Accueil FCA Le patron de FCA réduit son salaire de 50 %, pour préserver...

Le patron de FCA réduit son salaire de 50 %, pour préserver l’emploi

143
21
PARTAGER

Les concessions salariales des dirigeants des grands groupes automobiles se multiplient ces jours-ci. C’est au tour de Mike Manley, patron de Fiat Chrysler (FCA), de réduire son salaire de 50% pendant trois mois. Raisons invoquées : « protéger la santé financière » du groupe fragilisé par l’épidémie de coronavirus et « éviter une réduction de personnel ». Sous-entendu : l’heure est grave … 

Les hauts dirigeants de FCA réduisent leur salaire

Mike Manley précise dans un courrier adressé au personnel, que les membres du conseil exécutif du groupe réduiront également leurs salaires de 30% durant trois mois. Le président du constructeur, John Elkann, et les membres du conseil d’administration renoncent quant à eux à leurs rémunérations jusqu’à la fin 2020.

Protéger la santé financière de FCA

« Protéger la santé financière de l’entreprise est la responsabilité de tous, à commencer naturellement par moi et l’équipe dirigeante », a souligné Mike Manley, pour expliquer la démarche de FCA.

Eviter une réduction de personnel

Le dirigeant a tenu à préciser que l’objectif était notamment d' »éviter une réduction du personnel au deuxième trimestre ». Cela a le mérite d’être clair …

C’est dans cet optique que le groupe demandera à « la plus grande partie des employés dans le monde qui ne sont pas encore affectés par des réductions d’horaires ou des amortisseurs sociaux de participer à ce sacrifice en acceptant un report temporaire de 20% de leurs salaires« . Ajoutant que le « processus sera différent en fonction des pays et pourra nécessiter des accords spécifiques ».

Pour rappel, FCA a suspendu ses activités industrielles en Europe et aux Etats-Unis suite à la pandémie du Covid-19.

FCA signe un accord de crédit de 3,5 milliards d’euros

La semaine dernière, FCA a indiqué via communiqué avoir signé un accord de crédit de 3,5 milliards d’euros avec deux banques. « Le prêt de 12 mois, qui peut être prolongé de six mois, sera disponible pour les besoins généraux de l’entreprise et pour les besoins en fonds de roulement », a indiqué le constructeur. Ajoutant qu’il avait été structuré comme une facilité de financement pour soutenir l’accès du groupe aux marchés financiers. Laissant ainsi entendre qu’à terme et en cas d’aggravations de la situation, FCA pourrait être confronté à des difficultés à obtenir des crédits.

La nouvelle facilité de crédit s’ajoute aux facilités de crédit déjà accordées à l’entreprise. Ces dernières, d’une valeur de 7,7 milliards d’euros, contiennent notamment une ligne de crédit de 1,5 milliard d’euros que FCA a déjà commencé à utiliser.

Le coronavirus pourrait remettre en cause la fusion de PSA avec FCA

Alors que FCA doit fusionner avec PSA, des sources financières laissent entendre que l’opération pourrait être remise en question par la crise sanitaire et économique du coronavirus.

Annoncée fin octobre et devant officiellement être finalisée au plus tard début 2021, cette fusion devrait donner naissance – si elle est maintenue – au numéro 4 mondial de l’automobile.

Certes, les préparatifs se poursuivent, affirme-t-on de sources proches du dossier , ajoutant que équipes juridiques et avocats se démènent toujours pour obtenir le feu vert des autorités antitrust.

Les cabinets d’audit et de conseil et les financiers travaillent pour leur part sur la documentation boursière requise, notamment le dossier F-4 exigé par la SEC, le gendarme de la Bourse américain.

Mais la crise du coronavirus a provoqué la débâcle sur les marchés financiers, plongeant l’économie mondiale dans la récession et mettant à l’arrêt des sites de production des deux constructeurs en Europe et de FCA aux Etats-Unis.
Au final, selon les sources oeuvrant sur la transaction, les termes financiers de la fusion sont désormais remis en cause.

Les hypothèses sur la valeur des sociétés, les projections de revenus et de ventes émises pendant les discussions devraient en toute logique être réévaluées.

Notre avis, par leblogauto.com

Si la mesure est plus que louable en ce qui concerne la baisse ou le report des salaires des dirigeants, elle n’en demeure pas moins inquiétante … le patron de FCA justifiant sa « concession » par le fait qu’elle pourrait contribuer à éviter des licenciements. Une perspective guère réjouissante …

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Le patron de FCA réduit son salaire de 50 %, pour préserver l’emploi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Est ce qu’il aura droit à un « petit » bonus parce qu’il a réussi à tenir cette entreprise à flot pendant cette crise? 🙂

wizz
Membre

l’année dernière, ce Mike a eu « des soucis financiers » le forçant à vendre ses actions FCA « au bon moment, par puuuuure coincidence ». Il doit lui en rester pas mal de dollars depuis….

SAM
Invité

Duc coup les 5 milliard que FCA voulait reverser à ses actionnaires après la fusion … ils les ont toujours?

Erwann
Invité

Le mieux qu’il pourrait arriver à PSA, c’est de renoncer à cette fusion.
Quels models chez FCA ? fiat 500 (dont électrique), nouvelle Punto, et Jeep.
Est-ce suffisant pour absorber PSA ?

AQW
Invité

Et si le mieux, c’était de fusionner au plus vite et que Tavares foute un méchant coup d’accélérateur aux projets communs et que ce nouveau groupe devienne rapidement encore plus efficace et performant ?
En survivant aux dégâts du coronavirus…

SAM
Invité

@AQW. Avec quelle argent? Aucune usines PSA n’est ouverte … Il n’y a bien que la famille Peugeot et Mistubishi conglomérat pour s’offrir des actions en ce moment …

AQW
Invité

il semble que PSA fasse partie des groupes automobiles les mieux placés pour résister à la crise, non ?
Imaginons qu’ils ne sachent plus faire le moindre investissement, ok, alors quel groupe automobile survira ? Tous les constructeurs plient bagages ? L’automobile disparaît ? On fait du vélo ?

C Ghosn
Invité

FCA réduit ses ventes de 50% pour préserver l emploi .🙈🙈🙈 Merde c est pas ça 😂

wpDiscuz