Accueil VW Batterie VE : Volkswagen rempile avec QuantumScape

Batterie VE : Volkswagen rempile avec QuantumScape

0
0
PARTAGER

Volkswagen a annoncé qu’il allait investir « jusqu’à 200 millions d’euros supplémentaires » dans QuantumScape. Objectif : accroitre sa participation dans le spécialiste américain des accumulateurs solides pour véhicules électriques.

L’enjeu est de taille : offrir des rayons d’action étendus et des temps de recharge limités.

Hausse de participation dans QuantumScape

Volkswagen a indiqué dans un communiqué qu’il allait augmenter sa participation dans l’entreprise américaine pour « faire avancer le développement en commun » de ce nouveau type de batteries plus performant. Elles pourraient remplacer les cellules lithium-ion actuelles.

« Nous sécurisons notre base d’approvisionnement mondiale avec des producteurs efficaces, renforçant progressivement les capacités de fabrication et stimulant le développement de la technologie de pointe des batteries à semi-conducteurs. Dans ce contexte, nous nous concentrons sur les partenariats stratégiques à long terme », a précisé à cette occasion Frank Blome, responsable de l’activité cellule de batterie, chez Volkswagen Group Components.

La part du constructeur allemand dans QuantumScape est désormais multipliée par trois. L’opération vise à lui assurer un accès précoce et pérenne aux batteries à électrolyte solide – aussi nommées batteries à semi-conducteurs -, jugées plus sûres et plus efficaces.

Co-entreprise annoncée en 2018

En 2018, les deux entreprises avaient annoncé la création d’une co-entreprise pour la fabrication industrielle d’accumulateurs solides, ainsi qu’un investissement initial de 100 millions d’euros de la part de Volkswagen. Le constructeur s’engageant parallèlement dans une ambitieuse et couteuse stratégie d’électrification tout azimut de plusieurs dizaines de milliards d’euros. Histoire notamment de faire oublier le dieselgate et de prendre enfin le train – déjà en marche – de la révolution industrielle déjà amorcée dans le secteur automobile.

Tout en tentant de respecter la stricte réglementation européenne désormais en vigueur en vue de réduire leurs émissions sous peine d’importantes amendes.

Mise en place d’une production pilote en 2020

Volkswagen et QuantumScape visent « encore cette année » la mise en place d’une production pilote, précise le constructeur allemand dans un communiqué. Laissant ainsi entendre que la crise du coronavirus n’aura pas eu raison de ses ambitions.

Les batteries solides : l’avenir ?

Les batteries solides pourraient réduire les temps de recharge des voitures électriques et augmenter leur autonomie, deux contraintes fortes limitant leur développement. le manque de disponibilité des points de recharge n’arrangeant rien à l’affaire.

Cette technologie d’accumulateurs offrira au véhicule électrique une meilleure densité énergétique lui permettant alors d’obtenir une autonomie accrue, l’optimisation pouvant également aboutir à un pack embarqué plus léger et moins encombrant.

Le temps de recharge plus court sera quant à lui permis par une puissance acceptée plus forte par les cellules.

Selon une estimation donnée par Volkswagen, avec des batteries solides, une E-Golf dotée habituellement d’une autonomie de 300 kilomètres verrait ce rayon d’action porté à 750 km environ.

Notre avis, par leblogauto.com

Via l’augmentation de sa participation dans QuantumScape le message de Volkswagen est clair : le constructeur souhaite renforcer sa position sur le marché de l’électrique et veut se donner les moyens de son ambition. Tout en assurant son approvisionnement en cet élément aussi incontournable que crucial au sein du processus de production des véhicules électriques. Tentant même d’être leader sur le segment via des innovations permettant de réduire els contraintes de son développement : le temps de recharge et l’autonomie des batteries

Sources : VW, AFP

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz