Accueil Constructeurs Foxconn, allié d’Apple, mise sur les VE avec 3 prototypes

Foxconn, allié d’Apple, mise sur les VE avec 3 prototypes

0
8
PARTAGER

Foxconn, société taïwanaise a dévoilé lundi ses trois premiers prototypes de véhicules électriques, soulignant des plans ambitieux de diversification loin de son rôle de fabricant d’électronique grand public pour Apple et d’autres entreprises technologiques.

3 véhicules créés par Foxtron, co-entreprise Foxconn / Yulon Motor

Les véhicules – un SUV, une berline et un bus – ont été créés par Foxtron, une entreprise entre Foxconn et le constructeur automobile taïwanais Yulon Motor.

Le vice-président de Foxtron, Tso Chi-sen, a déclaré aux journalistes qu’il espérait que l’activité de ses véhicules électriques permettrait de générer un chiffre d’affaires de mille milliards de dollars taïwanais à Foxconn dans cinq ans, un chiffre équivalent à environ 35 milliards de dollars.

Design italien Pininfarina pour la berline

La berline, qui a été développée conjointement avec le cabinet de design italien Pininfarina, sera vendue par un constructeur automobile non spécifié en dehors de Taïwan dans les années à venir, tandis que le SUV sera vendu sous l’une des marques de Yulon et devrait arriver sur le marché de Taïwan en 2023.

Le bus électrique « Model T » qui portera un badge Foxtron, commencera à circuler dans plusieurs villes du sud de Taïwan l’année prochaine en partenariat avec un fournisseur de services de transport local. Il pourrait commencer à circuler dans la ville de Kaohsiung dès l’an prochain s’il est homologué par le ministère des Transports, a toutefois précisé le vice-Premier ministre Shen Jong-chin.

Fournir des composants ou des services pour 10 % des VE dans le monde entre 2025/2027

Foxconn s’est également fixé pour objectif de fournir des composants ou des services pour 10 % des véhicules électriques dans le monde entre 2025 et 2027.
La société a acheté ce mois-ci une usine à la startup américaine Lordstown Motors pour fabriquer des voitures électriques. En août, elle a acheté une usine de puces à Taïwan, dans le but de répondre à la demande future de puces automobiles.

Foxconn : des ambitions récentes dans les véhicules électriques

Anciennement appelé Hon Hai Precision Industry, le plus grand sous-traitant d’électronique au monde vise à devenir un acteur majeur sur le marché mondial des véhicules électriques, bien qu’il concède être un novice dans l’industrie automobile.

La société a mentionné pour la première fois ses ambitions en matière de véhicules électriques en novembre 2019 et a évolué relativement rapidement. Foxconn a investi environ 310 millions d’euros dans le développement de voitures électriques en 2020 et ses investissements vont continuer d’augmenter sur les deux prochaines années.

Le groupe a progressivement mis en place une chaîne d’approvisionnement et un réseau de distribution de véhicules électriques, avec, depuis le début de l’année, presque un nouveau partenariat chaque mois.

Accords avec Fisker

La société a annoncé cette année des accords pour construire des voitures avec Fisker, l’une des nombreuses startups américaines de voitures électriques qui espèrent rivaliser un jour avec Tesla.

Les deux compagnies ont annoncé leur intention de développer ensemble des voitures électriques vendues sous la marque Fisker, l’objectif étant de commencer à produire des véhicules fin 2023.

Notre avis, par leblogauto.com

Une poussée réussie des sous-traitants dans l’industrie automobile a le potentiel d’attirer une multitude de nouveaux acteurs et de saper les modèles commerciaux des constructeurs automobiles traditionnels. Le constructeur automobile chinois Geely a également présenté cette année des plans pour devenir un important constructeur sous contrat.

Les observateurs de l’industrie surveillent de près les indices sur les entreprises susceptibles de construire la voiture électrique d’Apple. Alors que des sources ont précédemment déclaré que le géant de la technologie souhaitait lancer une voiture d’ici 2024, Apple n’a pas divulgué de plans spécifiques.

Foxconn pourrait être un partenaire idéal pour le géant américain alors que les géants taïwanais des puces électroniques, qui sont parmi les plus gros acteurs de ce secteur, ont augmenté leur production pour répondre à la demande du secteur automobile à la peine face à la pénurie qui sévit.

Sources : Foxconn, AFP, Reuters

 

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Foxconn, allié d’Apple, mise sur les VE avec 3 prototypes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amazon
Invité

manque un peu d’originalité sur les noms! on dirait la suite de la gamme Tesla?

Contrarien
Invité

Surtout que model E appartient à Ford et que tesla a du changer en model 3.
Ça promet une bataille juridique aux 🇺🇸

samuel
Invité

« Dans 5 ans, les voitures seront des smartphones roulant »

Je ne me souvient plus qui a dit cela ?

SGL
Invité

Les géants taïwanais des puces électroniques seront tellement bons que cela pourrait les mettre à l’abri d’une invasion de la Chine.
Ils seraient capables de faire les meilleures puces au monde… Évidemment, les USA ont en besoin pour leurs programmes militaires et n’aimeront pas que cela tombe entre les mains des Chinois RPC qui pourrait les détourner pour améliorer leurs armes.

Navigator84
Invité

Certains disent que les Américains ont attaqué l’Irak pour ses puits de pétrole …

Navigator84
Invité

Hon Hai est le nom chinois de Foxconn.

wpDiscuz