Accueil Constructeurs chinois Xpeng P7, la berline chinoise la plus désirable ?

Xpeng P7, la berline chinoise la plus désirable ?

72
43
PARTAGER
Xpeng P7 (2020)

Les start-ups chinoises se sont empressées de commercialiser leur premier modèle, un SUV électrique. Xpeng est le premier à lancer une berline. La Xpeng P7 revendique une autonomie de plus de 700 km (NEDC).

  • Second modèle de Xpeng, première grande berline électrique pour une start-up
  • 2 ou 4 roues motrices, autonomie jusqu’à 706 km
  • Conduite autonome Niveau 3

Présentée au salon de Shanghai l’année dernière, la Xpeng P7 est le second modèle du jeune constructeur. Depuis sa présentation, le style n’a pas évolué. Et l’on retrouve donc des lignes élégantes et sobres, à des années lumières du style surchargé de certaines berlines chinoises. Sa fluidité n’est pas que stylistique, puisque le Cx est de seulement 0,236. Longue de 4880 mm (1896 mm de large / 1450 mm de haut), elle s’étire sur un empattement généreux de 2998 mm. Malgré son allure, elle se contente toutefois d’un coffre classique. Pas de hayon au programme pour le coffre de 440 litres. Le capot avant abrite un espace de rangement complémentaire.

La P7 est proposée d’emblée avec plusieurs configurations : 2 ou 4 roues motrices, et deux tailles de batteries (autonomies en cycle NEDC) :

  • Propulsion Long Range – 196 kW / 267 / 390 ch  – Batterie 70,8 kWh / autonomie 568 km
  • Propulsion Super Long Range – 196 kW / 267 / 390 ch  – Batterie 80,9 kWh / autonomie 706 km
  • Propulsion Super Long Range Performance – 196 kW / 267 / 390 ch  – Batterie 80,9 kWh / autonomie 656 km
  • 4 roues motrices – 316 kW / 430 ch / 655 Nm (196 kW AR + 120 kW AV) – Batterie 80,9 kWh / Autonomie 552 km

Le tout pour une masse allant de 1865 à 2060 kg. Des annonces d’autonomie qui sont dans le haut du marché, malgré une batterie de « seulement » 80 kWh. Les batteries sont fournies par CATL.

La P7 met aussi l’accent sur les aides à la conduite. Elle est ainsi le premier véhicule commercialisé à embarquer le calculateur spécialisé dans la conduite autonome Xavier de Nvidia. Elle revendique une conduite semi-autonome de niveau 3, grâce à ses multiples radars, dont un frontal assurant une vision à 200 mètres. Les capteurs (14 caméras, 12 capteurs ultra-son et 5 radars) sont complétés par une cartographie haute-résolution, et une positionnement annoncé avec une précision au centimètre… Outre une conduite semi-autonome sur autoroute, Xpeng avance une reconnaissance des feux de circulation, ainsi qu’une fonction de mémoire pour les parkings.

Avec des prix de 229 900 à 349 900 RMB (30 000 à 45 600 €) après les aides, la Xpeng P7 cible directement la Tesla Model 3. Cette dernière est en effet bien plus chère : de 323 800 à 419 800 RMB (autonomie de 445 à 668 km NEDC en Chine).

Notre avis, par leblogauto.com

Xpeng pourrait reprendre l’avantage sur ses rivaux Nio et Weltmeister avec cette grande berline qui semble plutôt réussie. Par son style, mais aussi visiblement les prestations qu’elle propose. Pour le moment, Xpeng n’a annoncé aucune ambition de commercialisation en Europe à court ou moyen terme.

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "Xpeng P7, la berline chinoise la plus désirable ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Will
Invité

Les diaporamas avec cette interface déconnent chez moi depuis quelques semaines (sous firefox), je suis le seul ?
Et des fois (comme là) les touches gauche et droite ne fonctionnent pas, comme s’il passait en navigation tactile.

John_MG
Invité

Non, le problème est signalé déjà

Qrbk
Invité

Ca fait honnêtement des années que c’est un peu le bordel ce site.
Mais c’est probablement dû à ton AdBlock. Depuis que je le désactive ça va vachement mieux.

zeboss
Invité

Pour moi ça remarche, j’vais le mm pb mais là c’est revenu à la normale, du moins pour l’heure dans ma config…

SGL
Invité

Très belle voiture, comme souvent maintenant avec les Chinois (malheureusement)
Cela, ils tardent à réellement concurrence Tesla sur le terrain.
Triste pensée, quand l’on songe que Renault aurait abandonné fin 2019 une sorte de Talisman EV !

gigi4lm
Invité

@SGL, que vient faire ce « (malheureusement) » ?

SGL
Invité

Bah, j’ai peur qu’ils nous fassent une concurrence déloyale avec leurs moyens infinis.
Jusqu’à maintenant…les années 2010, ils étaient souvent des piètres copieurs pour les automobiles.
Comme pour les autres domaines, ils sont mauvais au début… puis moyens… et ils finissent par être très bons !
Il y a déjà une hégémonie dans plein de domaines, j’ai peur que dans 10 ans cela soit aussi dans le domaine automobile.

wizz
Membre
tu l’as dit : ils ont des moyens (financiers) infinis. Que les automobilistes chinois achètent ou pas ces voitures, ça ne met pas en danger ce constructeur, parce que l’Etat chinois leur viendra en aide. Si Renault avait fait de même, en sortant une Laguna électrique dès 2008, ou une Megane EV hier, ou une Talisman EV aujourd’hui, en aurais tu achetée? Tes voisins, tes collègues en auraient ils achetées? Idem chez Peugeot. L’argent utilisé pour développer une voiture électrique, ça aurait été de l’argent en moins pour développer une 308 HDI, et Peugeot resterait alors avec une 307 HDI… Lire la suite >>
SGL
Invité

@wizz, je suis d’accord avec toi…(malheureusement) mais tu accumules les raisons de l’échec français voire occident vis-à-vis de l’hégémonie de la Chine.
Alors que faire ?
Sommes-nous condamnés à devenir une colonie commerciale chinoise ?
Pourquoi la future Talisman tuée dans l’œuf était condamné à être un échec alors que l’on assiste à un triomphe mondial de la Tesla Model 3 ?
J’ai donc tort à vouloir trouver une solution !?
Si j’ai tort, autant que nos enfants arrêtent leurs études si la perspective du chômage pour tous est obligatoire…

Mwouais
Invité
@SGL : la concurrence déloyale ? Si ils sont supportés financièrement par l’état (sont-ce les seuls ?), Peux-tu seulement imaginer qu’un groupe, enfin, une Alliance ne dispose pas des moyens financiers à la R&D d’une solution électrique et des interfaces qui vont avec l’époque ? Tesla est décrié pour être une Pseudo bulle mais est parvenu à sortir un produit qui, oui, a révolutionné le genre automobile via la mobilité électrique et les aides et gadgets mis en production. Était il mieux armé financièrement que Carlos Ghosn ? Le problème européen et d’autant plus francais est une léthargie évolutionniste ou… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

on assiste à une révolution technologique, c’est naturel que de nouveaux acteurs arrivent, état derrière ou pas. Une talisman électrique aurait été interessante, mais avec une grande autonomie et un bon réseau de recharge. Or les éléments ne sont pas réunis. Et renault ne peut pas se permettre de nouveaux ratés surtout avec le cout de la R&D

SGL
Invité
@Mwouais Euh, il y a une sacrée différence en une start-up soutenue par la spéculation financière et un constructeur automobile qui doit assurer sa rentabilité et assurer le renouvellement de sa gamme thermique. Mener deux cibles à la fois est facile à dire mais pas facile à faire. Contrairement à ce que dit @Mwouais, la Zoe est un succès, succès tardif car effectivement elle n’a pas rempli son planning de vente d’origine… mais qu’elle VE l’a tenue à l’époque ? Prévision de vente aussi farfelue que le prix de l’EPR à l’origine… pas étonnant qu’il y a des déconvenues. La… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Pour le doublement des ventes Zoé, on en restera à un très honorable +50% annuel si tu veux bien et on va attendre ses ventes stabilisées en fonction de la concurrence des e-208 et des futures concurrentes généralistes.
(Tout en ayant démontré qu’une Mini SE est à un prix équivalent réel identique à une Zoé, mais c’est vous qui voyez comme disait l’autre).

L’idée marketing de la location de batteries est une très bonne idée, laissons cela à Renault.

SGL
Invité

@Mwouais, très juste, je me suis emballé dans mes propos…Je voulais dire doublement tous les deux ans, c’est déjà énorme comme ça, mais effectivement très loin des +100 % par an.

Benoua
Invité

Elle a été dessiné sous la direction d’un designer francais, on peut en retirer un peu de fierté quelque part 😉

koojisensei
Invité
Ce qu’il faut comprendre, c’est que la stratégie chinoise avait dès le départ été porté sur l’électrique. C’est à dire qu’ils ont dès le départ estimé qu’il sera très difficile de rattraper les retards accumulés dans les voitures thermiques face au autres géants mondiaux alors ils ont préféré investir dans une technologie de rupture et cela, depuis plus d’une dizaine d’année. Si la Chine se positionne aujourd’hui comme étant l’un des leaders des voitures électriques ( déjà 10% des voitures vendu en Chine sur un marché de 30 millions de véhicule par ans, sont électrique et sont de marque chinoise… Lire la suite >>
BrainZERO
Invité

Elle ferait une très jolie Citroen C5.

SGL
Invité

Effectivement !

Mwouais
Invité

CQFD !

amiral_sub
Invité

Crlos Tavares n’aurait jamais voulu

Raymond le barbu
Invité

@SGL c’est la même stratégie que pour les constructeur japonais ou coréens. Quand Kia est arrivé en Europe avec la Pride, c’était mauvais. Ensuite, c’est devenu passable. Puis moyen avec les premières Ceed. Puis bon avec la Stinger…

SGL
Invité

Tout à fait !

Mwouais
Invité

C’est donc bien la stratégie des constructeurs nationaux français qui est en question. Inéluctable ?

Philippe
Invité

C’est cata niveau chocs les feux avant dans les coins non ?

labradaauto
Invité

ouh la oui ! . c’est le moins qu’on puisse dire d’1 tel engin ! Pas grave pour moi, pas concerné, plutôt consterné qu’il attire tant de commentaires.
Pour les angles de pare chocs des véhicules, pour l’heure, ce sont eux qui sont le plus souvent caressés. ça ira mieux demain avec les roues sphériques

wpDiscuz