par Pierre-Laurent Ribault

Delphi en faillite aux Etats-Unis

Le plus gros quipementier mondial Delphi vient de se dclarer en faillite. L'entreprise, constitue des fournisseurs pralablement dans le giron de General Motors, tait sortie du nid il y a six ans pour voler de ses propres ailes dans un ciel bien diffrent de maintenant. A l'poque, son premier et principal client General Motors allait fort, le segment hautement lucratif des SUV tait en plein dveloppement et les conventions collectives hrites de la filiation avec le constructeur ne paraissaient pas problmatiques.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le plus gros quipementier mondial Delphi vient de se dclarer en faillite. L'entreprise, constitue des fournisseurs pralablement dans le giron de General Motors, tait sortie du nid il y a six ans pour voler de ses propres ailes dans un ciel bien diffrent de maintenant. A l'poque, son premier et principal client General Motors allait fort, le segment hautement lucratif des SUV tait en plein dveloppement et les conventions collectives hrites de la filiation avec le constructeur ne paraissaient pas problmatiques.

En 2005, la situation est toute autre, et Delphi, plomb par ses cots salariaux, ne peut faire face la concurrence mondiale, se diversifier et compenser la perte de production gnre par les difficults de son principal client GM. S'ajoutent les charges gnres par les aides verses aux anciens employs aujourd'hui la retraite dans un pays o la couverture sociale publique est minimale.

Contrairement Ford qui a mis la main la poche rcemment pour aider son propre quipementier Visteon dans une situation similaire, GM ne peut pas - ou ne veut pas - aider son ancienne division. Les dernires ngotiations entre la direction de Delphi et le syndicat sectoriel UAW ayant chou, Delphi vient de se mettre sous la protection de la loi des faillites pour pouvoir se restructurer. La potion risque d'tre amre pour les employs US de Delphi, dont une partie sera licencie tandis que les salaires et les conventions collectives vont tre revus la baisse.

En mme temps que ces nouvelles dprimantes, Delphi a galement annonc avec une candeur toute amricaine, que le "golden parachute", les indemnits de dpart de ses cadres dirigeants allaient passer 18 mois de salaire au lieu de 12 si ils ne partaient pas tout de suite, une mesure destine les "inciter rester dans cette priode difficile". On apprciera la logique tordue de la chose.

Cette faillite est de mauvaise augure pour le reste de l'industrie automobile amricaine, qui souffre essentiellement des mmes maux, savoir des cots de production trs levs compars ses concurrents europens et japonais, et a fortiori aux nouveaux arrivants comme les Corens et bientt les Chinois. Le ciel doit tre couvert Dtroit ce matin.

Source: DetNews

Lire galement:

Toujours du mouvement chez Delphi

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le plus gros quipementier mondial Delphi vient de se dclarer en faillite. L'entreprise, constitue des fournisseurs pralablement dans le giron de General Motors, tait sortie du nid il y a six ans pour voler de ses propres ailes dans un ciel bien diffrent de maintenant. A l'poque, son premier et principal client General Motors allait fort, le segment hautement lucratif des SUV tait en plein dveloppement et les conventions collectives hrites de la filiation avec le constructeur ne paraissaient pas problmatiques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.