Accueil Nissan Ghosn:audition au Liban par des juges français reportée au 31/05

Ghosn:audition au Liban par des juges français reportée au 31/05

0
5
PARTAGER

Carlos Ghosn ne sera pas entendu le 17 mai au Liban par une délégation de magistrats et enquêteurs. Leur déplacement a été reporté au 31 mai. L’ancien dirigeant de l’Alliance Renault-Nissan sera entendu pour la première fois dans le cadre de deux enquêtes instruites à Nanterre et Paris.

Report de l’audition de Carlos Ghosn

La délégation était attendue le 17 mai à Beyrouth pour auditionner, pendant plusieurs jours, l’ancien patron de Renault-Nissan. Lequel vit désormais au Liban depuis sa fuite rocambolesque du Japon en décembre 2019.

Le déplacement des magistrats et enquêteurs a été repoussé au 31 mai en raison de l’indisponibilité d’un juge, a indiqué le parquet général libanais.

Carlos Ghosn entendu pour la première fois

Carlos Ghosn doit être entendu pour la première fois, au palais de justice de Beyrouth, par les juges d’instruction chargés des investigations le concernant à Nanterre et Paris.

Des magistrats du parquet de Nanterre et du parquet national financier, ainsi que des enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), doivent également être présents.

Outre les dossiers de malversations financières le concernant au Japon, l’ancien dirigeant du groupe automobile est visé par plusieurs affaires en France.

Des affaires suivies par les tribunaux de Nanterre et Paris

A Nanterre, la justice soupçonne Carlos Ghosn notamment d’avoir tiré un bénéfice personnel d’une convention de mécénat signée entre Renault et l’établissement qui gère le Château de Versailles, en y organisant deux soirées d’ordre privé.

Les enquêteurs s’intéressent également à Carlos Ghosn pour plusieurs millions d’euros de paiements signalés comme suspects entre RNVB, filiale néerlandaise incarnant l’alliance de Renault et Nissan, et le distributeur du constructeur automobile français à Oman, Suhail Bahwan Automobiles (SBA).

Les juges d’instruction d’instances parisiennes se penchent quant à eux depuis 2019 sur des prestations de conseil conclus par RNBV avec l’ancienne garde des Sceaux Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer, lorsque Carlos Ghosn était encore PDG du groupe automobile.

Rachida Dati et Mouna Sepehri placées sous le statut de témoin assisté

Rachida Dati et Alain Bauer, qui nient tout irrégularité des contrats, ont été placés sous le statut de témoin assisté, ainsi que l’ancien bras droit de M. Ghosn chez Renault, la Franco-Iranienne Mouna Sepehri.

Plusieurs reports

L’audition de l’ancien dirigeant franco-libanais était initialement programmée du 18 au 22 janvier 2021, mais les restrictions liées à la pandémie de coronavirus avaient contraint à son annulation. En fonction de l’évolution de l’épidémie, le déplacement des juges pourraient à nouveau être reporté.

Sources : AFP

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Ghosn:audition au Liban par des juges français reportée au 31/05"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

Catch me if you can II, Di Carpaccio jouant mon rôle ,cet été dans tout les salles de ciné…

Dom
Invité

Espérons que 10 ans « minimum » de déplacement des magistrats et enquêteurs au Liban … ne couterons pas plus cher au contribuable français que ce que le fisc peut espérer gagner.
Belle pub de Hassan Awada « We are all Carlos Ghosn » de Med K & K , la plus mondiale , une bonne façon de se faire connaitre.

Thomas
Invité

Vivement la suite du feuilleton, je suis impatient 😀

VF7
Invité

Son melon tellement énorme l’a perdu…
Sacré pêché d’orgueil.

wpDiscuz