Accueil Insolite La Mercedes EQS montre son MBUX Hyperscreen

La Mercedes EQS montre son MBUX Hyperscreen

0
39
PARTAGER

La Mercedes EQS sera la grande limousine Mercedes 100% électrique. Cette luxueuse Mercedes aura droit à un écran allant virtuellement d’un montant de parebrise à l’autre.

Avec son MBUX (Mercedes Benz User Xperience), Mercedes met habituellement deux grandes dalles numériques sous un seul verre pour donner une impression de continuité et d’écran géant. Ou, plus récemment un grand écran central vertical doublé d’un écran pour les instruments de bord.

Ici, en option de l’EQS, on pourra avoir un MBUX Hyperscreen. Trois écrans seront installés sous une même glace pour donner l’illusion d’une bande numérique de 141 centimètres de large.

Dans le détail, l’écran des instruments de bord, pour le conducteur, fait 12,3 pouces de diagonale, c’est la même taille que le troisième écran, devant le passager. Au centre trône un écran de 17,7 pouces en position paysage. En plus d’être tactiles, les deux écrans, le central et celui du passager, sont avec une sensation haptique. En gros, l’écran vibre au toucher plutôt que de faire un bip.

Toujours sur l’écran central et celui du passager, Mercedes utilise la technologie OLED (diode électroluminescente organique ou LED organique). Chaque pixel est sa propre source de lumière (pas de rétroéclairage) et par conséquent, les contrastes sont plus importants, les couleurs plus brillantes et les couleurs noires correspondent à des pixels réellement éteints.

Prévu pour durer dans le temps

Côté ergonomie, les commandes de chauffage et de climatisation, tactiles, restent affichées en permanence. Cela évitera les critiques de ceux qui n’aiment pas chercher dans 3 menus pour changer la ventilation, et cela évite d’avoir des molettes physiques.

En plus d’avoir un retour haptique, Mercedes introduit des écrans avec des réponses différentes en fonction de la pression d’appui. Cela est rendu possible par l’emploi d’une mousse métallique et permet d’avoir des réponses différentes en fonction de l’appui.

Evidemment, un tel « écran géant » demande pas mal de précautions et d’anticipations de la part de Mercedes. Le verre trempé, résistant aux rayures, à la chaleur, etc. est aussi très facilement nettoyable selon le constructeur. C’est vrai que les empreintes un peu partout ne sont pas très esthétiques.

La caméra qui regarde l’attention du conducteur en permanence va également voir quand il regarde en direction de l’écran passager. Si des fonctionnalités de divertissement sont affichées et que le conducteur tente de les regarder, l’écran se coupe. De même, si le siège passager n’est pas occupé, cet écran affiche des images décoratives. L’hyperscreen n’est pas de série, et il faut avouer (cf. galerie) que sans lui, l’intérieur perd un peu son côté futuriste non ?

La grande Mercedes électrique la joue CLS

Si esthétiquement, cette EQS devrait être proche des canons de la gamme thermique, elle aura un profil différent de la Classe S. Le pavillon va plus loin sur la partie arrière et retombe plus doucement que la grande berline à l’étoile. En fait, de profil, on pourrait plus la rapprocher du CLS avec une ligne de caisse droite (remontante) et un pavillon en arc de cercle simple.

Les photos officielles camouflées donnent à penser que l’EQS sera à hayon et non à coffre. Reposant sur la nouvelle plateforme modulaire Electric Vehicle Architecture (EVA), cette EQS devrait avoir une puissance d’environ 475 chevaux, une batterie de 100 kWh et environ 700 km d’autonomie homologués, promis par Mercedes. Enfin, cela, c’était lors de la présentation de l’EQS Vision en 2019.

Notre avis, par leblogauto.com

Sur le papier, cet intérieur est très technoïde et très plaisant à l’oeil. Reste à voir la réalisation et le vieillissement dans le temps. Pour la réalisation, on peut être certains que Mercedes emploie les meilleurs méthodes pour une illusion de continuité de son MBUX Hyperscreen.

Pour la tenue dans le temps, Mercedes indique que son verre trempé est prévu pour durer, et que les écrans OLED (qui connaissent une fatigue naturelle d’usage) sont scrutés en permanence et que les affichages éviteront de rester figer sur une image fixe pour éviter la rémanence (une image fantôme reste affichée en permanence). L’écran doit même être protégé de la poussière.

Il en va de la crédibilité de Mercedes, de son image, et de celle de la future grande limousine luxueuse électrique.

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "La Mercedes EQS montre son MBUX Hyperscreen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mathieu
Invité

Joli, on attend surtout une vraie efficience et une vraie puissance de charge

amiral_sub
Invité

oui c’est plus important que leurs écrans…

versdemain
Invité

Jamais depuis le début de l’humanité un constructeur auto n’était allé aussi loin dans l’ergonomie futuriste et technologique pour une voiture grand public.

Il faut dire en fait qu’il s’agit d’une voiture de luxe, et sans doute le prix qui ira avec.

amiral_sub
Invité

vraiment?

amazon
Invité

grand public?

Joledemago
Invité

Je pense que Tesla ne doit son succès qu’à son positionnement hyper innovant sur l’électrique. Une fois le gap comblé par les marques premiums/luxe historiques sur la technique, je ne sais pas ce qu’il restera à Tesla (ah si, les geeks ;))
Sinon pour l’écran dont on nous parle depuis plusieurs mois (!!) : très joli rendu clairement, en fait on a une dalle avec 3 écrans intégrés tout simplement et non un hyper écran, non ?

McEnroe
Invité

– Tesla doit murir sur les volets industriel/logistique/qualité,
– Les constructeurs historiques doivent muter en boîtes technologiques

Aucun des chemins n’est évident (cf les déboires de Tesla dans la montée en cadence de la model 3, et cf les déboires de VW dans les softwares de l’ID3).

Mais croire que Tesla n’a aucun atout structurel, juste un effet hype, est illusoire. Un mastodonte centenaire ne devient pas une boîte techno en un claquement de doigt (exemples infinis dans tous les secteurs).

Joledemago
Invité

Je ne suis pas sur qu’il soit nécessaire de devenir une boîte techno. Juste gérer le Gmp et l’interactivité de son habitacle. Pas besoin d’être Google pour ça

amiral_sub
Invité

les mises à jour OTA c’est quand meme une belle avancée, et pour le moment aucun autre constructeur ne sait faire pour la simple et bonne raison qu’ils utilisent des calculateurs de sous traitants alors que tesla en a un seul qu’il ne sous traite pas

amazon
Invité

Tesla doit son succès au fait que les véhicules et le service autour (Super charger) avaient 5 à 10 ans d’avance sur les concurrents, pour un prix inférieur à prestations dynamique équivalente.
Aucun véhicule électrique n’a l’efficience des Tesla aujourd’hui, ce qui leur permet de proposer une autonomie plus élevée avec la même taille de batterie que les concurrents

Enfin dire qu’une Tesla est une voiture de geek, c’est comme dire qu’Apple leur est réservé. Tesla a donc un bel avenir.

amiral_sub
Invité

les tesla sont toutes simples à utiliser, vous mettez Barcelone dans le systeme de navigation et hop roule ma poule. Dans les autres voitures électriques, et probablement dans la classe EQS il faudra le smartphone et jongler avec les applis avec chargemap, newmotion, ionity, abetterrouteplanner, waze, chargeprice et la panoploie de badges. Ca c’est un truc de geekos !

C Ghosn
Invité

Jdg
Invité

Ça devient un peu n’importe quoi quand même

Mwouais
Invité

@jdg : pourquoi? Car enfin, si cela permet de choisir ses fonctionnalités et son décor dans sa voiture, où est le mal.

Pourtant j’aime les compteurs à l’ancienne et m’inquiète de la pérennité des écrans dans 15 ans. Existe en pièces détachées, existe en upgrade 6K dans 10 ans ? Avec de nouvelles images et graphismes graphismes ?

Nico
Invité

Quand on voit le graphisme déjà démodé des systèmes Command Mercedes ne serait ce qu il y a 5 ans, ça fait peur

Marc
Invité

Mon dieu…Mais quelle horreur!! Mais ou est passee la passion automobile, la vraie?? C’est quoi ce truc pour Geek de riche en mal de reconnaissance ou bien d’existence? J’image qu’une fois les ecrans eteins tous le tableau de bord sera recouvert de traces de doigts bien gras du Menu Maxi Best of que les occupants et le « conducteur » se feront quand ils seront en mode « Autonome ». Vous m’degoutez…

Troisetdeuxquatre
Invité
La passion auto disparaît pour la bonne raison (et ce n’est pas ironique) que l’écologie oblige à changer de vision de l’auto. Avant, c’était « voiture = statut social par la puissance et les performances », maintenant qu’on roule à 80 et qu’il faut passer à l’électrique par obligation, c’est « voiture = statut social par la technologie embarquée ». Mais, car il y a toujours un mais, ce que les constructeurs essaient de faire passer pour du cool, de la passion n’est autre qu’un dérivatif geek pour vendre toujours et encore. N’oublions pas que pour une majorité de personnes, l’auto n’est pas une… Lire la suite >>
wpDiscuz