Accueil Hybrides Nouvelle Renault Megane : avec de l’E-Tech rechargeable dedans

Nouvelle Renault Megane : avec de l’E-Tech rechargeable dedans

1843
26
PARTAGER
Nouvelle_Renault_MEGANE

Renault renouvelle l’ensemble de sa gamme Mégane. La grosse nouveauté est la présentation de la version hybride E-TECH rechargeable, alias Megane E-TECH Plug-in.

Après le Renault Captur E-Tech plug-in, c’est donc au tour de la Megane de passer par la case hybridation rechargeable. Avant de nous pencher sur la nouvelle Renault Megane, regardons cette E-Tech plug-in.

Comme pour le Captur E-Tech plug-in, cette motorisation hybride essence s’articule autour du 4 cylindres 1,6 litre. Le bloc thermique est épaulé par deux moteurs électriques – dont un de type High-Voltage Starter Generator, ou démarreur haute tension (HSG). Le tout est relié à une boîte de vitesses multimodes innovante à crabots sans embrayage. L’utilisation de la boîtes de vitesses à crabots permet des passages de rapports « lissés » ainsi qu’un rendement énergétique en hausse.

La batterie lithium-ion est la même que sur le Captur E-Tech plug-in. 9,8 kWh de capacité (sous 400 volts). Cela permet à la Megane E-Tech Plug-in de rouler jusqu’à 50 km en WLTP, 65 en WLTP urbain, et d’atteindre 135 km/h en pur électrique. De quoi rouler en électrique tous les jours et partir sur de longues distances quand on le souhaite, avec le thermique.

La motorisation E-Tech plug-in ne sera d’abord disponible qu’avec la Megane Estate. Elle sera ensuite disponible, sans date communiquée, sur la berline 5 portes.

Un léger rafraîchissement

Extérieurement, ce qui se voit, ce sont les nouveaux feux avant 100% LED, disponibles dès le premier niveau de finition. Le bouclier est aussi redessiné avec des lignes plus marquées sur les côtés. Les anti-brouillard sont aussi à LED et totalement relookés et intégrés dans des déflecteurs plus marqués eux-aussi. Un gain en personnalité même si globalement l’avant ne bouge pas trop (volonté de Laurens van den Acker).

A l’arrière, là aussi ce sont les feux qui reçoivent le gros du changement. Les clignotants passent en position basse des blocs optiques et deviennent à défilement. La signature reste globalement la même, en revanche, les feux perdent leur caractères « en relief ». Le bas du bouclier est également redessiné.

A l’intérieur, le style reste le même. La tablette centrale passe de 7 à 9,3 pouces. Conséquence, certains boutons qui étaient sur le côté migrent en bas et l’ergonomie est repensée. A noter que désormais, les instruments sont affichés via un seul écran de 10,2 pouces (et non plus trois séparés) avec la possibilité d’afficher le GPS à ce niveau. Le volant est revu avec plus de fonctionnalités disponible dessus (dont les aides à la conduites). Côté aides justement, la Renault Megane se remet à niveau avec un assistant « autonome niveau 2 » (en gros il faut les mains sur le volant et les yeux sur la route !).

Motorisations essence étendues

Côté motorisations, on retrouve le TCe 1.3 en 115, 140 et 160 chevaux. Il est aussi décliné dans une version d’entrée de gamme de 100 chevaux. Boîte manuelle 6 rapports pour les 100 et 115 ch, manuelle ou EDC7 pour la version 140 ch, et uniquement la boîte automatisée à double embrayage EDC7 sur la version TCe 160. Le 1.0 TCe de 120 ch devrait arriver en fin d’année.

En diesel, l’offre repose sur le Blue dCi en 95 ou 115 chevaux. Le blue dCi dispose de la réduction catalytique sélective (SCR) donc avec AdBlue pour réduire les émissions de NOx. Le 95 ch est accouplé à une boîte à vitesses manuelle 6 rapports, l’EDC7 est disponible en plus de la manuelle pour la version 115ch.

Bonnes nouvelles, la Renault Megane R.S. et Megane R.S. Trophy restent au catalogue. Désormais, il n’y a plus que le châssis Sport pour la RS qui récupère le 1.8 TCe en version 300 ch et 400 Nm (boîte manuelle) ou 420 Nm (boîte EDC) (contre 280 ch et 390 Nm).

La commercialisation de la nouvelle Megane débutera à l’été 2020. Trois couleurs font leur apparition : Cuivre Solar, Gris Baltique et Gris Highland.

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Nouvelle Renault Megane : avec de l’E-Tech rechargeable dedans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Pour la RS, il y a une coquille, la version de base (Châssis Sport) passe à 300 ch. Et étant donné que la Trophy était une Cup avec 300 ch, il est évident que la Cup n’est pas reconduite.
Mais la Trophy garde le DGL mécanique, et les pneus S007 en option (jantes Fuji).

Pour le reste, les commandes de clim changent et réintègrent la température dans les molettes etc… Plus rien ne passe par le tactile comme avec le R-Link.

Twin Spark
Invité

Quid de la capacité du coffre ?

Rickyspanish
Invité

Facelift assez discretos à l’extérieur, idem à l’intérieur où le tableau de bord a pris un coup de vieux quand même, surtout par rapport aux derniers Captur et Clio.
De quoi tenir 2-3 ans mais ça risque d’être dur, pas mal de compactes se renouvellent, la prochaine 308 est à priori annoncée pour 2021 comme la future C4…

FG5
Invité

Plus de châssis CUP sur Megane RS? une explication à ce choix?

MINI_Stig
Invité

Cf mon message plus haut. Il n’y a plus de finition Cup mais le châssis Cup existe toujours sur la Trophy (comme la ph1).
Plus de détails sur mon commentaire plus haut, comme je disais.

Jdg
Invité

La trophy n’est elle pas numérotée et donc limitée en exemplaires ?
Du coup si on veut un dgl c’est Trophy (plus cher) ou rien?

shanks
Invité

Moi je trouve qu’elle vieillit très bien, aussi bien l’extérieur que l’intérieur.

Will
Invité
Moi c’est l’inverse. C’est bien d’avoir une gamme unifiée mais du coup pendant 2-3 ans on a eu tout un tas de sorties de voitures abordant un faciès similaire, et à force ça lasse un peu. Le soucis également c’est que je trouve qu’elles (les Renault en général) manquent un peu d’angle, un peu hein, par exemple j’appréciais le léger pli sur le hayon de la Clio 4, plus ou moins visible suivant la lumière. J’aurais bien voulu voir ce genre d’angle un peu plus présent, mais c’est plutôt l’inverse qu’ils ont fait, les optiques arrière de la Clio 5… Lire la suite >>
wpDiscuz