Accueil Formula E FE 2021 Valence : De Vries remporte un ePrix spectaculaire

FE 2021 Valence : De Vries remporte un ePrix spectaculaire

0
25
PARTAGER

Quel dernier tour de folie. Tout le monde à 0% de batterie ou presque. Da Costa perd tout dans le dernier tour et laisse de Vries l’emporter.

La Formule E se trouve pour une fois sur un vrai circuit, celui de Valence, le circuit Ricardo Tormo. Ce n’est pas dans la configuration classique du circuit, mais pas loin. On shunte les virage 9 à 12 et au début de la ligne droite, la FE a décidé de mettre une chicane ridicule. Sans doute une question de consommation d’énergie, mais ce n’est pas jojo. Cela rajoute une difficulté pour le pilotage car si on rate l’entrée de la chicane, on perd gros.

Le tour fait tout de même 3,376 km et devrait se faire en moins de 1 minute 30. C’est grosso-modo le temps des moto GP sur le « grand circuit » qui fait 700 m de plus. En pointillés rouges, le tracé habituel.

En qualifications, on voit les voitures qui ne sont pas faites pour ce genre de circuit. Les Jaguar par exemple sont hors de forme, plus agiles sur les circuits urbains. Les NIO333 non plus, ou les Dragon/Penske. Chez Audi c’est la soupe à la grimace avec Di Grassi 22e et Rast 15e. Di Grassi va aussi devoir observer un stop&go dès le début de course pour un changement de boîte de vitesse suite à son accident à Rome lors du dernier ePrix.

Plus haut, Vergne ne fait que le 13e temps, loin de la super pole qui se jouera entre les 6 plus rapides. Son coéquipier Da Costa place sa DS Techeetah 4e provisoirement. Les Porsche ratent la superpole, tandis que les Mercedes y vont. On a Lynn (Mahindra) le plus rapide, devant Vandoorne (Mercedes), Günther (BMW Andretti), Da Costa (DS Techeetah), Buemi (Nissan e.Dams) et De Vries (Mercedes).

En super pole, Vandoorne bat Da Costa de 28 millièmes seulement. De Vries fait le 3e temps mais devra reculer de 5 places suite à une pénalité. Suivent Günther, Lynn et Buemi. Van Doorne signe un temps de 1:26.494. Par la suite, il perdra sa pole sur une grosse boulette de son écurie Mercedes EQ. La voiture a été chaussée avec le pneu #03709739 qui n’est pas sur le « passeport technique ». C’est le livret où toutes les pièces sont déclarées avec leur identifiant. Oh la boulette !

Course

Pour pimenter le tout, il pleut avant le départ de la course ! Pour rappel, les Formule E n’ont qu’un seul type de pneus 18 pouces, à sculptures. Bon, la FE est frileuse et va faire un départ sous régime de voiture de sécurité. C’est nul ! C’est à peine humide. Pour une fois que la FE est sur un circuit, un vrai…

Premier tour derrière la Mini Pace Car. Et ensuite on lâche les fauves. Pour rappel, la FE c’est 45 minutes + 1 tour. Da Costa a mis un peu d’espace sur Ghünter qui est pressé par Lynn. Grosse bêtise de Lotterer qui balance Buemi à la chicane en résistant à Nato. Stupide ! C’est quand même pas mal une course sur un circuit car les pilotes peuvent prendre des trajectoires différentes. Allez, « Full Course Yellow » car la Nissan de Buemi est tankée (abandon). Et voiture de sécurité. La Formule E doit aller plus vite dans ses décisions de direction de course.

Le safety car rentre à 35 minutes de la fin de la course (+1 tour). La pluie se fait plus forte. Da Costa reprend de l’air devant car Günther bouchonne un peu tout le monde. Magnifique remontée de de Vries déjà 4e. Très belle manoeuvre sur Lynn par l’extérieur. Il passe Günther peu après et va tenter de remonter sur Da Costa. Lynn fait un extérieur à Günther lui aussi. Drapeau jaune pour Di Grassi et Müller dans le bac à gravier. Ils reprennent la piste.

20 minutes

Enfin ! Lotterer prend un « drive through » pour son harponnage en règle de Buemi. De Vries et Da Costa sont les deux plus rapides et se battent pour le meilleur tour en course. 3 secondes entre les deux protagonistes. Encore un bel extérieur, par Rowland (Nissan) cette fois. A 24 minutes 30 de la fin Günther fait un tout droit dans le bac à gravier. Nouvelle voiture de sécurité et pour De Vries c’est tout bénef car il va recoller à Da Costa.

Drapeau vert à un peu plus de 20 minutes de la fin. De Vries reste proche de Da Costa. Lynn consomme beaucoup visiblement. La pluie cesse, mais la piste est encore humide. Nouvelle voiture de sécurité. Sette Camara est dans le gravier. Il y a du y avoir une bataille avec Müller et Vandoorne. Pas de bol pour De Vries qui venait juste de déclencher son 2nd mode attaque.

En fait c’est Evans qui balance Sette Camara tandis que Vandoorne parti au large en voulant activer son mode attaque, est revenu et a poussé Müller hors de la piste. Agité ce ePrix ! A 11 minutes de la fin, la SC rentre et relâche le peloton. Pour rappel, à chaque voiture de sécurité, la direction de course calcule le nombre de kWh à retirer pour que la course se joue sur les derniers pourcents.

Da Costa a moins de batterie que De Vries. Par contre, Da Costa réussi à déclencher son dernier mode attaque sans perdre de place. Encore une magnifique attaque ! Nato fait l’extérieur sur Wehrlein. Mais le Français sort au large et perd plein de place. Rageant. Da Costa a repris plus de 1 seconde à De Vries. Wehrlein rentre pour abandonner. Et Lotterer dans le bac à gravies à 6 minutes du tour ultime.

5 minutes et 1 tour

Et nouvelle voiture de sécurité ! Elle va finir par tomber en panne cette Mini électrique. En fait Lotterer a balancé Mortara ! André fait n’importe quoi en ce moment… La Mini reste en piste alors que le chrono s’égrène. 2 minutes encore. Vandoorne prend 5 secondes de pénalité pour avoir poussé Müller tout à l’heure.

La voiture de sécurité va s’effacer et relancer pour le temps + 1 tour. Da Costa ralentit. Il cherche à passer la ligne à 0 seconde. Raté. Bon cela va être n’importe quoi la fin car plus personne n’a d’énergie. Nato est déjà à 0. Abandon. Da Costa a 3% de moins que De Vries.

Da Costa au ralenti. Il reste le dernier tour et il n’y a plus d’énergie ! N’importe quoi cette fin de course ! De Vries devrait l’emporter. Le NIO333 sont en panne sur la piste. Le classement attendra car il y a du zéro partout. On pourrait avoir Müller et Vandoorne sur le podium. En fait les batteries ne sont pas vides, on fixe électroniquement un seuil de consommation de kWh.

Franchement, jusqu’à ce dernier tour, on vivait un très chouette ePrix avec des dépassements par l’extérieur, des passages par les graviers, etc. Mais là…

Classement du ePrix de Valence

Pour le moment, De Vries l’emporte, devant Rowland (qui a fait un tour à 0%), Sims, Müller, Vandoorne, Cassidy, Rast, Frinjs, Da Costa, et Lynn. Mais, vu la fin de course, on devrait avoir des surprises.

Bon, Rowland et Sims sont éliminés. Mülller et Vandoorne remontent sur le podium.

[Mise à jour 19h30 : Vandoorne a reçu 10 secondes de pénalité pour avoir terminé le ePrix sans avoir tout utilisé son dernier mode attaque. Il conserve tout de même la 3e place. Di Grassi n’ayant utilisé qu’un seul mode attaque, il prend 30 secondes de pénalité mais ne perd pas non plus de place.

Da Costa, Lynn et Bird sont en revanche disqualifiés pour avoir dépassé la quotité d’énergie allouée. Au final, 9 pilotes seulement sont classés. Une première en Formule E.]

PosPilotEcurie
1Nyck De VriesMercedes-EQ Formula E Team
2Nico MuellerDRAGON / PENSKE AUTOSPORT
3Stoffel VandoorneMercedes-EQ Formula E Team
4Nick CassidyEnvision Virgin Racing
5René RastAudi Sport ABT Schaeffler
6Robin FrijnsEnvision Virgin Racing
7Lucas Di GrassiAudi Sport ABT Schaeffler
8Jake DennisBMW i Andretti Motorsport
9Jean-Éric VergneDS TECHEETAH
10António Félix Da CostaDS TECHEETAH
11Alex LynnMahindra Racing
12Sam BirdJaguar Racing
13Oliver RowlandNissan e.Dams
14Alexander SimsMahindra Racing
15Oliver TurveyNIO 333 FE Team
16Tom BlomqvistNIO 333 FE Team
17Norman NatoROKiT Venturi Racing
18Edoardo MortaraROKiT Venturi Racing
19Pascal WehrleinTAG Heuer Porsche Formula E Team
20André LottererTAG Heuer Porsche Formula E Team
21Mitch EvansJaguar Racing
22Sérgio Sette CâmaraDRAGON / PENSKE AUTOSPORT
23Maximilian GuentherBMW i Andretti Motorsport
24Sébastien BuemiNissan e.Dams

Classement du championnat pilote 2021

Très belle opération pour les deux pilotes Mercedes qui prennent la tête du championnat. Bird qui récupère 2 points inattendus à Valence reste sur le podium provisoire.

PosPilotesEcuriePoints
1Nyck De VriesMercedes-EQ Formula E Team57
2Stoffel VandoorneMercedes-EQ Formula E Team48
3Sam BirdJaguar Racing45
4Robin FrijnsEnvision Virgin Racing43
5Mitch EvansJaguar Racing39
6Pascal WehrleinTAG Heuer Porsche Formula E Team32
7René RastAudi Sport ABT Schaeffler31
8Edoardo MortaraROKiT Venturi Racing30
9Nico MuellerDRAGON / PENSKE AUTOSPORT30
10António Félix Da CostaDS TECHEETAH30
11Jean-Éric VergneDS TECHEETAH25
12Alexander SimsMahindra Racing24
13Nick CassidyEnvision Virgin Racing15
14Oliver RowlandNissan e.Dams15
15Sérgio Sette CâmaraDRAGON / PENSKE AUTOSPORT12
16Maximilian GuentherBMW i Andretti Motorsport12
17Sébastien BuemiNissan e.Dams11
18Oliver TurveyNIO 333 FE Team9
19Alex LynnMahindra Racing9
20Lucas Di GrassiAudi Sport ABT Schaeffler7
21Tom BlomqvistNIO 333 FE Team5
22Norman NatoROKiT Venturi Racing1
23Jake DennisBMW i Andretti Motorsport0
24André LottererTAG Heuer Porsche Formula E Team0

Illustration : Mercedes-EQ, Formule E

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "FE 2021 Valence : De Vries remporte un ePrix spectaculaire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Pas encore ça sur les vrais circuits…

Mwouais
Invité
Par curiosité j’ai été voir le résumé. A croire que ces voitures sont limitées à 180 km/h. Décidément pas mon truc même si je ne suis plus trop la formule 1, elle reste incroyablement plus impressionnante de vitesse et d’apparence d’agilité, de tenue de route. A part le look amusant genre formule de promotion qui singe l’indycar, je ne comprends pas comment cela pourrait attirer le public. D’autant qu’une partie du public (non potentiel) est ecolo vertueux, une autre est pro thermique, une troisième part ne jure que par Tesla et le reste regarde le foot. Par curiosité scientifique peut-être… Lire la suite >>
Moi.
Invité

Le trophée Andros est full électrique désormais…

C Ghosn
Invité

Si même en FE, Mercedes domine la discipline que va t il rester aux autres …. ^^

Achille Talon
Invité
Je n’ai jamais vu une course aussi ridicule. Tout le monde se voit privé de jus par la direction de course, à cause des safety-car à répétition, avec les monoplaces qui s’arrêtent les unes après les autres. Complètement arbitraire et débile. Vandoorne, parti au fond et qui est sur le podium, incrédule, qui se demande ce qu’il fait là. Da Costa, injustement disqualifié, ne mâche pas ses mots : « Je suis là depuis le début, cela fait sept ans que nous essayons de convaincre les gens que nous sommes un championnat professionnel et sérieux ». Bah c’est raté, on a affaire… Lire la suite >>
The Stig
Invité

C’est ridicule cette histoire d’enlever de l’énergie quand ils sont sous SC pour finir à quelques % de la fin… est-ce qu’on enlève des litres d’essence aux F1 quand elles sont sous SC???

D’autant plus que tant qu’on fera ce genre d’imbécilité, ça fera une chose de plus qui entretiendra le mythe de la VE qui ne tient pas la distance sans recharger, et bloquera toute velléité d’innovation technologique dans cette compétition…

The Stig
Invité

Au final, c’est à croire qu’ils cherchent à conforter les quolibets du genre « Regarde Gérard, ils ont l’air con avec leurs voitures électriques, ils sont obligés d’y aller à une vitesse de vélo à la fin… ça vaudra jamais ma Xantia Diesel leur truc ! »

4aplat
Invité

Le règlement de la FE est très compliqué, mais aujourd’hui, c’est le bouquet avec tous ces pilotes qui finissent avec une batterie à plat … Point de vue compréhension du spectateur ou du fan, c’est moyen .
Une course auto, c’est le premier arrivé qui gagne, mais on ne vide pas le réservoir en cours de course …

wpDiscuz