Accueil Insolite Bowler CSP 575 face à Ineos Grenadier : guerre de Def’

Bowler CSP 575 face à Ineos Grenadier : guerre de Def’

0
13
PARTAGER

L’Ineos Grenadier, copie non officielle du Land Rover Defender, aura sur son chemin le Bowler CSP 575 avec son V8 de 575 chevaux.

Bowler, préparateur compétition de Land Rover, a été sauvé par le constructeur fin 2019 et est devenu l’un de ses préparateurs attitrés. On a donc un Land Rover Defender 110 Station Wagon modernisé pour le Rally Raid face à une version revisitée par Ineos et des 6 en ligne.

Le Bowler CSP 575 repose sur une plateforme dite CSP qui est faite habituellement pour le rally raid. Ici, c’est bien un véhicule de route qui est présenté sous forme de projet. Quatre places, un coffre énorme (station wagon oblige), et surtout un look indémodable de baroudeur pur et dur. Il en jette !

Sous le capot, on trouve le V8 essence à compresseur de 5 litres de la maison mère Jaguar Land Rover (JLR). On le trouve aussi sous le capot du Range Rover Sport SVR : 575 chevaux pour 700 Nm de couple (à confirmer). Ce petit joujou anglais devrait être disponible au second semestre 2021 pour un prix, à partir de £200 000 (soit 221 500 € environ).

La possibilité de personnalisation à outrance

Evidemment, le prix pourra s’envoler car l’intérieur est développé avec Jaguar Land Rover Special Vehicle Operations (SVO) qui peut exaucer tous les souhaits en matière de personnalisation moyennant finances. Ici, le Bowler CSP 575 aura un arceau-cage tout en ayant une climatisation et les raffinements modernes.

Face à lui, on aura donc l’Ineos Grenadier pour une guerre des Defender. L’Ineos s’inspire fortement du Defender tout en modernisant un peu la ligne. Sous le capot, Ineos a prévu deux motorisations d’origine BMW : un 6 en ligne essence 3 litres (340 ch) ou un 6 en ligne diesel de 3 litres (265 ch). Tous les deux seront accouplés à une boîte automatique ZF à 8 rapports.

Ineos Grenadier comme Bowler CSP 575 seront tous deux disponibles à partir de 2021 et se retrouveront donc en confrontation directe sur un marché de niche, celui des 4×4 « à l’ancienne ». Sauf qu’ici, il y en a un qui profite de la notoriété de l’autre. La justice à tout de même estimé qu’Ineos était dans son bon droit avec son Grenadier.

Notre avis, par leblogauto.com

Bowler de son côté joue la surenchère avec un gros V8 et un look encore plus « hors des sentiers battus ». Désormais, on comprend un peu mieux pourquoi après avoir accueilli favorablement la proposition de Jim Ratcliffe (patron d’Ineos) de relancer l’ancien Defender, JLR l’avait éconduit. Ils voulaient lancer leur propre version.

Nous, nous ne choisissons pas. On aime la diversité des propositions comme ici, avec deux versions qui se ressemblent sans être les mêmes. Aussi, le verdict se passera sur la route en confrontation directe !

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Bowler CSP 575 face à Ineos Grenadier : guerre de Def’"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lelillois
Invité

J’aime bien les deux.

Gui
Invité

La version Bowler est road legal???

Bizaro
Invité

D’après l’article :  » Ici, c’est bien un véhicule de route qui est présenté sous forme de projet. »

Donc Bowler aurait pour projet de faire un Defender homologué sur route. Les rendu 3d illustre une sorte de version « 110 ». En général c’est plutot le format « 90 » que l’on voit dans les courses de franchiseur.

Emmanuel
Invité
En rally raid il y avait régulièrement des 110 en versions « support ». Même si pour les Dakar originaux ce sont plus souvent les Range qui ont courus, ces dernières années les Bowler étaient, effectivement, au format Def 90 et pas 110. Mon avis : un presque Def destiné aux pays pétroliers, et aux propriétaires, très riches, de vastes domaines de part le monde. Ce n’est surement pas un véhicule qui l’on croisera souvent, même en EU, sauf en plaques étrangères, surtout avec le Brexit ! Le grenadier est annoncé comme produit à la chaine, pas à la main, il devrait… Lire la suite >>
R-one
Invité

Le snobisme des acheteurs.

Bizaro
Invité
« Le grenadier est annoncé comme produit à la chaîne, pas à la main, » l’un et l’autre ne sont pas incompatibles En général toutes les voitures produites à la chaîne le sont principalement à la main, mis à part quelques postes, comme la peinture ou le soudage. « je me demande ce qui justifie les « à partir de 221 000 € » » Effectivement il n’y aura pas forcément 100 000€ de raffinements supplémentaires. Par-contre avec une fabrication en petite série les exemplaires doivent être ultra margés pour rentabiliser l’opération. Et il aura pour lui la légitimité que n’a pas le canardier.… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité

Quand je regarde la face avant du Grenadier, je vois plutôt un Santana PS10 / Iveco Massif qu’un Def.
De toute façon, un Land doit avoir des lames … alors ces machines modernes
… pfffff …

88 et 109 – Forever 😉

R-one
Invité

Mais pourquoi Land Rover a-t-il arrêté le Land Rover (alias Defender)?
Un mauvais choix Marketing fait par des jeunes pour qui Internet est l’avenir de l’automobile.
Mais ils s’en mordent déjà les doigts.

georges
Invité

Bin à part la légende c’est un véhicule dépassés.

Emmanuel
Invité
Juste une histoire de pognon : ta chaine de production te permet de produire 30 000 véhicules vendus 30 000€ sur lesquels tu gagnes 10 000€ chacun. si tu supprimes cette fabrication, tu va pouvoir produire 20 000 véhicules supplémentaires vendus, en moyenne, 80 000 €, sur lesquels tu gagnes, en moyenne 50 000 €. A ton avis, combien, de temps réfléchit un directeur financier pour se décider ? Les chiffres sont issus de mon imagination, mais c’est comme cela que la presse UK spécialisée LR avait expliquée l’arrêt de production de la gamme Defender. Un Def demandait un peu… Lire la suite >>
Denis
Invité

Alors … Comparer un Land (inutile) a un véhicule (Ineos) qui peut servir dans l’agriculture, l’artisanat, l’armée, etc … Me semble bien inutile, non ?

Dom
Invité

…….véhicule (Ineos) qui peut servir dans l’agriculture, l’artisanat,……..
En région PACA, c’est « 10 fois » trop cher pour l’agriculture, l’artisanat rural.
UMM, Cournil, Auverland, Lada ….. étaient déjà trop cher!
Je ne pense pas que le prix d’achat du lait ait triplé récemment.
Ce véhicule Inéos est plus pour le directeur des travaux finis de Courchevel et la jet set.
Lada Nice 06, en juillet 2019, version prolétaire pour paysan.
https://www.google.com/cbk?cb_client=maps_sv.tactile&output=report&image_key=!1e2!2sgcJ-Sfy0RUCyIksOObAEwA&hl=fr&gl=fr&cbp=1%2C233.73360498431634%2C%2C0%2C-11.215856809430988

Bizaro
Invité

le citroën c15 suffit.

wpDiscuz