Accueil Nissan Carlos Ghosn : le Japon demande aux US d’extrader 2 complices présumés

Carlos Ghosn : le Japon demande aux US d’extrader 2 complices présumés

0
3
PARTAGER

Du nouveau dans l’affaire Ghosn : le Japon a formellement demandé aux Etats-Unis d’extrader deux Américains soupçonnés d’avoir aidé l’ancien magnat de l’automobile Carlos Ghosn à fuir la justice nipponne dans des conditions pour le moins  rocambolesques fin 2019.

Demande d’extradition de 2 complices présumés de Ghosn

Michael Taylor, 59 ans, un ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter Taylor, 27 ans, sont en détention depuis leur arrestation le 20 mai à Harvard, dans le Massachusetts, à la demande de Tokyo.

Conformément au traité qui lie les deux pays, le gouvernement nippon avait 45 jours après leur interpellation pour transmettre sa demande formelle d’extradition par les canaux diplomatiques.

C’est désormais chose faite, a indiqué un procureur fédéral dans des documents joints jeudi à la procédure.

Leurs avocats ont demandé l’annulation de la procédure ou, a minima, leur remise en liberté provisoire, mais les procureurs estiment qu’ils présentent un « grand risque de fuite ».

Ghosn au Liban, pays sans traité d’extradition avec le Japon

Les deux hommes, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, sont accusés par Tokyo d’avoir aidé l’ancien patron de l’alliance Renault-Nis san-Mitsubishi Motors à échapper à la justice japonaise le 29 décembre.

Accusé de malversations finan cières, le grand patron qui dispose des nationalités française, libanaise et brésilienne, était en liberté sous caution, avec interdiction de quitter le Japon, quand il a été exfiltré de l’archipel caché dans un caisson pour instrument de musique.

Carlos Ghosn est depuis réfugié au Liban qui n’a pas de traité d’extradition avec le Japon. Lors d’une conférence de presse très médiatisée, il s’est posé en victime d’un « coup monté » et a assuré ne pas avoir eu « d’autres choix » que de fuir une justice « partiale ».

Notre avis, par leblogauto.com

Depuis la fuite de Carlos Ghons au Liban de l’eau a coulé sous les ponts …   les langues commencent à se délier …  et les preuves d’un éventuel complot de Nissan  pour évincer le patron de l’Alliance commencent à émerger

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Carlos Ghosn : le Japon demande aux US d’extrader 2 complices présumés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
retrouvé le retour
Invité

Parfaitement dirait ES, mais il ne faudrait pas non plus oublier de demander l’extradition du Prince Andrew qui fait encore plus fort qu’une nuée de curés pédophiles !! Pour les pingouins un peu légers je suis dans la case extradition comme pour Carlos !!

retrouvé le retour
Invité

Cette histoire n’a pas d’intérêt pour le consommateur d’un « blog auto ». Le voyage, s’il y a, vers le Japon ne peut pas s’effectuer en voiture sauf si Zoro Telsa invente une voiture amphibie !! Trop fort ! Ceci dit Il faut profiter des tests de Covid pour faire des tests de QI à nos élus.

souad
Invité

franchement aprés avoir lu l’hisoire de cet homme, c’est une affaiire louche
source: https://algeriahome.com

wpDiscuz