Accueil Subaru Nouveau Subaru BRZ : pas pour nous. Où sont les véhicules plaisir...

Nouveau Subaru BRZ : pas pour nous. Où sont les véhicules plaisir ?

0
94
PARTAGER

Subaru a présenté son nouveau BRZ, petit coupé sportivo-jouissif fort d’environ 230 ch. Pourtant, il pourrait ne pas venir chez nous. Où sont passés nos voitures plaisir ?

Voilà le nouveau Subaru BRZ et ce qui sera très proche (au moins techniquement) du Toyota GT 86. Bien entendu, l’esthétique évolue avec une face avant plus expressive. Le bouclier reçoit une grande ouverture basse centrale flanquée de deux ouvertures latérales agrandies visuellement par un « boomerang » noir.

Le profil est marqué par un grand pli de carrosserie qui part des ailes avant (ouïes pour créer un flux d’air propice à une meilleure aérodynamique) pour souligner les bas de caisse et se fondre en remontant sur les ailes arrière. Le BRZ est toujours ramassé avec un pavillon retombant très fortement et un habitable reculé. L’arrière est surligné par un béquet intégré à la carrosserie façon « queue de canard ». Les feux arrière sont très Toyota dans leur dessin avec un J lumineux comme sur les dernières productions du constructeur.

Surtout, c’est sous le capot que cela évolue. On reste sur un moteur atmosphérique Boxer. Mais, ce dernier cube désormais 2,4 litres contre 2 litres auparavant. Et c’est sans doute là que le bât blesse pour la Vieille Europe avec des normes castratrices pour les « atmos » et un turbo qui n’est pas là.

Pourtant, ce petit joujou (enfin ces petits joujoux avec la Toyota 86) sont diablement tentant. Le Boxer est implanté à l’avant, le plus bas possible pour le centre de gravité. La puissance est envoyée aux seules roues arrière. Le véhicule reste léger tout en étant plus rigide que la première génération (+50%) avec une direction encore plus précise nous promet-on.

Il a l’air toujours aussi joueur

Surtout, comme la première mouture, ce nouveau Subaru BRZ devrait être joueur de l’arrière. Une facilité de « danser » tout en maîtrisant la glisse plutôt facilement. Une ballerine sans mauvaise surprise. Le moteur est disponible avec une boîte automatique à 6 rapports, mais reste aussi de base avec une boîte manuelle pour les « puristes ». On peut même opter pour des jantes 18 pouces (17 de série) chaussées de Michelin Pilot Sport pour accentuer le côté sportif du BRZ.

Pour le côté pratique, le BRZ reçoit des instruments affichés numériquement via un écran TFT 7 pouces avec des parties LCD. Les fauteuils ont des renforts latéraux augmentés pour mieux maintenir mais aussi ressentir les remontées d’information de la voiture. L’infodivertissement est confié à un écran 8 pouces tactile qui embarque « Subaru Starlink », le système multimédia maison (avec Apple Carplay et Android Auto).

La nouvelle mouture du coupé (coach) plaisir a aussi en fonction des finitions et options des équipements de sécurité active supplémentaires comme le freinage pré-collision, le régulateur adaptatif, etc.

Aux USA, le Subaru BRZ sera a priori commercialisé au début de l’automne 2021. Pour l’Europe, cela semble compromis avec un moteur atmosphérique pour puristes mais pas pour contenter les malussiens adepte de la castration des émissions homologuées.

Notre avis, par leblogauto.com

Il est dommage que l’Europe, et la France en première ligne, soit aussi dogmatique sur les émissions de CO2. En effet, il faudrait plutôt regarder l’usage global du véhicule plus que son émission au kilomètre. Ou alors, il faut être stricte et dogmatique et imposer une consommation maximale en toute circonstance et non sur un cycle WLTP biaisé.

Ici, ce mignon petit Subaru a sans doute une consommation homologuée trop élevée pour ne pas se prendre un malus mortifère pour ses ventes. Pourtant, il est philosophiquement parlant écologique. En effet, il est adepte de la légèreté (moins de 1250 kg) avec une puissance plutôt « modeste » pour une sportive. Mais, affiche une consommation (atmosphérique oblige) qui ne ment pas.

Ces petits véhicules plaisir font souvent peu de kilomètres dans l’année. Au global, malgré une consommation plus élevée, ils polluent souvent moins que la citadine qui va faire le double, ou plus de kilomètres.

En restant sur cette doctrine du malus CO2, la France, et plus généralement l’Europe, biaise totalement le marché. Nous n’aurons plus ces petits véhicules plaisir tandis qu’un SUV PHEV de 1800 kg ou plus pourra échapper au malus… « Va comprendre Charles ».

Caractéristiques techniques du Subaru BRZ 2021 aux USA

ModelPremiumLimited
Length/Width/Height (inch)167.9/69.9/51.6
Wheelbase (inch)101.4
EngineType2.4L 4-cylinder horizontally-opposed
(Direct fuel injection and port injection system
<TOYOTA D-4S®>)
Max. Horsepower
(HP)
228
Max. Torque
(lb.-ft)
184
Transmission6MT/6AT
Drive SystemRear Wheel Drive
Suspension
[Front/Rear]
4-wheel independent
MacPherson-type struts, lower L-arms,
coil springs, stabilizer bar/
Double wishbone, coil springs, stabilizer bar
Wheels17-inch
aluminum alloy
18-inch
aluminum alloy
Tires215/45R17215/40R18

Galerie du Subaru BRZ 2021

Poster un Commentaire

94 Commentaires sur "Nouveau Subaru BRZ : pas pour nous. Où sont les véhicules plaisir ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Rien que pour l’avis Leblogauto, j’ai changé de crémerie : Vote T. Emme.

Plus sérieusement, maintenant qu’elle est avec le bon moteur et le bon intérieur, elle ne serait plus disponible ! Prenez ces 5minutes à lire la vidéo et vous en voudrez une.

Pour poursuivre, la Mazda3 avec le 2,5l disponible là bas aussi. The American way of Life : c’est gens comprennent autant les petites voitures que les joyeux V8, pas sectaires qu’ils sont. Une révolution à mener par ici.

mich
Invité
Oui et on se retrouve avec des non sens, comme des SUV 3 cylindres essence de 1200 cm3 qui forceent comme des boeufs pour prendre de la vitesse. La cylindree, c’est bon quand c est gros, et c’est la verité franchement. Le moteur tourne sans forcer, ronronne tranquillement… J’ai conduit une Jetta 2,5 essence, un veau sans ame mais on sent une difference avec les Twincharger turbo sur des 1,0… Et niveau probleme de fiabilité, les garages en Europe n’ont pas fini de voir arriver ces voitures… Avec mon vieux 2,5 essence japonais, 320.000 km au compteur et pret a… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

J’ai regardé la vidéo (si vous voulez en savoir plus sur la voiture, vous pouvez passer les 4 premières minutes de bla bla) et je n’ai pas particulièrement envie d’avoir une Suubawuu. Ou pas celle là en tout cas.

Je ne dis pas qu’elle est nulle, juste que non, je n’en veux pas.

Mwouais
Invité

Je vais faire une confidence, je n’achèterais pas pour son look un peu dépassé. Mais j’aime l’idée. J’ai une préférence pour une Mazda MX5 RF dans presque le même genre

SGL
Invité

Une auto qui doit très peu polluer quand l’on respecte les limitations de vitesse… bien moins que la plupart des SUV actuellement en vente ou en circulation.

Invité

Oui mais voilà, les SUV sont plus « politiquement correct », maintenant.

Klogul
Invité

eh oui c est la fin du plaisir… merci l ecologie religieuse. et bientot peut etre plus d electricite 😁

Bref c est dommage car on voit le progres dans le bon sens

Will
Invité

C’est pas l’écologie religieuse le problème (si tant est qu’elle soit religieuse), c’est les 2 siècles d’excès en ayant totalement ignoré la finitude des ressources dans l’équation de départ.

Klogul
Invité

deux cents ans rien que ca… vous voulez pas remonter a Adam et eve? 😂vous trouvez facilement des excuses pour l escrocmalus mais au final vos posts genere aussi de la pollution mais vous le vivez bien

Emmanuel
Invité

la Révolution industrielle anglaise commence vers 1750, nous sommes en 2020 : 270 ans !
la première fois que le terme « révolution industrielle » est employé c’est vers 1830/1840 : 190 à 180 ans … et quand un bouleversement économique reçoit un nom, c’est qu’il est déjà bien implanté !
Donc, au moins 200 €, sans problème !

Will
Invité
« Mes posts génèrent de la pollution », quel argument, je suis soufflé. Ohlala, encore du CO2 qui s’échappe de mes poumons du coup. Plus sérieusement, c’est là le problème actuel : Regardez une vidéo de Jancovici, il explique qu’à l’origine de la révolution industrielle, ont été pris en compte le coût humain et le coût des matières premières, mais pas leur finitude. Et c’est cette finitude qui se rapproche de nous aujourd’hui. Si cette finitude avait été prise en compte dès le début, on aurait possiblement fait un usage bien plus intelligent des ressources. Car en tant que tel, la voiture,… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@will : et le principe de la vie est que la mort lui succède, c’est vrai pour tout organisme vivant. Pourquoi en serait-il différent pour la Terre.

Avec tes arguments ou ceux de Jac. on fait des lapalissades à gogo ?

Amazon
Invité
Mwouais! t’as pas dû avoir une bonne note au bac en philo! thèse, antithèse, synthèse… le pour, le contre, le ying, le yang… on dirait un discours de Trump, j’ai raison, vous avez tord. La différence c’est que quand tu seras mort, cela attristera ta famille, pas le reste du monde. Alors que quand on n’aura plus que 10% de la surface du globe vivable, il y aura 90% de la population qui va trinquer et entre les 2, la guerre pour récupérer les lambeaux encore potables. Et puis la terre vit depuis 4 milliards d’années, alors la tuer en… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
quelqu’un qui est dans le fonctionnement du début, n’a aucune raison d’acheter une thermique plaisir neuve parce qu’il faut un endroit pour la stocker, l’assurer, entretenir et ça coûte vite un bras … il préférera louer, participer à des activités organisées avec véhicules inclus … et essayer différentes manières de se déplacer : ancienne, monoplace, rallye … tout terrain … je connais des passionnés de la voile, qui ne sont plus propriétaires de voiliers, ils louent, à plusieurs des voiliers appartenant à des sociétés, des associations, ou encore, à quelques particuliers. et ce fonctionnement semble aussi arriver dans le milieu… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Amazon : PS : j’ai un scoop : la Terre ne va pas mourir du passage des hommes sur Terre. C’est juste une communication des petits hommes verts.

Et quand bien même l’espèce humaine disparaîtrait, qui ici pour trouver cela problème puisque apparemment c’est l’homme le problème sur Terre, soyez logique.

L’homme est sa cause et sa solution, vous avez 4 heures dirait-on aujourd’hui.

Amazon
Invité
Oui restons en au 1er degré de lecture, pour ne pas perdre le lectorat. j’abonde dans votre sens, la terre ne va pas mourir car elle n’est pas vivante. Et oui à mon avis c’est l’homme (là il faut lire l’humanité dans son ensemble, ndla) l’origine et aussi la solution au problème du changement des conditions de vie sur terre. Alors vu que je préfère vivre peinardement et mourir le plus tard possible et que j’aime mon prochain, je pense que l’homme (idem, ndla) doit faire son possible pour limiter le problème. Une des solutions serait à mon avis de… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
@Amazon : je n’ai pas trop compris en quoi louer un kart aide la planète. Déjà que le karting devrait être interdit…. En effet, je n’ai pas vocation à devenir pilote, j’aime simplement rouler plutôt vite (à l’idée de la réglementation en cours). Bon, la propulsion diesel de près de 5 m qui m’anime me pousse parfois à essayer son ASR et ESP trop rapidement parce que j’aime brusquer tant le lectorat que les grandes dames mécaniques. Si j’avais préférence à rouler en BRZ, quel serait le mal minimalement perceptible pour la planète en comparaison du commun de mes contemporains… Lire la suite >>
wizz
Membre

will

dans les vidéos de Jancovici, il explique qu’à l’origine de la révolution industrielle, ont été pris en compte le coût humain et l’argent (investir dans des moyens d’exploitation). MAIS JAMAIS le coût des matières premières, les ressources naturelles n’ont jamais été tenu compte.

Vu la population humaine de l’époque, vu leur impact, et vu le niveau de ressources disponibles, ils considéraient comme infini, donc valeur zéro

Will
Invité

@Wizz oui je parlais de mémoire et je n’étais plus sûr, mais je parlais bien de cout économique (au sens de l’investissement), pas de cout écologique.
Est-ce qu’ils considéraient valeur zéro, ou ne voulaient pas considérer de valeur, c’est comme si ça ne pouvait pas en être autrement (la seconde guerre mondiale qui a ensuite entrainé l’exploitation exponentielle d’après guerre, alors que les plus préoccupés alertaient déjà à ce moment, puis le rapport meadows en 72). Perso je n’ai plus d’espoir, on est collectivement trop cons, j’espère juste avoir tord de m’inquiéter.

Mwouais
Invité

@Will : la question est plutôt pourquoi s’inquiéter alors qu’on sait que collectivement effectivement on est trop con.

Le fatalisme devrait t’aider à vivre plus sereinement, cette Subaru, puisqu’elle est à l’origine des digressions, devrait même t’aider à trouver régulièrement le sourire, plus que dans un Captur, 3008 ou un C5 cross.

wizz
Membre

will
ils considéraient comme zéro

exemple : la pêche
pour cela, il faut que quelqu’un achète un bateau (donc avoir de l’argent et vouloir l’investir), puis embauche des marins pour travailler sur ce navire.
ensuite, il ne reste plus qu’à aller au large et ramasser des poissons et de les vendre pour gagner de l’argent

-un navire, ça coute de l’argent pour cet investisseur
-les hommes, ça coute de l’argent pour les embaucher
-mais les poissons, que tu les ramasses ou pas, ça ne te coute pas plus cher
Ce qui coute, c’est tout sauf les ressources naturelles

beniot9888
Invité

Vous râlez tous contre la méchante écologie, mais si il y avait pléthore de clients, vous ne pensez pas que Subaru aurait fait l’effort d’adapter cette voiture pour l’Europe ?
C’est bien de pleurer que ça ne se vend plus, mais ça se vendrait peut être encore si vous en aviez acheté avant.
On va blâmer le malus, ça ira plus vite.

Allegra
Invité

Pourtant c’est globalement le cas. C’est effectivement à cause d’un malus insupportable que ces véhicules ne sont plus vendus chez nous. Auparavant, ça ne gênait pas Subaru d’importer des véhicules en France qui se vendaient à une centaine d’unités chaque années. Et sachant qu’au niveau européen il y aura des sanctions lorsque la limite de 95 gr sera dépassée, on comprend d’autant mieux leur décision.

mich
Invité

Il y aurait des clients si: essence peu chere comme dans de nombreux pays, absence de malus des qu’une vehicule fait plus de 100 cheveaux en essence, etc.

Kubota
Invité

Moi je rêve devant les id 3. Le reste ne m intéresse plus l Europe aura la peau du thermique

The Stig
Invité

Comme beaucoup des commentaires je pleurais la fin des voitures thermiques à moteur « amusant » avant… puis je suis passé à une Tesla Model 3.

Je ne reviendrai plus jamais à autre chose. Et pourtant j’ai conduit des voitures appelées plaisir, comme une Lotus Elise Mk3. Mais non, aucune n’aura fait mieux que la Model 3, et le plus incroyable, c’est que c’est la plus économiques de toutes !

AXSPORT
Invité

Passionnant
🥱

Mwouais
Invité

@The Stig : une femme aussi est des contraintes pour compagne de vie, toutefois je reste avec une femme en chair et en os. Pas toi ?

beniot9888
Invité

Comparer ta femme à un objet , tu es un gentleman ! Mais tu devrais aller lui dire que malgré les contraintes qu’elle représente, tu restes avec elle.
Qu’elle sache l’effort qu’elle représente.
Mais j’espère que ton canapé est confortable, par contre 🙂

Mwouais
Invité

@Beniot : la première contrainte avec toute femme est la correction automatique de la pensée et de sa verbalisation. Osé dire le contraire quand elle te dit se trouver un peu ronde avec ses 48 kg…

Joledemago
Invité

Chacun son opinion clairement mais alors là, comparer l’utilisation d’une Lotus Elise à une Tesla modèle 3 (d’ailleurs quelconque autre berline)… Je n’en reviens pas. Au mieux, on possède les 2 et je comprends (ce que font je suppose 99% des possesseurs d’elise). Ou alors c’est de l’humour et dans ce cas je n’ai pas compris…

Amazon
Invité

je n’ai ni l’une ni l’autre perso, mais j’ai essayé le même jour une caterham 485 et une Modele 3. autant de fun sur l’une et l’autre et pour le mauvais pilote que je suis, plusieurs secondes au tour de mieux avec la Tesla. tout est facile avec cette machine et pratiquement qu’avec 1 seule pédale!
c’est vrai c’est pas le même plaisir mais on ressort d’une M3 performance avec regret surtout quand on reprend son daily pour rentrer chez soit.

Mwouais
Invité

Waouw! L’id3 est le rêve de certains hommes ?

Que ce soit un plaisir à conduire je n’en doute pas mais que ce soit le rêve de quelqu’un jimagi un raccourci de langage.

wpDiscuz