Accueil Prototypes ESPERA Sbarro présente le prototype Saetta

ESPERA Sbarro présente le prototype Saetta

751
8
PARTAGER
sbarro

Sbarro fait partie de ces créateurs qui entretiennent la flamme de la passion automobile et vous vaccinent contre la banalité ambiante. Prévue pour être présentée à Genève, la nouvelle création de l’école Sbarro s’est finalement dévoilée sur internet après l’annulation du salon international.

En 1994, le designer et concepteur Franco Sbarro fonde à Pontarlier l’Espera Sparro, une école de formation aux techniques de l’automobile dans le design et la mécanique. La particularité de ce centre de formation, qui associe théorie et pratique, est d’impliquer les élèves de chaque promotion dans un projet de réalisation de prototype, exposé traditionnellement au salon de Genève. En 2007, l’école déménage à Montbéliard, en lien avec le pole de compétitivité Véhicule du Futur et l’université de technologie de Belfort-Montbéliard. Tous les prototypes sont baptisés par le nom « Espera ». Les premiers furent basés sur des Peugeot, la proximité avec le constructeur Sochalien voisin aidant.

Après la Renner de 2019, qui était un bel hommage à la Porsche 904, la dernière création de l’école Sbarro est le prototype Saetta, « flèche » en Italien. On revient ici à un modèle de type « barchetta », dans l’esprit des Monza SP1/2 de Ferrari. Si l’arrière, plus rond, épuré, dépouillé d’aileron et de diffuseur gigantesque à la mode, fait penser aux prototypes des 60, l’avant est d’un ton plus futuriste, avec des lignes anguleuses et aérodynamiques qui font penser aux LMP actuels. Sur l’avant, l’arête transversale au dessus de la prise d’air, se terminant à chaque extrémité en forme de Y, n’est pas sans rappeler la Lamborghini Cyan. En 2011 déjà, le prototype Evoluzione s’inspirait fortement de la Lamborghini Reventon.

Chaussée de jantes OZ et de pneus Michelin, la Saetta embarque surtout un moteur bien sympathique. Sur le compte Instagram de l’école, une image teaser laissait deviner l’implantation d’un bloc Maserati. Peut-être le V8 dérivé de Ferrari ?

Notre avis, par leblogauto.com

Par la faute du coronavirus, la promotion 2019-2020 de l’école Sbarro est privée de la formidable vitrine qu’est le salon de Genève. Mais gageons qu’ils auront bientôt l’opportunité de montrer la qualité de leur travail !

Images : compte facebook Sbarro Espera

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "ESPERA Sbarro présente le prototype Saetta"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
BBIWY
Invité

Superbe. Mais Espera à Montbéliard, c’est en 2007, pas 2009, j’en étais ;).

labradaauto
Invité

une pensée pour les artisans de cette beauté, privés du salon Suisse 2020 .

seb
Invité

On fait quoi quand on sort de ce genre d’école? Je sais que Ludovic Lazareth en sort mais tout le monde ne peut pas devenir constructeur auto.

Greg
Invité

On peut faire du design produit par exemple 🙂
Dommage pour les étudiants que leur récompense, le salon de Genève, soit annulée.
D’autant que la voiture est très belle.

Mwouais
Invité

@greg, je la trouve un peu datée, l’avant aurait pû être dessiné il y a 20 ans à l’époque 905 ou XJR silk cut 1991. Mais c’est sympa d’apprendre de la sorte.

Mwouais
Invité

@Seb, combien de jeunes suivent une filière foot pour peu d’élus. Ici comme dit plus bas, la formation ouvre la voie aussi aux débouchés design industriel. C’est probablement moins cher que passer un brevet de pilote d’Airbus et en cas d’échec, tout n’est pas perdu.
Ecole piège à pognon ou non, ça permet de vivre quelque temps de sa passion.
Franco Sbarro est de plus un personnage ! (Croisé à une occasion par hasard il y bien longtemps).

Greg
Invité

Personnellement (ESPACE Sbarro en 96), cette école m’a permis de me sortir d’une impasse côté études et de rebondir sur le design industriel (en ajoutant 4 ans d’études après) qui est mon métier depuis 18 ans. Ca a coûté cher, je l’ai payé longtemps, mais j’ai en effet vécu un rêve de gosse et je ne regrette rien, cela reste un excellent souvenir. Franco Sbarro est un Monsieur hors normes et très attachant, passionné et authentique. Ecole piège à pognon, sûrement pas la pire et de loin!

wpDiscuz