Accueil Politique Poids lourds : Pécresse favorable à une écotaxe en IDF

Poids lourds : Pécresse favorable à une écotaxe en IDF

0
49
PARTAGER

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres!) s’est dite favorable à la mise en place d’une écotaxe pour les camions circulant dans la région, comme l’envisage la loi Climat présentée mercredi au conseil des ministres.

Pécresse favorable à la contribution poids lourds

« Est-ce que je prendrais la contribution poids lourds si la loi m’y autorisait? La réponse est bien sûr oui », a déclaré Mme Pécresse devant la commission de l’aménagement du territoire du Sénat.

Mais son produit doit, selon elle, être réinvesti « dans l’amélioration de la route en Ile-de-France » et permettre d’aider au verdissement des flottes « des transporteurs qui travailleraient avec l’Ile-de-France », ainsi qu’à l’installation de bornes de recharge.

Pécresse souhaite une négociation avec les transporteurs

« Il faut une négociation avec les transporteurs parce qu’ils sont très, très durement impactés par la crise (sanitaire) et l’idée n’est pas de mettre à mal tout un secteur d’activité économique qui fait des faibles marges », a ajouté la responsable.

Ecotaxe également pour les camions en transit

L’écotaxe toucherait aussi les camions en transit, qui « n’apportent aucune valeur ajoutée » dans la région, polluent, détruisent les routes et ne paient rien, a-t-elle fait remarquer.

Pécresse pour un transfert des autoroutes franciliennes à l’autorité régionale des transports publics

Valérie Pécresse, également présidente d’Ile-de-France Mobilités, a par ailleurs suggéré que les autoroutes franciliennes soient transférées à l’autorité régionale des transports publics, afin de pouvoir y aménager plus facilement des couloirs réservés au covoiturage et aux bus.

« Ile-de-France Mobilités serait extrêmement heureuse, dans le cadre de la loi 4D, de se voir confier la compétence des routes d’intérêt régional », a-t-elle dit aux sénateurs.

L’élue a cité le périphérique parisien (une voie communale), les autoroutes de rocade A86 et A104, et « les autoroutes pénétrantes dans Paris après les péage » (A1, A3, A4, A6, A10, A13, A15…).

Le projet de loi 4D –pour « décentralisation, déconcentration, différenciation et décomplexification »– prévoit le transfert des routes nationales aux départements ou aux régions intéressés, comme cela vient de se faire en Alsace.

Pécresse veut mettre fin à l’autosolisme

« Nous voulons mettre fin à l’autosolisme », a expliqué Mme Pécresse, en allusion au fait de rouler en voiture sans passager. « Pour cela, nous voulons développer le covoiturage et les liaisons de bus express avec des parkings-relais. »

Pour ce faire, « il faut qu’on utilise les bandes d’arrêt d’urgence », et donc il faut avoir la main de l’infrastructure, a-t-elle ajouté, se refusant à supprimer des voies existantes sous peine de « thrombose ».

Elisabeth Studer avec AFP

 

Poster un Commentaire

49 Commentaires sur "Poids lourds : Pécresse favorable à une écotaxe en IDF"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Très bonne initiative. Toutes les autoroutes urbaines devraient appliquer l’écotaxe sur les camions.
Je prends le matin l’A8 sur 5 km je double entre 15 et 20 38 tonnes à chaque fois c’est intenable.

SGL
Invité

+1 @panama 🙂
Quitte à payer plus cher les marchandises derrière… Assumons !
Là, l’état, peu importe sa couleur, à un rôle important, voire primordial, n’est-ce pas @Wizz ?

Rikiki
Invité

Ouais

Ça commence par imposer les taxes aux poids lourds

Dans 5 ans ce sera les voitures polluantes crit’air X

Dans 10 ans ce sera toutes les voitures

On sait fois comment ça commence l’histoires des impôts /taxes en France

4aplat
Invité

Voilà ce qui va relancer le débat !!
Une bonne chose cet « taxe » puisque de par sa position la France et encore plus l’ile de France est centrale en Europe pour le transport des marchandises.
Les camions en transit contribueraient donc au financement des infrastructures .

amazon
Invité

Je me souviens encore des cadres de l’UMP vent debout contre les portiques de Ségolène!
ils étaient vent debout contre avec les bonnets rouges, les gilets jaunes de l’époque… mais maintenant il faut faire du green wash

O tempora, O mores!

Thibaut Emme
Admin
Les bonnets rouges n’ont jamais été les gilets jaunes de l’époque 😉 les bonnets rouges, ce sont les patrons routiers Bretons avec les producteurs Bretons. Pourquoi ? Car l’application de la « bonne idée sur le papier » de Borloo par Royal était pourrie au possible. L’exemple le plus flagrant était qu’une tomate venant du Finistère (Savéol, Prince de Bretagne, etc.) était plus taxée en allant à Paris qu’une tomate Espagnole remontant à Paris… Il y avait même avant la mise en application des portiques plusieurs routes qui étaient distribuées aux routiers Espagnols pour éviter un max de portiques jusqu’à l’Ile de… Lire la suite >>
panama
Invité

Thibault à ta dernière question la réponse est évidente : ouvrir la concurrence.

amazon
Invité

@Thibault, je n’ai pas le détail des taxes de l’époque, mais les tomates bretonnes plus taxées que les tomates espagnoles ca sent la fake news, distribuée par nos amis bretons qui ne voulaient pas une taxe de plus!

Concernant les bonnets rouges, je peux t’assurer que ce sont les même personnes (sociologiquement parlant bien sûr) qui ont mis un gilet jaune il y a 2 ans.

Thibaut Emme
Admin
@Amazon : le meneur de la contestation en Bretagne était Christian Troadec, maire de Cahraix. La plupart de ceux qui l’on suivi étaient soit des routiers, soit des patrons routiers, soit des producteurs. Pour les portiques, pas trop difficile, même s’il n’y a pas de carte officielle, il en existe des officieuses. https://www.mceexpress.fr/carte-portiques-ecotaxe/ Prenez la Bretagne, très très maillées, aucune 2×2 n’était épargnée (d’ailleurs on en croise encore pas mal non détruits). Prenez Plougastel (Vaveol, etc bassin du chou-fleur, etc.) et allez à Paris. Quelle que soit la route, vous passiez forcément par 2 portiques avant même d’arriver à Rennes.… Lire la suite >>
amazon
Invité

@thibault, je n’ai pas la même perception que vous sur le sujet, qui pour moi ressemble fortement à ce qui a déclenché le mouvement GJ, à savoir une réaction à une taxe en faveur de la réduction des émissions polluantes.
et de mémoire les portiques n’étaient pas des péages mais simplement des moyens de localiser les véhicules.
Quant aux tomates Bretonnes, cultivées sous serre avec chauffage et poussées à l’engrais (tout comme les espagnoles !), ce n’est pas forcément un mal qu’on en consomme moins en hiver

Plouf
Invité

Les suisses ont réglé le problème … transit interdit et très fortes amendes saisis des véhicules etc.

Emmanuel
Invité
Bizarre l’histoire de la tomate bretonne qui pousse sous serre par rapport aux fruits et légumes espagnols. Il me semble me rappeler que les premiers 200 ou 250 km avec départ et livraison sur le territoire étaient non taxés, ensuite c’était proportionnel à la distance parcourue. et Brest (Savéol) Paris c’est 600 km Mais Alméria Paris c’est le triple !!! : 1800 km Donc j’ai beaucoup de mal à comprendre la taxe moins importante sur les camions espagnols. Par contre les transports de cochons vers l’Allemagne pour être abattus, puis la transformation des jambons en Italie ou Espagne et les… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Pour étre taxé, il faut passer sous un portique, puis un second. Or, en venant d’Espagne par différentes routes…un seul portique. Le cochon qui irait en allemagne puis en italie, etc c’est très mal connaître l’industrie porcine bretonne 😉 vu le nombre d’abattoirs (il en reste si si) et d’ateliers pas besoin d’aller à l’étranger Et la Bretagne a mis en place différents labels et n’hésite pas à mettre en évidence dans la compo « porc breton » 😉 Enfin bref, recherchez sur le net, vous trouverez différentes sources sur les portiques mal répartis ou le budget de l’afitf qui n’aurait pas… Lire la suite >>
ema_
Invité
@Thibaut, votre compréhension de la taxe poids lourd est différente de ce que j’avais lu à l’époque. La taxe était au km parcouru sur les routes françaises, avec des routes « exonérées ». La mesure était faite grâce à un boitier équipé de GPS, dans le camion (tous les poids lourds auraient dû s’équiper). Les portiques n’étaient pas conçu pour mesurer les km parcourus, mais pour vérifier que tous les poids lourds sont effectivement équipés de boitier et vont s’acquitter de la taxe. Le maillage des portiques et bornes était conçu pour ne pas permettre au gens de les éviter. A aucun… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
https://www.france24.com/fr/20131027-ecotaxe-transports-bretagne-agriculture-manifestations https://www.parisdepeches.fr/2-Societe/2048-France/8592-Ecotaxe_pourquoi_cette_fronde_bonnets_rouges_bretons.html Quand même les Ministres concèdent que oui la taxe sera plus importante pour une tomate bretonne c’est qu’à priori c’est le cas non ? 😉 Ils ont tenté de dire qu’il y aurait un abattement, et que la taxe serait plafonnée…..mais les promesses n’engageant que ceux qui les croient, les patrons n’ont pas reculé. Pour le fonctionnement oui, il fallait un boîtier GPS qui calculait la distance parcourue en France. Mais sans portique, le boîtier ne sert à rien (puisqu’on ne peut pas contrôler qu’il est là). Et vu la densité dans le sud ouest des portiques ou… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
J’habite en Bretagne, dans une ancienne ferme en activité jusque fin 2009, mes voisins sont des agriculteurs (vaches + céréales) en activité ou en retraite (porcs + céréales). et le propriétaire des 3 appartements créés dans la maison sous mes fenêtres est un agriculteurs spécialiste de la vente directe de porc et volailles qui c’est mis au boeuf il y a 4 ou 5 ans. Il y a biens des camions qui expédient des porcs vivants dans les anciens pays de l’Est ou en ex allemagne de l’Est. Même que parfois il y a plus de carcasses qui reviennent avec… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Quant au lait, je peux vous adresser à la cooperative Agrilait, ils vous montreront la carte des collectes et les points de vente 😀

orel77
Invité

Quelle blague. Après le millard que nous a coûté l’histoire des portiques de l’eco taxe ( Merci Royale) on remet ça sur la table ! Sérieux !

orel77
Invité

@Amazon : c’est la droite qui a mis ça en place puis lorsque la gauche a repris le pouvoir, ils ont baissé leur pantalon quitte a assumé le coût astronomique de la rupture de contrats avec l’entreprise privée qui devait géré les portiques ! Un scandale d’argent publique jeter par les fenêtres !

amazon
Invité
Exact, mais c’est resté dans l’esprit des gens la débâcle de la gauche et de Ségo. alors que si elle avait tenue ses engagements au lieu de croire que les bonnets rouge allaient voter socialo au tour suivant, et bien les tomates bretonnes se vendraient à leur juste prix et les tomates espagnoles resteraient de l’autre côté des Pyrénées. c’est comme l’arrêt de Fessenheim. Décidé par le gvt Hollande, mis en oeuvre par gvt Macron qui aurait préféré la laisser tourner s’il n’y avait pas eu 3% d’écolo qui ont voté pour lui. c’est dire la conviction politique de nos… Lire la suite >>
wpDiscuz