Accueil Geely Geely persiste et signe sur les véhicules au méthanol

Geely persiste et signe sur les véhicules au méthanol

0
2
PARTAGER

Geely, constructeur automobile chinois va poursuivre ses développements sur des véhicules alimentés au méthanol quand bien même l’échec pourrait être au bout, a indiqué son président Li Shufu.

Geely dans le cercle restreint des constructeurs développant des véhicules au méthanol

Geely figure parmi un petit nombre de constructeurs automobiles développant des véhicules au méthanol. Il réalise des tests sur des taxis au méthanol dans certaines villes de l’ouest de la Chine et développe des camions au méthanol dans son unité de véhicules utilitaires.

Geely a investi dans Carbon Recycling International

Geely progresse d’ores et déjà dans le développement de véhicules au méthanol. La société qui détient Volvo Cars et une participation de 9,7% dans Daimler a investi 45,5 millions de dollars dans la société islandaise Carbon Recycling International Inc, (CRI) reconnue comme le leader mondial de la technologie du méthanol.

Ll’investissement de Geely devrait permettre d’étendre le recyclage du carbone et d’accélérer le déploiement de la technologie de CRI en Chine et en Europe, tout en facilitant le développement de voitures fonctionnant au méthanol.

Les deux partenaires travaillent sur des technologies permettant de produire du méthanol avec du dioxyde de carbone, de manière à réduire les émissions globales de carbone.

Geely persiste et signe sur le méthanol

« Nous continuerons d’explorer les technologies des véhicules au méthanol. Bien sûr, cela pourrait échouer à la fin, mais actuellement nous y travaillons toujours », a déclaré Li lors d’une conférence sur l’industrie à Chongqing, sans toutefois fournir plus de détails.

Li Shufu n’a pas donné de plus amples détails sur la technologie. Ajoutant toutefois que Geely augmenterait sa production de véhicules fonctionnant au méthanol.

A noter que le constructeur développe également des véhicules 100 % électriques, des voitures hybrides et des véhicules utilitaires à hydrogène.

Selon le patron de Geely, les véhicules au méthanol devraient également être plus propres que les modèles à essence.

Le méthanol pour renforcer l’indépendance énergétique de la Chine

Atout non négligeable : le méthanol pourrait jouer un rôle important en terme géopolitique, permettant de garantir la sécurité énergétique de la Chine. Le pays possède en effet d’énormes quantités de charbon, qui peuvent être converties en méthanol.

« La Chine est le deuxième plus grand consommateur d’énergie au monde et compte énormément sur les importations pour satisfaire sa demande énorme. Promouvoir le méthanol comme solution de rechange peut contribuer à réduire cette dépendance », estimait l’ancien Ministre des industries mécanique et électronique, He Guangyuan dès 2019.

Notre avis, par leblogauto.com

L’intérêt de Geely pour le méthanol n’est pas nouveau. En mars 2019, le président du principal constructeur automobile chinois, avait appelé à davantage d’efforts pour promouvoir l’utilisation de véhicules alimentés au méthanol. Mettant en avant ses qualités de carburant alternatif prometteur largement considéré comme renouvelable et propre.

L’enthousiasme de Li Shufu pour les véhicules alimentés au méthanol est notamment lié au fait que la Chine procède à des essais de véhicules au méthanol dans plusieurs villes, dont Guiyang, capitale de la province de Guizhou, et Shanghai.

Selon, Wei Anli, secrétaire général de l ‘équipe chargée des essais de véhicules au méthanol dans le pays, relevant du ministère de l’Industrie et de l’Informatique, les principaux acteurs chinois maîtrisent déjà les technologies clés pour le développement et la production de véhicules au méthanol.

Reste avant tout que l’avantage du méthanol pour la Chine demeure un enjeu majeur de géopolitique.

Sources : Reuters, Geely

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Geely persiste et signe sur les véhicules au méthanol"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rakihoney
Invité

« Mettant en avant ses qualités de carburant alternatif prometteur largement considéré comme renouvelable et propre. »
S’il est produit à partir de charbon, j’ai un doute.

totoro
Invité
Le méthanol, ce nouveau fischer-tropsch des pays qui ont peur de se retrouver assiégés économiquement. Je trouve que ça en dit long sur ce qu’à amorcé la politique de Xi Jin Ping, transformant cet énorme champion ultra mondialisé auquel absolument rien n’aurait resisté commercialement au 21ème siècle en acteur dangereux et cornerisé dont tout le monde se méfie, menaçant de bouffer Taiwan plus pour mettre la main sur la Fablab du monde qu’autre chose, perdant semaines après semaine l’influence de son phare financier HK, et aboutissant au probablement plus gigantesque mouvement de réindustrialisation occidental depuis la seconde guerre mondiale. ET… Lire la suite >>
wpDiscuz