Accueil Ecologie Dioxyde d’ azote : l’UE exhorte Paris à exécuter sa décision

Dioxyde d’ azote : l’UE exhorte Paris à exécuter sa décision

0
53
PARTAGER

L’union européenne a exhorté mercredi la France à se conformer à la décision de la justice européenne et à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin au dépassement dans l’air du seuil limite de dioxyde d’azote, un gaz polluant principalement issu des moteurs diesel.  

La France dépasse le seuil « de manière systématique et persistante »

Dans un arrêt rendu le 24 octobre 2019, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) avait constaté que la France avait dépassé « de manière systématique et persistante » depuis 2010 les valeurs limites applicables aux concentrations de dioxyde d’azote (NO2) dans plusieurs agglomérations.

La situation n’a pas progressé, sauf à Clermont-Ferrand

Mais à l’exception de l’agglomération de Clermont-Ferrand, la situation n’a pas progressé depuis, malgré « les efforts consentis par les autorités françaises pour améliorer la qualité de l’air », explique la Commission européenne.

Parmi les agglomérations concernées figurent Marseille, Paris, Montpellier, Toulouse, Grenoble, Strasbourg, ou encore Lyon et Nice.

Lettre de mise en demeure

Dans une lettre de mise en demeure, elle invite donc « la France à exécuter l’arrêt rendu » par la CJUE et à « mettre en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour remédier à la situation ».

Dans le cas contraire, elle pourrait de nouveau renvoyer l’affaire devant la justice et « proposer que des sanctions financières soient infligées ». Paris dispose de deux mois pour répondre au courrier de la Commission.

Le dioxyde d’ azote à l’origine de nombreux décès

Selon un rapport de l’Agence européenne de l’environnement sur la qualité de l’air publié en octobre 2019, le dioxyde d’azote (NO2) est responsable de 68.000 décès prématurés par an dans l’UE, dont 7.500 en France.

Le 30 octobre dernier, la Commission européenne avait décidé de renvoyer la France devant la CJUE pour « non-respect de son obligation de protection des citoyens contre la mauvaise qualité de l’air », cette fois-ci concernant la pollution aux particules fines PM10.

Sources : AFP, Union européenne

Poster un Commentaire

53 Commentaires sur "Dioxyde d’ azote : l’UE exhorte Paris à exécuter sa décision"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

je me rappelle d’un collègue (qui roulait en diesel) et qui me disait que la France est un pays écologique…

SGL
Invité

😀 … Il a raison, c’est l’étranger qui pollue ! 😉

SGL
Invité

« le dioxyde d’azote (NO2) est responsable de 68.000 décès prématurés par an dans l’UE, dont 7.500 en France. » Ce n’est pas moi qui le dis !
Je rapelle que je suis contre tout les polluant comme aussi l’Oxyde d’azote… le CO2 n’est pas très grave à notre niveau…

greg
Invité

Ce qui explique que tu roules en Diesel pour bien marquer ta desapprobation vis a vis des polluants.
Logique.

SGL
Invité

Parce que pour toi, le diesel est le coupable ? et le seul ?
… 😯

amiral_sub
Invité

« dioxyde d’azote, un gaz polluant principalement issu des moteurs diesel. »

SGL
Invité

@amiral_sub, plus véritablement depuis Euro 6… le diesel est à 80 mg/km l’essence à 60 mg/km, quand l’on est parti de plus de 500 mg/km, la différence est symbolique.
Mais une chose est sûr, un diesel moderne chaud passé 20 km sur autoroute pollue moins à taille équivalente qu’un essence.

SGL
Invité

« Transport routier: et si les pneus et les freins polluaient plus que le diesel? » https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/pollution-automobile-et-si-le-diesel-n-etait-pas-si-coupable_739849 la mienne ne fait que 1,3 t et ma G. Ti 930 kg … Voilà … Après tu roules avec ce que tu veux.

versdemain
Invité

La solution consistera alors à mettre un moteur électrique dans toutes les voitures neuves.

Un simple moteur thermique hybride suffit, ainsi dans les phases de freinage, c’est le moteur électrique devenu dynamo qui rechargera la batterie et n’utilisera presque plus les plaquettes de frein.

wizz
Membre

versdemain
pour cela, il faudrait soit un moteur électrique très puissant (et des condensateurs) pour pouvoir absorber une forte puissance (l’énergie cinétique de la voiture absorbée en peu de temps) équivalent à un freinage « comme les gens ont l’habitude de faire. Ou sinon, il faudrait que les gens adoptent une conduite très zen, avec beaucoup d’anticipation, et donc une décélération progressive, donc un petit hybride suffit

Christophe
Invité

@versdemain
Le titre de l’article est « Transport routier: et si les pneus et les freins polluaient plus que le diesel? »
Pour les freins admettons que l’hybridation conviennent.
Mais pour les pneus ?
Qui au final émettent beaucoup plus que les freins (et aussi que l’échappement des voitures récentes) dans une circulation fluide.

Xavier
Invité

Je propose de développer le télétravail, ce sera déjà çà.
On peut supprimer aussi tous les véhicules qui fument en rachetant le véhicule à son propriétaire pour l’éliminer. (pas le proprio) Ce serait plus efficace que de donner des primes pour l’achat d’un SUV.
Il faut faire du contrôle d’émission sur les véhicules professionnels français mais aussi étranger.
De l’argent, il y en a.

SGL
Invité

…et il y a la Citroën AMI (dommage qu’elle ne soit pas Made in France)

AXSPORT
Invité

MDR

SGL
Invité

@AXSPORT, la Citroën AMI, n’est pas fait pour faire le kéké, cela est fait pour donner un moyen de transport efficace en zone urbaine pour des gens à faibles revenus.
Avoir une petite voiture électrique, cela peut se traduire par un emploi qui fait vivre une famille derrière, et c’est moins polluant que des 205 diesels surannés.
Et puis ce n’est pas une obligation… c’est donner la possibilité ou une alternative à s’en sortir d’une situation délicate.

SGL
Invité

Cela vous dérange tant que cela que l’on donne la possibilité d’avoir un moyen de transport pas cher à l’achat, pas cher à l’utilisation ?
Un véhicule qui peut sortir de la pauvreté des familles…
Les dislikes anonymes montrent l’état d’esprit de certaines personnes lâches, plutôt inquiétantes pour eux-mêmes….
Franchement, je l’ai plaint.

wizz
Membre

xavier

attention que les Marocains, voire Indiens (clin d’oeil à darkargos) ne fassent pas ce télétravail à ta place…

wizz
Membre

xavier

si tu supprimes le proprio, alors ce sera encore plus efficace…

Gérald
Invité

L’Europe exhorte la France, alors qu’elle est pour une bonne partie responsable: une bonne partie de la pollution provenant des camions européens qui ne font que traverser la France.
Pourquoi ne pas faire alors une taxe sur les camions étrangers sur notre territoire, genre 1€/km (très simple à calculer!), le fruit de cette taxe serait alors utilisé pour développer la mobilité propre?

Letinono
Invité

Tu veux dire par là une espèce d’écotaxe. Attends je me rappelle que les bretons n’en voulaient pas…

https://www.lepoint.fr/societe/il-y-a-cinq-ans-les-bonnets-rouges-faisaient-chuter-l-ecotaxe-en-bretagne-12-10-2018-2262425_23.php

Xavier
Invité

Oui on pourrait massivement investir dans le transport ferroviaire, et regarder ce qui se passe en Suisse. Il semble toutefois que la taxe et les amendes soient des voies privilégiées.

SGL
Invité

Ouh là là @Xavier, STOP ! Sacrilège !
Vous êtes sur un site de bagnolard, un peu de respect bon sang !
Train, TC, petite VE, au bûcher !

GREG
Invité

 » une bonne partie de la pollution provenant des camions européens qui ne font que traverser la France. »
Heu l’ Allemagne a plus du double de la France niveau traffic, la France est pas vraiment un pays de transit du fait de sa situation geographique…

SGL
Invité

« la France est pas vraiment un pays de transit du fait de sa situation geographique… »
Non mais…@GREG 😀 😀
La péninsule ibérique qui donne sur l’Afrique l’Atlantique, l’Italie avec les ports et produits Chinois, les iles britanniques, plus évidemment tout l’Est et à l’ouest l’ouverture des ports sur le monde entier.
+ le transport ferroviaire quasi à l’arrêt grâce aux syndicats.

Christophe
Invité
Attention à la solution. Pour réduire la pollution au NO2, la solution est effectivement de réduire la circulation des diesel (en l’occurrence ceux non Euro 6d). Mais « la Commission européenne avait décidé de renvoyer la France […] concernant la pollution aux particules fines PM10 ». Les essais de l’IFPEN et de GreenNcap démontre qu’à l’échappement une essence même avec FAP émet plus de particules. Donc attention la résolution du problème des NO2 est complexe. Deux études, dont une de 2016 et l’autre très récente, démontre qu’une voiture électrique 300 kg plus lourdes qu’une thermique émet autant de particules. Pour mémoire les… Lire la suite >>
wpDiscuz