Accueil Actualités Entreprise Stellantis : après LG, JV avec Samsung SDI pour batteries VE ?

Stellantis : après LG, JV avec Samsung SDI pour batteries VE ?

0
4
PARTAGER

Un jour seulement après l’annonce de l’annonce par Stellantis et LG Energy Solution de la création d’une coentreprise en vue de fabriquer des cellules et des modules de batterie en Amérique du Nord, Stellantis serait en train de créer une coentreprise similaire avec Samsung SDI, filiale du géant technologique sud-coréen Samsung Electronics.

Protocole d’accord Stellantis / LG Energy

Le protocole d’accord entre le constructeur automobile – issu de la fusion de PSA et FCA – et LG Energy Solutions, qui devrait aboutir à la construction d’une usine de batteries en Amérique du Nord, a été signé en début de semaine.

La construction de l’usine de batteries avec LGES devrait commencer dès le deuxième trimestre 2022, l’endroit restant à déterminé. D’une capacité de 40 GWh, la centrale devrait entrer en exploitation au premier trimestre 2024.

Accord Stellantis / Samsung SDI ?

Comme l’indique désormais Reuters, un deuxième accord pourrait suivre. L’agence de presse cite ainsi des propos d’initiés de l’industrie automobile laissant entendre que Stellantis et Samsung SDI ont convenu de produire conjointement des batteries pour voitures électriques.

Selon une personne proche du dossier, Samsung SDI et Stellantis ont déjà signé un protocole d’accord à cet effet, l’emplacement de la coentreprise de batteries étant toutefois toujours à l’étude. L’ agence de presse sud-coréenne Yonhap avait précédemment annoncé que les deux sociétés allaient construire une usine aux États-Unis, citant des sources industrielles.

La confirmation officielle demeure toujours en attente et aucun détail tel que la date prévisionnelle de la production ou les capacités de fabrication n’a encore été divulgué.

Production exclusive pour Stellantis ?

Les détails sur les plans de Stellantis et de Samsung SDI n’étant pas connus à l’heure actuelle, on ne peut savoir si la production de cellules sera exclusivement dédiée au groupe automobile.

En juillet dernier, Reuters avait indiqué, citant des cercles d’entreprises, que Samsung SDI envisageait de construire une usine de batteries aux États-Unis. Son principal partenaire sur le projet étant Rivian, connue pour obtenir ses cellules rondes auprès de Samsung SDI. Par conséquent, la ville de Normal dans l’État américain de l’Illinois, où se trouve également la première usine de véhicules de Rivian, faisait déjà l’objet de discussions.

Samsung SDI possède déjà des usines de batteries pour électriques en Corée du Sud, en Chine et en Hongrie, qui approvisionnent des clients tels que BMW et Ford.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l’accord avec Samsung SDI est confirmé, Stellantis, avec ses marques américaines telles que Jeep, Dodge et Ram, prendrait un chemin différent de celui de l’un de ses concurrents General Motors. GM a déjà créé la joint-venture Ultium Cells avec LG Energy Solution (alors encore LG Chem) en 2019 et a commencé à construire une usine de batteries dans l’Ohio.

Si GM compte également sur LGES pour être son partenaire pour sa deuxième usine de batteries au Tennessee , Stellantis envisage apparemment des usines avec plus d’un partenaire. Pour LGES, ce n’est pas la première joint-venture avec un constructeur automobile américain.

Stellantis, dans sa stratégie électrique, s’est fixé un objectif de plus de 40 % de ses ventes aux États-Unis provenant de véhicules électrifiés d’ici 2030 . Lors de son « EV Day » en juillet , la société avait nommé plusieurs marques américaines devant se joindre à l’effort d’électrification.

Sources : Reuters, koreabizwire.com, Yonhap

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Stellantis : après LG, JV avec Samsung SDI pour batteries VE ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Achille Talon
Invité

C’est marrant que Stellantis fasse faire ses batteries par Samsung, sachant que la branche auto du Coréen est détenue majoritairement par Renault-Nissan.

SGL
Invité

Mais ils n’ont plus de lien !?
… Enfin si 19,9 % (merci Wikipédia) … Enfin peu.
Bah, ça ne sera pas la première fois que Peugeot et Renault coopèrent et ce n’est pas plus mal !?
La fourniture des batteries est encore le talon d’Achille des constructeurs français et l’union fait la force… Face aux géants, ce n’est pas du luxe !

amiral_sub
Invité

Le plus surprenant c’est que la zoe a une batterie LG

Nithael70
Invité

V6 PRV, rien de nouveau sous le soleil…de Douvrin (https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_V6_PRV)

wpDiscuz