Uber peut continuer le développement de son système de conduite autonome
par La rédaction

Uber peut continuer le développement de son système de conduite autonome

Le juge fédéral, William Alsup, en charge de la plainte déposée par Waymo à l’encontre d’Uber sur le vol de 14 000 documents confidentiels, n’a pas prononcé d’ordonnance restrictive autorisant ainsi Uber a prousuivre son programme de conduite autonome.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le juge Alsup a déclaré qu’Uber devait savoir que l’ex-employé de Google, Anthony Levandowski, avait emporté des documents confidentiels. Il a également déclaré que quelques technologies mises au point Waymo et présentées dans les documents volés s’étaient infiltrées chez le système de conduite autonome d’Uber. Le juge fédéral ordonne donc à Uber de rende tous les documents à Waymo d’ici fin mai et que ces documents ne peuvent pas être utilisés par Levandowski ou tout autre employé d’Uber.

Uber doit également fournir à Waymo un relevé de tous les échanges entre la startup et Levandowski concernant le LiDAR. Enfin, Anthony Levandowski n’est plus autorisé à travailler sur des projets portant sur le développement du LiDAR. Ce dernier qui est au centre de la plainte de Waymo

Waymo, la filiale de conduite autonome de Google, avait porté plainte en mars contre le service de VTC et le responsable du programme de conduite autonome, Anthony Levandowski, pour vol de documents confidentiels. S’il n’était pas accusé directement par Waymo, Anthony Levandowski est un acteur central du dossier puisqu’il aurait « emporté » avec lui 14 000 documents confidentiels concernant les capteurs laser LiDAR de Waymo.

Lors du dépôt de la plainte, Waymo avait demandé une ordonnance restrictive visant à suspendre le programme de développement de conduite autonome d’Uber. Les juges sont plutôt réticents à l’idée d’arrêter quoique ce soit sans preuve réelle et Waymo a pris un risque qui n’a pas payé. Le juge Alsup a aussi demandé l’ouverture d’une enquête portant sur le vol de secrets commerciaux par Uber. Une petite consolation pour Waymo.

Source : Reuters

Source photo : Uber

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le juge fédéral, William Alsup, en charge de la plainte déposée par Waymo à l’encontre d’Uber sur le vol de 14 000 documents confidentiels, n’a pas prononcé d’ordonnance restrictive autorisant ainsi Uber a prousuivre son programme de conduite autonome.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.