dans ces ngociations muscles. Le contrat de fourniture du moteur Ferrari "prix d'ami" pour l'curie RedBullRacing s'explique en partie par un besoin de rquilibrer les forces. La relative discrtion de RBR dans l'affaire Michelin et son dsir de se dfendre seul face au Conseil Mondial confirmait la liaison resserre entre le taureau et le cheval cabr qui dbouche fort logiquement aujourd'hui sur la signature d'un accord avec la FIA garantissant son engagement en F1 aprs 2008 aux cts des italiens. Dans le "Pack", RBR va galement trouver des Bridgestone qui remplaceront les Michelin actuels, ce qui fera ressembler l'quipe autrichienne un clne d'ancienne Sauber suisse.

Dieter Mateschiz, flamboyant et ambitieux patron de Red Bull, venait en F1 pour viser la victoire, on se demande s'il vient de prendre la bonne dcision ?!

Pour résumer

La guerre fait rage actuellement dans le petit monde de la F1. Les grands constructeurs scessionistes mettent sur pied un championnat parallle, le GPWC, cens remplacer, ds 2008, la F1 actuelle dirige par la FIA . Depuis, chacun avance ses pions en esprant mettre un peu plus la pression sur l'autre camp. La FIA avait frapp un grand coup en signant un accord avec Ferrari garantissant, contre un monceau de dollars, sa prsence en F1 aprs 2008 . La riposte des membres du GPWC s'est en quelque sorte exprime l'occasion du GP des USA o le camouflet pour les lgalistes fut d'autant plus grande qu'elle dmontrait une unit entre curies, pilotes et partenaires assez impressionante. Mme Minardi, pourtant prsente au dpart, se rangeait aux cts des rebelles. Ferrari se sentait bien seule dans ce 'casino' dantesque et la perte de Sauber au profit de BMW lui faisait perdre un alli de poids dans ces ngociations muscles. Le contrat de fourniture du moteur Ferrari "prix d'ami" pour l'curie RedBullRacing s'explique en partie par un besoin de rquilibrer les forces. La relative discrtion de RBR dans l'affaire Michelin et son dsir de se dfendre seul face au Conseil Mondial confirmait la liaison resserre entre le taureau et le cheval cabr qui dbouche fort logiquement aujourd'hui sur la signature d'un accord avec la FIA garantissant son engagement en F1 aprs 2008 aux cts des italiens. Dans le "Pack", RBR va galement trouver des Bridgestone qui remplaceront les Michelin actuels, ce qui fera ressembler l'quipe autrichienne un clne d'ancienne Sauber suisse.

Dieter Mateschiz, flamboyant et ambitieux patron de Red Bull, venait en F1 pour viser la victoire, on se demande s'il vient de prendre la bonne dcision ?!

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.