Accueil Ecologie Hopium Māchina Alpha 0 : premier prototype roulant

Hopium Māchina Alpha 0 : premier prototype roulant

0
21
PARTAGER

Hopium, le nouveau constructeur français, présente le premier prototype roulant de sa Māchina qui fonctionne à l’hydrogène.

C’est à l’occasion du salon Viva Technology qui se tient actuellement à Paris que Hopium et Olivier Lombard ont présenté ce premier proto roulant. Pour le moment, ce prototype Alpha 0 reste conforme aux vues 3D que l’on avait déjà pu découvrir. Mais, ce n’est qu’un proto. Que restera-t-il concrètement une fois en production de cette plastique plutôt avenante ?

Devenir le Tesla de l’hydrogène

Pour le coup de crayon, Hopium est allé chercher le Français Félix Godard qui a passé 3 années chez Porsche avant de partir chez Tesla puis de rejoindre Lucid Motors. D’ailleurs, son profil n’est pas anodin chez Hopium puisque la jeune marque se veut être le « Tesla de l’hydrogène ».

Côté fiche technique, c’est pour le moment toujours la même promesse : 500 chevaux, 1000 km avec un plein (qui prend quelques minutes) et un style de grande berline GT technoïde. Les 1000 unités numérotées de départ de l’Hopium Māchina sont déjà en précommandes selon Hopium.

La commercialisation est prévue pour la fin 2025 avec un prix cible de 120 000 €. Un maximum d’éléments (dont la pile à combustible) sera produit en France.

Notre avis, par leblogauto.com

Il faut laisser sa chance au produit. Et on attend de voir si les promesses d’Hopium seront concrétisées sur la piste. Pour rappel, la pile à combustible ne fournira pas les 500 chevaux. Pour atteindre cette puissance, il faut en passer par une batterie tampon de petite capacité. Une fois la batterie vide, il faudra alors attendre que la PàC la recharge pour de nouveau bénéficier de la pleine puissance. Sinon, il faudra visiblement se contenter de la puissance fournie par la pile, à savoir 100 kW (soit 134 chevaux env.).

Faut-il croire en l’ambition d’Olivier Lombard ? En tout cas, il ose et c’est déjà à saluer. De grands noms de l’industrie le suivent dans son projet. De plus, l’entrepreneur-pilote (il a couru plusieurs fois les 24 H du Mans) est associé au projet Le Mans H24 qui doit faire courir un prototype à hydrogène pour les 24 heures 2024. Une vitrine pour Hopium et pour le véhicule électrique à hydrogène.

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Hopium Māchina Alpha 0 : premier prototype roulant"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Aaaah !
le Tesla Français arrive ! 😉

SGL
Invité

Hopium en bourse +102 % en 10 jours !!!
Le miracle français sur la bonne voie !?

SGL
Invité

« Hopium : Le constructeur français de berlines à hydrogène Hopium n’en finit plus de flamber au Marché Libre »
https://www.tradingsat.com/hopium-FR0014000U63/actualites/hopium-le-constructeur-francais-de-berlines-a-hydrogene-hopium-n-en-finit-plus-de-flamber-au-marche-libre-974001.html

Admin

On dirait un nom de groupe et d’album de prog metal 🙂 Il faut l’exposer au Hellfest !

John_MG
Invité

avec 700bars dans les reservoirs et le bon calibre c’est faisable^^ (de mémoire la spec c’est quand même de resister à quelques coups de .308w)

amiral_sub
Invité

je dis bravo pour l’audace! malheureusement ça n’a pas d’avenir, tout simplement à cause du rendement de la production d’hydrogene

anto7076
Invité

C’est à dire ?….

Laportino
Invité

L’hydrogène peut se faire avec de l’électricité, mais il en faut à peu près trois fois plus que pour faire rouler un VEB comparable. Sachant que le prix des PaC et des batteries va baisser mais pas celui des réservoirs en fibre de carbone, l’équation économique semble intenable.

SGL
Invité

@Laportino, il va avoir l’hydrogène blanc qui arrivera sur le marché tôt ou tard !

SGL
Invité

On nous promet du H2 au prix des carburants fossiles 500 chevaux, 1000 km avec un plein en 3 minutes si la fiabilité et la finition sont là… même à 120 k€… ce n’est pas cher !

Kyra
Invité

Cela ressemble surtout à un appel aux investisseurs…
Tesla voulait vraiment produire et vendre des véhicules électriques…

Alors que là…

Dom
Invité

Dans ma région , les bus « gaz » d’Iribus ou Heuliez dégagent 2 à 3 fois plus de chaleur que les bus « pétrole » , estimation …. quand je roule derrière en scooter.
Ou se situe la pollution « chaleur » de l’hydrogène par rapport au pétrole ou gaz .

amiral_sub
Invité

ça c’est de la mesure précise de temperature! merci pour ce moment j’ai bien ris !

Dom
Invité

Vous accrochez des sondes thermiques à l’arrière des bus ?
Peut être le deux roues en ville , vous ne connaissez pas , surement.

wpDiscuz