Accueil Actualité Essai Audi Q4 e-tron 40

Essai Audi Q4 e-tron 40

0
55
PARTAGER

Audi déroule son plan, et met sur le marché une nouvelle voiture électrique. Le Q4 e-tron, un SUV compact, investit un segment naissant, mais déjà très important. Le constructeur ne pouvait laisser ses concurrents occuper le terrain sans réagir. Nous avons pris le volant du nouveau venu sur les routes de Bretagne. 

Premier SUV compact électrique d’Audi

Le design des véhicules électriques d’Audi, reste très apparenté à celui des autres voitures de la gamme. Les non-initiés ne verront pas dans le Q4 e-tron, les lignes d’une électrique au premier regard. La plupart devineront un SUV compact comme il en existe déjà beaucoup. Ses dimensions le placent entre le Q3 et le Q5. Toutefois avec son capot court, il a l’air plus compact.

Cette allure un peu plus monobloc, on le doit à la plateforme MEB qu’il partage avec le Volkswagen ID3 et le Skoda Enyaq. Heureusement, l’identité Audi le distingue très nettement de ses deux cousins. Il apporte une modernité dans le regard et dans les lignes bienvenue pour un véhicule du futur. Les épaulements marquant les arches de roues (Quattro Blisters), lui donnent des muscles soulignant sa présence sur la route.

Beaucoup de place et un grand coffre

Dans l’habitable, la planche de bord semble s’inspirer en partie de celle de l’Audi A3. Néanmoins elle s’impose massivement sous les yeux du conducteur et du passager avant. La présentation moderne et cossue ne trahit pas son appartenance à l’univers premium. On regrettera cependant l’intégration pas vraiment heureuse des aérateurs côté droit. On tique aussi sur la qualité des contre-portes arrière. Finalement, l’intérieur assez classique ne dépaysera personne.

Question place, il n’en manque pas dans cet Audi Q4 e-tron. Le très long empattement et le plancher plat donnent de l’air aux passagers arrière. Pour ne rien gâcher, le coffre généreux offrent 520 litres de capacité. Evidemment, il fait le plein d’équipements. On apprécie particulièrement les informations du GPS projetées en réalité augmentée sur le pare-brise. En revanche, cela ne marche pas avec votre application de navigation préférée comme Waze. La connectivité est au rendez-vous avec des prises USB-C, CarPlay, Alexa etc.

Consommation contenue sur route

En se lançant sur la route, il faut d’abord s’adapter à la perception des limites de la voiture, qui parait imposante derrière le volant. La conduite électrique rend toujours la vie douce à bord, et le Q4 e-tron ne fait pas exception. Avec 204 chevaux et un couple de 310 Nm, il fait oublier la masse dépassant les deux tonnes. Les accrocs aux sensations d’accélération se tourneront vers la version plus puissante. Mais on en a déjà pour ses chevaux au volant de la version 40.

Nous n’avons pas vraiment pris l’autoroute sur notre parcours breton. Notre consommation sur les axes parfois tortueux de cette région de France, s’est montrée particulièrement contenue. Avec un chiffre autour des 17 kWh, on peut imaginer dépasser allègrement les 450 kilomètres. Une autonomie assez remarquable, grâce à la grosse batterie de 82 kWh. De quoi aborder au moins une semaine sereinement, sur un itinéraire domicile-travail. Le chargeur embarqué supporte une puissance maxi de 125 kW (courant continu), pour une recharge rapide en 30 minutes.

Confortable et agréable à conduire

On apprécie le confort de ce Q4 e-tron. Il percute toutefois parfois sur des routes dégradées ou des obstacles un peu trop prononcés. Nous avons en quelques occasions forcé le rythme, pour constater qu’il s’avère assez équilibré dans l’exercice. Son compromis confort/dynamisme de bon niveau, conviendra aussi bien aux rouleurs, qu’aux usagers quotidiens, en ville comme sur route. Il s’agit probablement de la version la plus homogène du Q4 e-tron.

Pour optimiser l’autonomie, la régénération à la carte gérée par les palettes derrière le volant suivant plusieurs niveaux, est addictive. On soulage l’utilisation des freins en anticipant les décélérations, en alternance avec certaines phases de roue libre pour profiter de l’élan dans certaines situations. On peut bien entendu le conduire de façon parfaitement traditionnelle. Néanmoins on se fait vite à cette gestion, qui joue un rôle assez important sur les kilomètres économisés.

Dès 42 800 €

Il faut débourser au moins 42 800 € pour la version de base de 170 ch, avec une batterie de 55 kWh. Comptez minimum 48 700 € pour la grosse capacité de 82 kWh et 204 ch. La plus véloce de 299 ch avec la transmission intégrale réclame 65 700 € pour la première des deux finitions. Le Q4 e-tron a les armes pour affronter ses concurrents premium. Lui comme les autres disposant d’une autonomie assez confortable, doivent maintenant s’en remettre aux infrastructures. Le développement rapide de ces dernières est indispensable pour accompagner le marché.

Photos: DR

+ON AIME
  •  Look
  • Consommation
  • Habitabilité
ON AIME MOINS
  •  Beaucoup d’options
  • Quelques détails de finition
  • Maillage réseau de recharge en France

 

Audi Q4 e-tron 40
Prix (à partir de)42 800 €
Prix du modèle essayé58 700 €
Bonus / Malus– 2 000 €
Moteur
Type et implantationélectrique asynchrone
Cylindrée (cm3)
Puissance (ch/kW)204 / 150
Couple (Nm) 310
Transmission
Roues motrices ar
Boîte de vitesses auto
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneusav 235/50 R20 – ar 255/50 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h) 160
0 à 100 km/h (s) 8,5
Consommation
Cycle mixte (kWh/100 km) 17,6 à 19,1
CO2 (g/km)0
Dimensions
Longueur (m) 4,59
Largeur (m) 1,87
Hauteur (m) 1,63
Empattement (m) 2,76
Volume de coffre (l) 520
Poids (kg) 2 125

 

Poster un Commentaire

55 Commentaires sur "Essai Audi Q4 e-tron 40"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

c’est Allemand, c’est ferme (pour ne pas dire pas confortable). Allez y mettez moi des -1 (je cherche en vain depuis des années une Allemande vraiment confortable) 🙂

Amazon
Invité

C’est surtout cher pour 200cv et 2RM (arrière! Surement la seule Audi propulsion?), plus de 2.1 tonnes. sur les petites routes enneigées, il risque d’être souvent en crabe.
a quand une comparaison vw/audi/skoda en prix/prestation?

C.Ghosn
Invité

R8 RWD. ^^

Amazon
Invité

ah oui c’est vrai!

panama
Invité

Non ce n’est pas ferme. Une Peugeot peut l’être beaucoup plus

SGL
Invité

205 rallye !? 😉

panama
Invité

3008 !

SGL
Invité

Comme la plupart des SUV d’aujourd’hui (sauf le C5 Aircross, très confortable)

Kaizer Sauzée
Invité

La Golf 8 m’a bluffé sur le confort, surtout à l’arrière, qui auparavant mettait mes lombaires à rude épreuve.
Lors d’un récent blablacar de 600 kms, pour lequel je m’attendais à souffrir, j’ai apprécié les suspensions et le confort de la banquette arrière.

Jdg
Invité

Ça m’a l’air d’être une proposition sérieuse et enfin un prix pas trop déconnant (pour ce type de modèle je parle). Enfin,……..
Quand au style il reste classique, rien de ressemblant au VE habituellement.

SGL
Invité

C’est vrai que pour une fois les prix ne sont pas délirants… Les roues sont en option peut-être ?

amiral_sub
Invité

MDR

SGL
Invité
Ah ! J’ai vu des essais… Notamment Turbo. Les prix montent rapidement à 89 k€ avec les options. (à croire vraiment que les roues sont vraiment en option… Avec les sièges et le volant !? ) Un peu équipé il devient nettement plus cher que le ID.4 GTX dont il dérive totalement ! D’où le « faible » prix d’entrée de gamme pour une VE de chez Audi ? Non… On n’y laisse pas un organe en échange !? Comme un rein, un poumon, une couille, un oeil ? Moi, j’aurais peur d’acheter une Audi « pour son prix »… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

89k€???? soit une model Y + une model 3. Ou une nouvelle model S de 700 chevaux et 600 km d’autonomie sur autoroute… Franchement je veux bien que les BAM soient les as du marketing, que jusqu’ici ils ont fait de beaux profits, mais là l’écart du rapport qualité prix avec le nouveau venu devient gigantesque

SGL
Invité

@amiral_sub, vous m’avez mis le doute !
Mais je confirme, suivant l’essai d’AM, la version HdG de Audi Q4 e-tron 40 en 4RM, c’est 89 k€ mini !!!
Sois 25 k€ de plus que l’ID.4 GTX … Uniquement pour la carrosserie spécifique et les anneaux.
Et roule ma poule, je vous en mets une douzaine ? Le 13e est offert 😀
En fait avec Audi Q4 e-tron 40, il faut rester dans les petits modèles sinon, c’est totalement hors de prix ! 😉

YAM
Invité

Des 48700 euros pour des trajets domiciles travail et des petits trajets sur routes, une autonomie et des temps recharges ridicules pour des long trajets, franchement c’est nul.

Jdg
Invité

Pourquoi ce dénigrement ? La model Y c’est le même genre de perf et un peu plus cher. Vois voulez quoi ? Une voiture à 20k€ et 1000km d’autonomie ? C’est pas pour aujourd’hui, faudra attendre

SGL
Invité

« Pourquoi ce dénigrement ? »
Apparemment, on ne le sera jamais !?

Amazon
Invité

le model Y c’est 450 à 530 cv, 4 roues motrices toutes options pour 60000€ (66000 en version 530 cv) , mais la même taille de batterie en effet. un peu plus léger aussi il me semble.
par contre l’audi fait beaucoup plus cossue

SGL
Invité

C’est du second degré @YAM ?
La VE ne peut pas remplacer 100 % des VT pour le moment… c’est sûr !
Après 2035… Peut-être ?

SGL
Invité

« des temps recharges ridicules pour des long trajets » @YAM c’est plutôt un avantage déterminant !? Non ?
« dépasser allègrement les 450 kilomètres » c’est si mal !?
Il y a encore un qui me faisait la leçon pourquoi je ne partirais pas en vacances avec une Zoe adaptée pour les trajets urbains… Là, c’est différent, maintenant reste d’avoir les moyens de pouvoir se l’acheter.

YAM
Invité

En effet 450km c’est bien mais ce n’est qu’une valeur théorique. De plus ce n’est valable qu’en ville. Allez faire de la route et de l’autoroute vous allez être surpris par l’autonomie ridicule ((Je parle en connaissance de cause) et en plus vous n’en finissez pas de recharger.

Thibaut Emme
Admin

@Yam : lors de mon essai sur plus d’une semaine de la Leaf e+, j’ai réussi à faire l’équivalent de 405 km sur un WLTP annoncé à 395 km…
Et c’était en campagne, par départementale, sans rouler à 50 km/h 😉

C’est sûr que cela demande de refaire un peu attention à sa conduite et pas de se dire « boah je ferais du 7 l/100 km sur ce plein c’est pas grave »). 😉

SGL
Invité

@YAM
La VE, c’est fantastique dans 90 % du temps tant que l’on n’a pas de grands trajets à faire… Ou là, cela devient vite nul, à cause, en partie des infrastructures.
Après, sûrement qu’après 2026 ça sera peut-être de l’histoire ancienne ?

SGL
Invité

Je sais que cela est un terme marketing, mais j’ai toujours du mal avec « SUV compact » et les 4,59 mètres de longueur…
Ben heureusement que c’est « compact » car une taille moyenne … Et l’on se rapproche des 5 mètres !?

Miké
Invité

Et c’est reparti pour le lecteur vidéos de merde qui déconne, la petite croix ne s’affiche + tant que la pub n’est pas terminée, joli hasard. Si on ne pause pas la vidéo avant de fermer, elle continue de se lire sur le lecteur intégré, L’enfer.

wpDiscuz