Accueil VW Traton (Volkswagen) finalise un accord pour acquérir Navistar

Traton (Volkswagen) finalise un accord pour acquérir Navistar

0
13
PARTAGER

Traton, l’unité camions  de Volkswagen  a accepté de débourser près de 3 milliards d’euros pour acquérir les actions en circulation de Navistar, constructeur de camions américain. L’opération sera réalisée dans le cadre d’un accord annoncé samedi. Objectif pour Traton : étendre sa portée en Amérique du Nord.

Traton accepte de revoir son offre à la hausse

La finalisation de l’accord intervient après que Traton a déclaré le 16 octobre qu’il avait accepté de porter son offre sur Navistar à 44,50 $ par action, contre 43 $, alors qu’il était en voie d’achever une acquisition de nature à créer une entreprise de portée internationale.

Traton déjà actionnaire de Navistar

Traton détient déjà une participation de 16,7% dans Navistar. Au prix d’offre revue à la hausse, il paierait environ 3,7 milliards de dollars pour acquérir les actions du constructeur US qu’il ne détient pas encore, valorisant l’entreprise américaine dans son ensemble à environ 4,4 milliards de dollars.

Les principaux actionnaires de Navistar, dont Icahn Capital LP et MHR Fund Management LLC, ont accepté de voter en faveur de l’accord, a déclaré le constructeur de camions américain dans un communiqué séparé.

Le groupe Volkswagen accordera à Traton un prêt de 3,3 milliards d’euros, remboursable sur 12 à 18 mois, pour financer l’opération.

Notre avis, par leblogauto.com

L’accord qui réunit Navistar et les marques de camions MAN, Scania et Volkswagen est en phase avec les tendances de l’industrie du poids lourd qui cherche des moyens de partager les coûts de développement d’une technologie à faibles émissions.

Sources : VW, Reuters

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Traton (Volkswagen) finalise un accord pour acquérir Navistar"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zitra
Invité

Déclin des Américains et réussite des Allemands !…
Disparition programmée de Chrysler.
Jeep aujourd’hui italien !
GM et Ford au plus bas.
Marques japonaises au plus haut sur le marché US.
Et des Coréens conquérants.
Que reste-t-il de cette Amérique des Big 3 ?
Décadence totale de cette ancienne puissance économique.
Bon courage à Biden !…!

zitra
Invité

Les US aujourd’hui, c’est le Royaume-Uni d’hier :
Effondrement de l’industrie automobile !
Et reprise :
Rachat par les Allemands (BMW pour Mini, Rolls ; VW pour Bentley ; Mercedes pour Aston Martin), et les Français aussi : PSA (Vauxhall).
Et des Indiens pour Jaguar-Land Rover.
La France résiste heureusement !
Bon courage à PSA et Renault Alliance !

wizz
Membre

….et la Chine de demain, c’est les US d’aujourd’hui

zafira500
Invité

N’oublies pas les « ex-Rootes », anciennement Chrysler Europe, aujourd’hui propriété de PSA. Ou Lotus, aux capitaux chinois.
Sinon, niveau camions américains sous pavillon étranger, il y a Freighliner (Daimler-Ben) et Mack (Volvo Trucks).
Par contre, Mercedes n’est pas propriétaire d’Aston-Martin, c’est papa Stroll qui l’est.

zafira500
Invité

Daimler-Benz.

zitra
Invité

20 % d’Aston pour Daimler (Mercedes), et bientôt davantage !

amiral_sub
Invité

navistar , petit constructeur de camions , reste américain sous capitaux Allemands. Faut pas non plus exagérer. GM au plus bas reste 3ie mondial, ford juste derrière. Ce n’est pas parce qu’ils quittent l’europe qu’ils sont petits. Par contre il faut souligner le succès des Coréens

Jean-Pierre
Invité

Navistar « petit constructeur de camions »? C’est juste la marque de camions la plus vendue aux USA.

Jean-Pierre
Invité

Vous mélangez tout… Navistar, PACCAR, Volvo/Mack, Freightliner sont des constructeurs de gros camions classe 7 et 8. Ford et GM n’en fabriquent pas. Votre classement de constructeurs inclus les pickups, qui ne sont pas de class 7 et 8.

Jean-Pierre
Invité

IL reste le groupe Américain PACCAR, avec ses marques Peterbilt, Kenworth et DAF.

wizz
Membre

Le groupe VW va accorder un prêt de 3.3Mds€ à Traton…

C’est là que l’on peut voir l’ampleur de la prune qu’a pris VW pour le dieselgate, une somme qui aurait pu leur permettre de faire bien des choses….

Rakihoney
Invité

Ou que ces amendes ne les ont finalement pas pénalisés tant que ça. Du moins compte tenu de leur avance.
Malgré les rumeurs, ils n’ont pour le moment rien vendu dans leur portefeuille de marques.
Et ils continuent d’investir, ici Navistar, mais aussi JAC en Chine. Là où leurs concurrents coupent dans leurs activités.
Comme quoi la place de numéro 1 c’est plus qu’un nombre de véhicules vendus.

wizz
Membre

personne n’a dit que VW aurait fortement été pénalisé par cette amende, en les mettant à genoux….

c’était juste à titre de repère, de comparaison des choses, que ces 30 (et plus) milliards $ auraient pu leur permettre quelques acquisitions ou investissements de grande ampleur

wpDiscuz