Accueil Actualités Entreprise Flambée des prix des matières premières pour l’automobile

Flambée des prix des matières premières pour l’automobile

0
15
PARTAGER

Les plans de relance économique à grande échelle de la Chine entraînent une augmentation rapide des prix des matières premières. Constructeurs, équipementiers et fournisseurs automobiles sont confrontés à des risques financiers croissants dans un tel contexte.

Hausse vertigineuse des prix des matières premières

Selon des sources de l’industrie, le prix au comptant du minerai de fer importé a atteint 218 $ US la tonne en Chine le 18 juin, en hausse de 109,6 % par rapport à l’année précédente.

Malgré la politique de réduction de la production du gouvernement chinois, le volume de production d’acier brut de la Chine est passé de 90,2 millions de tonnes à 97,9 millions de tonnes de janvier à avril de cette année. La reprise en cours de l’économie chinoise semble ainsi l’emporter sur la politique de réduction des émissions de carbone.

Le cours du cuivre s’envole

Parallèlement, le prix du cuivre sur le London Metal Exchange a augmenté de plus de 50 %, passant de 4 853 euros  à 7646 euros en valeur glissante annuelle.

Raison d’une telle flambée : la consommation de cuivre de la Chine a atteint 14 millions de tonnes en 2020, soit 48,7% de la demande totale mondiale, avec le développement d’industries dépendantes du cuivre telles que l’industrie des véhicules électriques.

Notre avis, par leblogauto.com

L’année 2021 risque d’être difficile pour les constructeurs, lesquels doivent produire des véhicules à moteur thermique tout en investissant massivement dans le développement de véhicules électriques. Or, les tarifs de ces derniers peinent encore à devenir compétitifs face aux modèles « classiques ». La flambée des prix des matières premières devrait accroître les charges des groupes automobiles, alors que crise sanitaire et crise du secteur les malmènent depuis des mois.

Sources : Business Korea

A lire également :
. Métaux pour VE : risque d’une double dépendance

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Flambée des prix des matières premières pour l’automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Si cela provoque la fin du gâchis immense de l’obsolescence programmée… ça « pourrait » être une bonne chose.
Énormément de matériel vendu dans le monde avec 30 % de coût de matériaux et d’effort de R&D pourrait certainement avoir 300 % de durée de vie augmentée.
Mais bon, j’ai bien conscient d’être totalement à contre-courant des envies des consommateurs et de l’intérêt des multinationales qui produisent en masse en Asie.

NB : J’ai fait réparer mon grille-pain Seb de 30 ans (peut-être 40 ans) au niveau du cordon … c’est un Made in France et il marche merveilleusement bien. 😉

amiral_sub
Invité

mon petit réparateur de quartier va bientot fermer et ne sera pas repris. Les riches consommateurs européens préfèrent remplacer par du neuf. Par contre pas de soucis en Afrique ou même en Russies, ils réparent tout, on trouve d’ailleurs sur youtube pas mal de videos de russes qui dépannent un peu tout ce qui existe

SGL
Invité

C’est pour cela que je ne vois pas la flambée des prix des matières premières forcément comme une mauvaise nouvelle.
(sauf si l’on est vraiment pauvre)
Que tout coûte plus cher à l’achat n’est pas vraiment un problème si ça dure 20 ans.
Les nouvelles générations sont déformées par la société de consommation et l’obsolescence programmée leur donne raison…sur le long terme c’est une fausse vérité !

Klogul
Invité

mais bien sur c est toujours nous les responsables par les entreprises qui rendent leur produit reparable a des couts tellement eleves qu il est preferable dans racheter un neuf…

Invité

Donc pénurie de puces, flambée des prix de matières premières […] que des bonnes nouvelles pour retrouver le moral, quoi !

SGL
Invité

Ben @Frédéric LANGLOIS, peut-être que la flambée des prix de matières premières participera à sauver la planète ?
Une surconsommation provoque inévitablement la fin de monde… alors !? Pas forcément une mauvaise nouvelle.

wizz
Membre

est ce qu’une surconsommation d’énergie peut aussi provoquer la fin du monde?

SGL
Invité
Klogul
Invité

mais au faites al gore n avait il pas fais une prevision catastrophique pour 2014?

Le giec me semble t il avait deja fait une prevision catastrophique pour il y a quelques annees…

SGL
Invité

@Klogul, pour nous « les riches » il suffit d’arroser un peu plus la pelouse et de forcer la clim et de prolonger les bains dans nos piscines.
Mais ailleurs, c’est synonyme de sécheresse, de faim, de pauvreté, de maladie, de montée des eaux, etc.
Ah si ! pour nous … le domaine skiable se réduit d’année en année, heureusement que les canons à neige existent.
Là est le scandale … que les autres crèvent de faim, c’est supportable… mais que l’on ne puisse plus skier !?

Klogul
Invité

c etait pas le sujet de mon commentaire je me pose juste la question ca fait plusieurs annees que l on parle d un point de non retour et a chaque fois on le passe.

Donc je me demande quel niveaudde rigueur est applique dans leur projection et qu elles sont les dessins d accentuer le trait par exemple (pour monsieur Gore on a rapidement decouvert son fond d investissement cree avant la diffusionde son film)

Invité

Je crois de moins en moins en ce genre de discours optimistes : à chaque fois qu’une crise arrive, les déclinistes de tous poils nous jurent que c’est la preuve que c’est la fin du « monde d’avant » que c’est le point de départ du « monde d’après », et après, on observe que le « monde d’avant » continue de plus belle !

SGL
Invité

Pourtant, il y a déjà des signes qui ne trompent pas

amiral_sub
Invité

Frédéric LANGLOIS : vous écrivez la preuve que les déclinistes ont toujours eu tort. Pourquoi les croyez vous?

patdpau
Invité

Et cette video qui fait galerer ton tel cest un bonheur.

wpDiscuz