Accueil Ineos Ineos Grenadier : on connait le prix et la date de commercialisation

Ineos Grenadier : on connait le prix et la date de commercialisation

0
38
PARTAGER
INEOS_Grenadier__Jim_Ratcliffe

L’Ineos Grenadier, c’est un peut un anachronisme rafraîchissant. 4×4 « à l’ancienne », il sera bientôt en vente après avoir surmonté tout un tas d’obstacles.

Le Grenadier, c’est un véhicule « européen ». Il est pensé par des Anglais nostalgiques du Land Rover Defender de papa (ou de la Reine Elizabeth II), conçu par des ingénieurs Autrichiens, motorisé par les Allemands de BMW, et assemblé en France (dans l’ex-usine Smart/Daimler à Hambach en Moselle) !

Les réservations s’ouvrent aujourd’hui 30 septembre 2021. Mais, la commercialisation officielle débutera en juillet 2022 selon Gary Pearson, le boss d’Ineos UK. Les livraisons devraient alors intervenir avant la fin 2022 pour les premiers clients.

Ces clients devront payer environ « £48,000 » (soit environ 55 600 €) pour la version « commerciale » à deux places. La version à 5 places sera entre 4000 et 6000 livres plus chère toujours selon Pearson. Cela fait entre 60 200 € et 62 500 €.

Pour distribuer son 4×4, Ineos ne va pas créer ex nihilo un réseau. Non, il va s’appuyer sur des partenaires dans différents pays avec lesquels des accords ont été signés. Ces partenaires devraient proposer 200 points de vente et de service d’ici juillet 2022, dans des pays d’Europe, Asie-Pacifique, Afrique et Moyen-Orient. Ces partenaires sont évidemment des « spécialistes » du 4×4 et on pourrait voir pas mal de vendeurs BMW s’y intéresser.

Des partenaires, spécialistes du 4×4

Pour ses ventes, Ineos a déjà imaginé son « corner » chez les partenaires. Le principe général est d’avoir un endroit lumineux, mais avec la partie haute sombre (il parait que cela fait classieux), avec un mobilier en bois, façon « roots » ou récup, et des lignes de vêtements façon baroudeur. Pour l’entretien, Ineos s’appuiera sur son partenaire Bosh et les 10 000 « Bosch Car Service » que l’on trouve dans 150 pays dans le monde.

Ces partenaires de vente auront le statu d’agent. Donc chaque client contractera avec Ineos directement. Plus simple pour les relations client. Et chaque client, ou préparateur pourra directement travailler avec Ineos sur des modifications ou aménagements apportés au Grenadier.

Ineos en profite pour publier des photos du patron d’Ineos, Jim Ratcliffe, avec le prototype du Grenadier qui déroule des séances de test un peu partout dans le monde. Le Grenadier aura droit à deux blocs BMW. Tous les deux sont des 6 cylindres 3 litres. Il y aura un diesel de 250 chevaux pour 550 Nm, ainsi qu’un moteur essence de 285 chevaux pour 450 Nm.

Le tout est envoyé en permanence aux quatre roues, via une boîte automatique 8 rapports de chez ZF. Boîte courte et blocage du différentiel (made in Ineos) seront évidemment au programme (sinon ce ne serait pas un « vrai » 4×4).

Notre avis, par leblogauto.com

Cet Ineos Grenadier, peu y croyaient au lancement du projet. Même si on sait que ce que Racliffe veut, Ratcliffe l’a, beaucoup estimaient que cela s’écroulerait avant de se concrétiser. Eh bien, il faut bien avouer que cela a l’air sur de très bons rails.

Evidemment, on ne devrait pas en croiser des masses de ce Grenadier/Defender en France. Mais, dans certains « beaux quartiers », il fera sans doute fureur. En Angleterre et dans d’autres pays comme l’Afrique du Sud, il sera utilisé sur les immenses propriétés dont les propriétaires regrettent l’ancien Land Rover Defender.

Illustration : Ineos

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Ineos Grenadier : on connait le prix et la date de commercialisation"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

55 k€ minimum… eurrrgh eurrrgh 😯
Sympa, mais qui va acheter ça !
Faut être snob et surtout riche.
C’est trop cher pour les administrations qui pourraient se tourner vers des Duster préparés pour le TT, même à 10 k€ la préparation ça sera deux fois moins cher.
Le vivier de clients riches est suffisant pour maintenir une production pérenne ?

Gautier Bottet
Editor

L’ancien Defender était déjà assez cher. Donc il fallait déjà être riche pour l’acheter neuf, idem pour le nouveau… Donc snob peut être, ou alors avoir un vrai besoin d’un tout-terrain et pas d’un SUV.

Cela dit le Duster fait déjà le job dans beaucoup de conditions. Pas besoin d’une préparation à 10K€. De nouveaux pneus suffisent 🙂

SGL
Invité

Je sais qu’un Duster 4×4 n’est pas mauvais en TT, mais il n’est pas vraiment fait pour le faire à 100 %… Ce n’est pas un franchiseur.
Je disais cela éventuellement pour le rehausser sa garde au sol et les protections pour le transformer en vrai franchiseur… Comme un engin destiné pour remplacer les Jeep P4 de l’armée.
A Paris, Vigipirate ont de Defender
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f7/Land_Rover_Defender_%22Mission_Vigipirate%22%2C_a%C3%A9roport_de_Strasbourg_2019_02.jpg/1024px-Land_Rover_Defender_%22Mission_Vigipirate%22%2C_a%C3%A9roport_de_Strasbourg_2019_02.jpg
Ineos, pourrait-il en fournir !?

Joledemago
Invité

Comparer un Duster a un Defender ou ici grenadier c’est osé… En France, effectivement l’utilité d’un def’ pour les administrations peut se poser. En revanche dans pas mal de pays du monde, un Duster ne correspond pas du tout aux attentes pour ce genre véhicule. De plus l’avis du blogauto sur les beaux quartiers est inapproprié, le nouveau def’ est justement là pour ça, et ceux qui le regrettent ne sont pas dans les beaux quartiers. A mon avis

Emmanuel
Invité

Nous ne fréquentons pas les mêmes quartiers, je vois plus de Defender, ainsi que des LR plus anciens, lors de certains rassemblement et sorties d’amateurs de cubes en alu qu’en ville.
Parce qu’il s’agit de véhicules réellement utilisés pour ce qu’ils sont : des utilitaires destinés à la circulation en ville et pas toujours sur le macadam.
Cependant, sur certaines photos de Londres, dès les années 50 il n’est pas rare de voir des Land Rover dans les rues !
donc ce n’est pas nouveau l’usage du 4×4 agricole en ville.

Joledemago
Invité

Je vous assure qu’il y a plus de humvee sur les champs d’opération que dans le 16e 😉😉😉

Emmanuel
Invité
@Gautier Non, les anciens Defender n’étaient pas si chers que celà. Ce sont les dernières générations, vendues en séries spéciales qui ont explosé les tarifs. d’après le net : Renault trafic 9 places en 2014 : 31 200€ (je n’ai pas trouvé en 30s la version fourgon) Defender 110 5 places : 31 570€ En 2016 un Defender 110 utilitaire c’était autour de 30 000€. Un modèle Pickup HC (châssis et suspensions renforcés) était à 32 000€ ttc en 2015, et, en bon état, bien révisé, même avec 200 000 km peut encore se vendre 25 000€ ! Dans les… Lire la suite >>
4aplat
Invité

Je pensais les liens INEOS / Mercedes assez forts pour que l’étoile fournisse le moteur et je lis dans l’article que c’est BMW !

Achille Talon
Invité

Mercedes a prévu à court terme d’arrêter les moteurs à combustion interne, et a d’ores et déjà interrompu, de manière apparemment définitive, tous développements sur ses motorisations actuelles. Donc c’est alle elektrisch !
Alors que BMW, non.

Gautier Bottet
Editor

Mercedes n’a pas trop l’habitude de fournir ses moteurs à d’autres constructeurs. BMW beaucoup plus.

Nithael70
Invité

Ha bon? Aston Martin depuis 2013, un exemple parmi tant d’autres.

SGL
Invité

Aston Martin appartient un peu à Mercedes !?

SGL
Invité

Vérification faite il y a bien une prise de participation de Mercedes-Benz dans le constructeur anglais Aston Martin.

Nithael70
Invité

Et ils ont des actions chez Aixam? avec la Mega en 93?
La prise de participation date de 2020 alors que les moteurs Mercedes 2013… 7a. Avant de distiller des fausses infos en laissant croire qu’AM etait sous contrôle de MB en 2013.

SGL
Invité

Le passage à l’électricité me parait inévitable à terme.

amiral_sub
Invité

sans ça ils n’ont pas d’avenir

Gautier Bottet
Editor
SGL
Invité

Le H2, ça peut être bien… Mais cela rajoute encore en coût !

amiral_sub
Invité

le H2 c’est une utopie. Comment on le produit? Comment on l’amene dans les stations ? Elles sont où les stations? Combien coute un plein? Et avec les taxes? Qu’est ce qui se passe au bout d’une semaine avec le l’hygrogene dans le réservoir? La BMW à hydrogene vidait toute seule son réservoir chèrement rempli au bout de 3 jours

SGL
Invité

Il y a plein de défis à relever… C’est devant les problèmes et les échecs que l’homme progresse… Comme pour aller sur la lune.
Le H2 en 2021, ce n’est pas super super … Mais après !?

SGL
Invité

Pas contre Ineos peut relever le défis du H2 ???

SGL
Invité

Total energie, Air liquide, Plastic Omnium, Engie, GTT, McPhy Energy, ont tous des méthodes pour stocker et l’acheminer.
Alstom, Dassault aviation, Airbus , Gaussin , Hydrogen Refueling Solutions, Michelin, Vaelo, Faurecia, Technip Energies, peuvent faire le reste.
Ce n’est pas la compétence qui manque en France, c’est la volonté !

amiral_sub
Invité

l’hydrogene c’est pas nouveau, c’est maitrisé, c’est produit industriellement. Le bilan éngerétique et le bilan carbone sont dégueulasses. On ne refait pas les lois de la physique. Libre à vous de croire au pere noel

Joledemago
Invité

La cible de ce genre d’engins est à des années lumières des exigences parisiano électriques (que je comprends d’ailleurs pour un usage urbain)

amiral_sub
Invité

franchement qui va acheter ça?

Gautier Bottet
Editor

Prix de base du Defender en France : 54100 euros… en version 90 et 228 g/km de CO2 donc malus maxi lui aussi. Et pourtant on commence à en croiser…

SGL
Invité

Oui @Gautier Bottet, mais après 2 ans de production… Il aura encore des clients ? 😉

versdemain
Invité

On a ici un projet avec un moteur de 280ch essence qui n’est pas hybride rechargeable. Il n’est même pas fait mention de d’une hybridation légère.

Ce véhicule est donc totalement invendable en Europe avec les nouvelles normes qui se durcissent chaque année un peu plus.

Alors peut être pourrait-il être vendu à l’export hors Europe, mais vu les prix plus élevé d’une fabrication Française …

Bref moi, je vois d’avantage un gros plan de com pour faire passer la pilule sur la désindustrialisation de la France. Chacun son avis!

SGL
Invité

😉
Dans 3-4 ans maxi ils baissent le rideau, malheureusement.

Emmanuel
Invité
Ineos a prévu une production de 20 000 à 30 000 exemplaires annuels, sur un marché mondialisé, avec une gamme complète telle que prévue : – châssis long 5 places – châssis long utilitaire puis : – Châssis court – 7 ou 9 places – pickup – cabine et châssis nu (?) ça devrait être possible, il faut juste de bons produits, et quand on voit les moyens mis en oeuvre ça semble très bien partit et un réseau de vente. anios étant une firme implantée au niveau mondial, espérons qu’elle ne se ratera pas sur la distribution. il a… Lire la suite >>
SGL
Invité

Après, pour bien faire, il faudrait « fabriquer » des nouveaux clients dans 2 ans ! 😉

wpDiscuz