Accueil Hydrogène Hopium (voiture hydrogène) : nouvelle levée de fonds

Hopium (voiture hydrogène) : nouvelle levée de fonds

0
9
PARTAGER

Hopium, constructeur français de voitures haut de gamme à hydrogène vient de boucler une nouvelle augmentation de capital d’un montant de 6 millions d’euros.

Nouvelle levée de fonds pour Hopium

Créé en 2019 par l’ancien pilote Oliver Lombard, Hopium vient de boucler une nouvelle levée de fonds. Réalisée auprès d’un cercle restreint d’investisseurs, l’opération a donné lieu à l’émission de plus de 270 000 actions nouvelles à un prix par action de 22 euros.

Cette nouvelle levée de fonds intervient seulement quelques mois après celle réalisée en février dernier, laquelle avait permis au constructeur de lever 5 millions d’euros.

Première berline haut de gamme française propulsée à l’hydrogène

« Hopium poursuit avec détermination le développement de la première berline haut de gamme française propulsée à l’hydrogène. La présentation du prototype Alpha 0, le 16 juin dernier, réalisé en un temps record, est un premier jalon essentiel de notre feuille de route qui doit conduire à la commercialisation future de l’Hopium Machina» a indiqué Olivier LOMBARD, Président Directeur Général d’Hopium.

Plate-forme dévoilée en début d’année

En octobre 2020, la jeune start-up française spécialiste de la voiture à hydrogène, a présenté les premières images de la Machina, une voiture hydrogène aux performances impressionnantes.

En janvier dernier, Hopium a dévoilé la plateforme technologique qui servira de base au développement de sa future berline à pile à combustible.

Appelée à équiper la version de série de l’Hopium Machina, attendue en 2026, cette nouvelle plateforme annonce des performances inégalées. Le constructeur promet ainsi un bolide dépassant les 500 ch et capable d’atteindre 230 km/h de vitesse maximale.

En matière d’autonomie, la berline à hydrogène d’Hopium pourra parcourir jusqu’à 1000 kilomètres avec un plein.

Notre avis, par leblogauto.com

De grands noms de l’industrie suivent d’Olivier Lombard dans son projet. De plus, l’entrepreneur-pilote (il a couru plusieurs fois les 24 H du Mans) est associé au projet Le Mans H24 qui doit faire courir un prototype à hydrogène pour les 24 heures 2024. Une vitrine pour Hopium et pour le véhicule électrique à hydrogène.

Sources : Hopium

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Hopium (voiture hydrogène) : nouvelle levée de fonds"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Design très réussi je trouve!
Je suis plus dubitatif sur le choix de l’hydrogène par contre…
J’espère qu’ils étudient aussi la possibilité d’y mettre des batteries.

SGL
Invité

Une voiture à PAC H² est basée sur une architecture de VE pour son GMP.
Une batterie, il y en a une, un autre pourrait peut-être prendre la place de la PAC ?

Nicolas
Invité

Elle prendrait surtout la place des bombones d’H2.
Dans la Mirai il y a des bombones disposées en T. Cet espace pourrait être rempli par des batteries. Mais je ne sais pas si le volume est suffisant pour avoir une autonomie décente.

Amazon
Invité

@SGL: le 2 de H2 est en indice pas en exposant 😉

je ne sais pas comment faire un indice dans les commentaires??

SGL
Invité

Je souhaite une grande réussite à cette marque … Qu’elle puisse devenir un Tesla Français.

Nicolas
Invité

Avec l’hydrogène, peu de chance qu’ils atteignent les même volumes.
L’infrastructure est à des années-lumières de l’électrique, et je ne vois pas comment ils pourraient rattraper leur retard.

Peut-être qu’Alpine a davantage de chance, avec le groupe Renault en appui.

SGL
Invité

J’espère qu’ils seront plus sérieux que Nikola !

Amazon
Invité
L’électrique est déjà une réalité industrielle. Tous les grands électrifient à tour de bras. l’hydrogène n’en n’est pas à ce stade. alors une foison d’artisans , de petites et grosses boites veulent se mettre à l’Hydrogène car il y a une cristallisation d’argent public et privé sur cette techno sous prétexte d’une pseudo compatibilité environnementale du H2. tout le monde espèrent gagner beaucoup en étant dans la course. la proposition d’Hopium est jolie, elle a besoin de beaucoup de capitaux mais en l’absence de réseau de distribution d’hydrogène il va se passer des (dizaines d’?) années avant qu’une possible large… Lire la suite >>
SGL
Invité

Mais l’hydrogène est déjà aussi une réalité industrielle et va nettement se développer durant les 10 prochaines années … En dehors du secteur automobile, mais quand même pour les transports … Trains, Camions, Bus, à plus long terme avions.

wpDiscuz