Accueil Lotus Emira, la dernière Lotus non électrifiée

Emira, la dernière Lotus non électrifiée

0
13
PARTAGER
Lotus Emira

Tradition oblige, la nouvelle Lotus jusqu’à présent connue en tant que Type 131 aura un nom débutant par un E. Ce sera Emira. Et elle sera la dernière voiture de la marque à disposer d’un moteur thermique non assisté par l’électricité. 

Dans le cadre de son plan Vision 80, est sous l’impulsion du nouveau propriétaire Geely, Lotus est en pleine mutation. Le 6 juillet, les choses deviendront plus concrètes d’un point de vue du produit, avec la présentation d’une nouvelle sportive, qui fera ensuite ses débuts dynamiques au Goodwood Festival of Speed. La Type 131 sera le premier modèle de la marque depuis l’Evora lancée en 2010, et elle remplacera à la fois cette dernière, ainsi que les Exige et Elise.

Au nom d’Emira, on pensera  immédiatement aux « émirats ». La vérité n’est pas éloignée et Lotus évoque les langues anciennes dans lesquelles ce mot désigne le « chef ». Le lettrage est proche de celui de l’Evija, et il en sera de même pour le style de l’auto. Mais le E n’a en revanche aucune signification électrique, il est tout simplement traditionnel des modèles provenant de Hethel... Car sous son capot (arrière), la Lotus Emira fera appel à des moteurs thermiques classiques. Pas d’hybridation en vue donc. On devrait retrouver le V6 3.5 d’origine Toyota, connu dans l’Evora, mais aussi en entrée de gamme un 4 cylindres Turbo d’origine encore non précisée. Volvo semble très probable…

La Lotus Emira reposera sur l’une des 4 architectures annoncées par le constructeur : Sports Car Architecture. Un autre sera destinée à l’Evija (Hypercar Architecture), une troisième sera destinée à un coupé électrique annoncé en commun avec Alpine (Electric Sports Car Architecture) et une quatrième servira de base au fameux SUV (Premium Architecture). Utilisées par Lotus, ces 4 plateforme seront aussi ouvertes à d’autres constructeurs via les services de Lotus Engineering.

Notre avis par Leblogauto.com

Remplaçant officiellement Elise, Exige et Evora, cette Lotus Emira sera sans doute bien différente par une volonté de concrétiser finalement le retour d’une « Lotus Esprit » dans la gamme. Soit une sportive plus ambitieuse qui aurait des envies de chercher noises à une certaine sportive légendaire née dans la région de Stuttgart…

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Emira, la dernière Lotus non électrifiée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité

Gros risque d’abandonner les élise et exige, surtout si la nouvelle est moins légère et vive…

SGL
Invité

C’est va être plus facile de compter les cylindres et les cm3 …Moins pour les kilogrammes
N’est-ce pas @AXSPORT !? 😉

r.burns
Invité

Ça se vendra toujours mieux qu’une A110 hein

SGL
Invité

Euh, oui, si Alpine reste uniquement en thermique…
Mais une Alpine VE, si elle est aussi bien faite que l’actuelle A110… Ça peut marcher même à l’international.
Alpine a … Heureusement, une image infiniment meilleure que Renault (Bon …C’est facile aussi !)
Mais au moins une bonne image à l’international.
Bon, maintenant l’avenir n’est pas déjà écrit !

wizz
Membre

Alpine a une bonne image pour ceux qui connaissent cette marque
Mais pour 99.99% de la population mondiale, Alpine ne représente rien pour eux. Sinon l’A110 aurait été vendue massivement.

Les fans de cette marque, ceux qui l’ont connu à l’époque, ont attendu longtemps cette sortie. Ils en ont acheté sans tarder. Un super début de commercialisation. Mais ensuite, il n’y a plus personne…

amazon
Invité

je ne suis pas sûr que l’A110 soit un bide.
Marché de niche, pas d’image premium, uniquement tournée vers la performance et le plaisir de conduite.
une Porsche arrive aux même perf mais avec un moteur plus puissant, car plus d’équipement pour satisfaire ceux qui recherche du premium + image avant la perf

SGL
Invité
Partout, dans le monde, les jeunes connaissent les vieilles autos, armes, avions, navires, etc. grâce aux jeux vidéo, les films, les documentaires historiques avec images 3D, etc. Beaucoup sont imbattables en connaissance, meilleure que le père, et même de leurs grands-pères. Des clubs de fans des anciennes Alpine, avant la nouvelle, il y en a sur tous les continents. Alors oui, ce n’est pas aussi connu que la VW Coccinelle, mais c’est suffisant pour mettre le pied à l’étrier pour la nouvelle. Il y a bien des gens qui cherchent à rouler à tout prix dans des Citroën LN, Axel,… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Il y a de très bons inhibiteurs de la pompe à protons contre les aigreurs 😉

panama
Invité

Ca fait pas très anglais comme nom.
Sinon, bof, Lotus n’a jamais misé sur les moteurs pour faire une voiture de sport mais sur les châssis. Moteur électrique ou thermique aucune importance pour Lotus. Et je dirais idem pour Alpine.
Pour Porsche désolé moi ça me fait grincer des dents.

C Ghosn
Invité

Mon dieu ce nom …. Les versions spéciales cela va donner quoi :
Calife, Bagdad, Mossoul , Moudjahidine.

on va se marrer.

panama
Invité

avec un E !!!

wpDiscuz