Accueil Ecologie Bruxelles 2020 : Renault Clio et Captur hybrides (E-TECH)

Bruxelles 2020 : Renault Clio et Captur hybrides (E-TECH)

1363
106
PARTAGER
Nouveau_Renault_CAPTUR_E

Renault présente au salon de Bruxelles 2020 les versions hybride (E-TECH) et hybride rechargeable (E-TECH Plug-In) de la Clio E-TECH 140 ch et du nouveau Captur E-TECH Plug-in 160 ch.

Le salon de Bruxelles est de ces « petits » salons qui réussissent à avoir des premières mondiales. Ici pas de Porsche 911 comme ce fut le cas (première européenne) il y a quelques années, mais des Renault hybrides.

Dire que le « full-hybrid » était très attendu chez Renault est un euphémisme. Il y a bien eu un Scenic hybride mais cela restait très marginal. Ici, la Clio devient Clio E-Tech et le Captur devient Captur E-Tech Plug-in. La différence principale ? Le Captur est rechargeable et peut donc rouler au quotidien en 100% électrique.

L’enjeu est de taille pour les constructeurs, car cela permet de faire baisser les chiffres de consommation. Par conséquent, cela abaisse les émissions de CO2 de l’homologation, le malus pour le client, mais aussi le niveau moyen des émissions pour le constructeur. C’est un objectif imposé par l’Europe pour éviter des pénalités. En plus, cela permet d’avoir des moteurs plus « pleins » à bas régime. En contre-partie, plus de technologie, plus de masse.

Enfants de Renault Eolab

La motorisation Renault E-TECH (hybride ou hybride rechargeable) a été développée et brevetée par l’ingénierie Renault. Elle est l’héritière de celle du concept-car EOLAB, présenté au Mondial de l’Automobile 2014. La partie thermique est assurée par le 1,6 essence nouvelle génération développée au sein de l’Alliance.

Il est accompagné de deux moteurs électriques – dont un de type High-Voltage Starter Generator, ou démarreur haute tension (HSG) –, d’une boîte de vitesses multimodes innovante à crabots sans embrayage. L’utilisation de la boîtes de vitesses à crabots permet des passages de rapports « lissés » ainsi qu’un rendement énergétique en hausse.

Qui dit hybride électrique dit (la plupart du temps) batterie. Ici il y a deux capacités. Sur la Clio E-Tech, la batterie ne fait que 1,2 kWh (sous 230 volts) et sert d’appoint au thermique. A la clé une baisse de la consommation et des émissions de CO2, principalement en ville où on peut atteindre 70 à 80% d’un trajet en électrique.

Mais c’est surtout la version E-Tech plug-in qui est intéressante. Là, c’est 9,8 kWh de capacité (plus qu’un Twizzy NDLA) sous 400 volts. A la clé, jusqu’à 65 km en 100% électrique en cycle urbain (très bonne performance) ou 50 km en WLTP. Mais, également une consommation en plus grande baisse, et une motorisation plus réactive. Au démarrage, seul le moteur électrique est sollicité et fournit son couple immédiatement.

Les deux moteurs sont en « série-parallèle ». Contrairement à certains véhicules hybrides, ici le thermique peut fonctionner seul, l’électrique seul, ou les deux de concert. C’est l’électronique qui gère tout cela en fonction de la situation, de la demande en accélération, de la charge de la batterie, etc. Renault indique prendre en compte 15 combinaisons de fonctionnement pour une adaptation plus fine.

Freinage régénérateur

Evidemment, quand la conductrice, ou le conducteur, lève le pied de l’accélérateur, le moteur électrique est générateur. Il recharge la batterie en jouant le rôle de frein moteur. Il y a même un – classique – mode « B » comme brake ou frein pour augmenter la régénération. Une fois que l’on a compris son fonctionnement, on joue facilement de ce mode B pour ne jamais avoir à toucher à la pédale de frein ou presque.

Quand on y touche quand même, le freinage est d’abord électrique avant que l’hydraulique plus habituelle ne s’enclenche. On régénère donc là aussi de l’électricité. C’est le principe du freinage des Formule 1 actuelles.

La Clio E-Tech ne pèse que 10 kg de plus qu’une Clio dCi 115 promet Renault et en cycle mixte, la Clio E-TECH émet moins de 100 grammes de CO2/km (valeurs
WLTP). Evidemment son architecture hybride plus « simple » que le Captur ne lui autorise pas les chiffres faussement impressionnants des hybrides rechargeables.

En cycle mixte, le nouveau Captur E-TECH Plug-In consomme 1,5 L/100 km et émet 32 grammes de CO2/km (valeurs WLTP). C’est évidemment bien plus impressionnant. En revanche, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes puisque sur un trajet « long » et monotone (autoroute, voie express, etc.), la consommation remontera aux valeurs du thermique. Mais, au quotidien, il est totalement possible de ne pas démarrer le moteur thermique grâce à la batterie de près de 10 kWh.

A noter que pour la Clio, la batterie est placée sous le coffre, derrière l’essieu arrière pour ne pas empiéter sur l’habitabilité ou le volume du coffre. Pour le Captur, Renault promet un volume de coffre là aussi préservé.

Notre avis, par leblogauto.com

Sur le papier, ce sont deux belles propositions que Renault fait là. Le Captur est sans doute plus intéressant, mais son surcoût devrait être aussi plus important (prix à partir de 30 000 € environ). Renault se lance enfin dans le « vrai » hybride et 2020 devrait être marqué par une offensive dans ces motorisations.

De plus, Renault peut communiquer sur une technologie « issue » de la Formule 1 (bien plus complexe qu’ici NDLA). En attendant 2020 pour le lancement de ces modèles, Renault a peut-être aussi joué tactique vis à vis de l’Europe. En effet, ces nouveaux modèles ont certes pris un retard commercial, mais, ils vont participer à la baisse des émissions globales de CO2 pour Renault.

Poster un Commentaire

106 Commentaires sur "Bruxelles 2020 : Renault Clio et Captur hybrides (E-TECH)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ah, enfin, là, on va pouvoir parler de Renault en bien !
Effectivement, sur le papier, deux excellents produits.
Deux très bonnes bases, les comparatifs le confirment, parfois meilleurs que celles de PSA (qui pourtant eux progressent fortement)
Ça nous change des Renault parfois ringards sur le plan finition et techniquement (en dehors des Renault Sport)
J’espère que les essais détaillés confirmeront cette première impression !

Invité

Rassure toi, on trouvera toujours à redire sur Renault (et les constructeurs français en général, d’ailleurs)

Totor
Invité

Ce que je retiens le plus : il commence enfin à avoir un choix d’hybrides rechargeables qui ne sont pas des SUV, qui font moins de 200cv et qui ont un coffre décent.

SGL
Invité

…et 50 km en WLTP, il n’y a pas si longtemps ce n’était que le premium qui proposait des chiffres comme ceux-là !
Sachant que les finitions font un grand saut qualificatif, souvent le talon d’Achille de Renault, cela se présente vraiment bien…

SGL
Invité

Il n’y a pas si longtemps, @Thibaut la BMW 330 e ne faisait que 40 km officiellement ! 😉

SAM
Invité

Il semblerait que le prix du Captur hybride rechargeable soit mentionné sur le site allemand de la marque.

La Clio hybride risque de capter une grande des ventes pour les versions hautes.

Rowhider
Invité

En effet la Clio V en finitions supérieure est bien réussie parceque les modèles d’accès eux ils piquent les yeux ^^ La 208 d’accès est bien plus réussie de ce côté là.
Enfin l’arrivée des constructeurs français sur l’hybride: pour ma part j’attends les nouvelles Megane et 308 en Hybrides, mais faudra encore de la patience.

Kaizer Sauzée
Invité

Les modèles d’accès de toutes les marques piquent les yeux. T’as pas vu les images de l’Audi A1 de base ??? Rien de mieux qu’une Clio.
Rien de mieux qu’une visite : https://www.audi.fr/fr/web/fr/gamme/a1/a1-sportback/interieur.html 21 000 boules pour çà… Une Clio moins de 15000. Qui se fait bais.. ???

SGL
Invité

Waouh !
C’est vrai que Dacia Duster à 18 k€ fait classe à côté ! 😀

panama
Invité

C’est une bêtise au niveau ingénierie. A ce niveau de taille et de prix, on parle quand même d’urbaines, seul le full électrique se justifie.
Pourquoi ne pas avoir sortit une Clio électrique ? Ah oui, il y a la Zoé qui doit survivre coute que coute pour être correctement amortie.

Christophe
Invité

@panama
Sauf qu’utiliser une voiture en ville est une aberration.
Sur les usages pertinents d’une voiture, le full électrique est une aberration.

panama
Invité

@Christophe : je vis sur la Côte : les transports en commun sont inutilisables pour 80% de la population. C’est une question de géographie.
Si je devais prendre les transports en commun, je commencerais par marcher 40 minutes, puis prendre un bus. Tout ça avec les deux gamins à amener à l’école.
Pour info ce matin 8h00 le thermomètre était à 1°.

Mwouais
Invité

@panama

Oh, un écolo frileux 😉
1° aujourd’hui, demain la pluie, et lundi prochain je me suis levé un peu tard, vite la voiture.

Bon, déjà ce soir, vite un feu dans la cheminée et demain je prends la Zoé parceque la clio dci tuais la planète.

Euh, c’est ça ?

Je ne comprends plus ces petits bonshommes verts…

panama
Invité

@Mwouais : mouais…

Mwouais
Invité

@panama : c’était plus bête que méchant 😉

SGL
Invité

« Une voiture en ville est une aberration. » moui, mais quand l’on ne peut pas faire autrement la VE est la moins mauvaise solution !
C’est surtout, en 2020, la VT devient une aberration.
Quand l’on sait que les VE modernes existent depuis 10 ans, mais l’Etat n’encourage pas vraiment ou mollement notre transition.
La traque au CO2 , encourage, encore en 2020, largement le diesel !

Christophe
Invité

@SGL
« la VE est la moins mauvaise solution ».
Pas forcément.
Une Peugeot 108 est une meilleure solution qu’une TMS.
Par contre une Mia est une meilleure solution qu’une 108.
C’est bien là le problème, sans discernement on dit que la VE est sans émission. Maintenant même les services de l’Etat disent « zéro émission moteur ».

SGL
Invité

Sauf qu’une TMS serait plus du niveau d’une BMW M5.
Allez le dire à @Mwouais (en autres) qui me vouloir me faire un procès d’intention hier pour que je compare un GLC avec un C4 grantourer 7 places.
Moi cela ne me dérange pas vraiment (si les prestations et les prix se juxtaposent…) mais comparer une 108 à une TMS…. Comment dire… faut oser ! 😉

Christophe
Invité

@SGL
Cela n’empêche qu’en ville, si vraiment pas d’autres solutions, une 108 est plus pertinente qu’une TMS.
Donc on ne peut pas dire que « la VE est la moins mauvaise solution ».
Au demeurant pour les trajets où la voiture reste pertinente, une 108 fait parfaitement le taf.

Mwouais
Invité

Ah mais il ne comparaissait pas, il justifiait l’importance de la taille.

Et la taille, ça compte.

SGL
Invité

Enfin @panama, une majorité d’Européens (voire le monde entier) font moins de 50 km par jour pendant au moins 350 jours par an !
Alors ça, c’est une bêtise d’ingénierie !? 😯

SGL
Invité
Hallucinant la « réponse » ! D’après les statistiques (pas les miennes) : – 40 % des trajets font moins de 3 km – 90 % des trajets font moins de 50 km – 96 % des trajets font moins de 100 km – 99 % des trajets font moins de 400 km + le fait que 8/10 des Français habite les zones urbaines (ce n’est également pas moi qui le dis) Vous connaissez beaucoup de gens qui font + de 50 km en zone urbaine ? Les chiffres sont les chiffres à chacun de les interpréter, mais enfin des… Lire la suite >>
panama
Invité
C’est bien ce que je disais SGL, pour ce type de trajet le PHEV est une bêtise il vaut mieux proposer du full électrique. Je reviens également sur tes « 8/10 des Français habitent les zones urbaines ». Ca ne veut pas dire qu’ils ont accès aux transports en commun. J’ai déjà parlé de mon cas perso mais revoilà : – emmener les petious à l’école : 10-12 minutes en voiture. Transports en commun : 40 minutes à pied, 10 minutes de bus. – aller au bureau : entre 15 et 45 minutes suivant l’heure en voiture. En transport en commun :… Lire la suite >>
Christophe
Invité

« 10-12 minutes en voiture » + « 15 minutes » = 25 minutes –> 8 km !

panama
Invité

Euh Christophe personne n’a compris là. Tu expliques ?

panama
Invité

SGL je dis que la « bêtise d’ingénierie » c’est de proposer du PHEV au lieu de full électrique. Relis mieux.

SGL
Invité

Oui alors d’accord, admettons que j’ai mal lu… mais cela ne change pas vraiment la donne.
9 personnes sur 10 (ça, ce sont mes chiffres à moi) vont nous dire, à tort ou raison ? Avec une VE, on ne peut partir en vacances !
Là, ça combine le meilleur des deux mondes !?

Invité
@panama: mais vous ne comprenez pas le principal frein de l’électrique…? Après le prix, le principal frein à l’électrique sont les trajets longue distance. Même si les gens ne le font que 2 ou 3 fois par an, ils veulent pouvoir traverser la France sans soucis. Or, ça, en VE, c’est un casse tête! En outre, un full électrique est nettement plus cher qu’un hybride rechargeable! Je n’ai plus les stats en tête, mais les propriétaires de VE sont très largement dans des foyers ayant déjà 1 ou plusieurs autres véhicules (donc en semaine, le VE, le weekend, l’autre). Ca… Lire la suite >>
SGL
Invité

@lolman77 a totalement raison !
Messieurs, regardez cette petite étude de l’automobile-magazine.
https://www.automobile-magazine.fr/toute-l-actualite/article/26575-faut-il-acheter-une-voiture-electrique.
PS : moi quand je prends ma voiture principale, ce n’est que pour faire des trajets sur routes et autoroute et longs parcours 🙂

panama
Invité
Cher Lolman77, La Clio, même affublée ici du nom ronflant de « polyvalente » reste une citadine. Le jour où vous trimbalerez tout ce qui va avec le charmant bambin qui dort (ou qui hurle) dans le siège auto à l’arrière, vous comprendrez que le coffre de la Clio ne suffit pas. Je parle au quotidien et pas seulement les départs en vacances. Donc, si on veut avoir une seule voiture, pour le même prix je ne vois pas pourquoi on choisirait la plus petite pour le même prix, pour une économie toute relative sur la consommation, et encore en ville uniquement.… Lire la suite >>
wizz
Membre

Une voiture, ce n’est pas forcement analysé sur le ratio prix/capacité. Sinon, même en Italie, les gens auraient acheté la Tipo et non la 500. Et dans le reste de l’Europe, les gens auraient acheté la Logan et non la Sandero Stepway…

panama
Invité

Wizz en Italie il y a… des villes italiennes. Aux rues étroites.
Et une certaine culture de la micro voiture.

wizz
Membre

et dans le reste de l’europe, il y a ceux qui ont acheté la Logan, et ceux qui ont acheté la Sandero Stepway plus petite mais pas moins chère…

wizz
Membre
Je n’ai pas de parking ni box. Je dois me garer dans la rue comme beaucoup d’autres. La différence entre une voiture 4.50m et 4.00m, c’est parfois « j’ai rapidement pu me garer juste en bas de l’immeuble  » et « j’ai dû aller jusqu’au centre commercial pour y laisser la voiture… » J’ai un box au sous sol de l’immeuble, au moment de la location ou de l’achat de l’appartement. Mais comme ça coutait cher (achat ou location), alors j’ai pris une surface minimale, juste un F3. Le box aurait pu loger une berline de 5m. Sauf que par manque de place… Lire la suite >>
panama
Invité

Thibaut la R5 c’était exactement LA seconde voiture du foyer : ça faisait parte de son cahier des charges.

Bizaro
Invité

On ne parle pas d’urbaine, on parle de polyvalente. Une Clio peut aller confortablement sur toutes les routes. Ce genre d’autos n’est absolument pas une punition pour les longs voyages.
Et il faut ce dire que beaucoup de villes demande leur vignette avec des critères qui se durcisseront au fur et à mesure. Donc certain non 100% citadins voulant tenter l’aventure de la ville devront peut-être passer par l’hybride.

Et faut se rassurer renault vent plein d’autre version de la Clio.

Papagaiou
Invité

Comme quoi il fallait juste changer la législation pour que ça bouge. Que de temps perdu!

Christophe
Invité

Reste à savoir si les émissions baissent réellement dans la vraie vie et en Analyse du Cycle de Vie.
Malgré tout, on reste très loin de la neutralité carbone.

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Déplacement à pied –> neutralité carbone
Déplacement en TGV –> très proche de la neutralité carbone

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Vous oubliez dans la notion de neutralité carbone, les émissions absorbées par notre environnement –> à pied je suis bien neutre en carbone selon la définition consacrée.

Christophe
Invité
@Thibaut Emme Je n’ai pas parlé de déplacement neutre en carbone dans mon message initial. C’est vous qui avez ameneé habilement, la chose sur ce terrain. Je vous ai répondu en ne prenant en exemple que la marche à pied et le train parce que je suis sûr que c’est valable pour tout le monde ie que cela rentre dans l’allocation carbone de chacun. Pour votre exemple du V8, je prends souvent en exemple une Lamborghini (parce que c’est le constructeur le moins émetteur à la construction d’un véhicule) pour expliquer la notion d’allocation carbone. Il n’y a pas de… Lire la suite >>
Miké
Invité

Neutralité carbone dans la vie ?

Christophe
Invité

@Miké
Mes grands parents l’étaient, alors pourquoi cela ne serait pas possible ?

AQW
Invité

@Christophe
Non, tes grands parents ne l’étaient pas.
Ils ont utilisé de la lumière, se sont chauffés, ont utilisé des produits manufacturés, etc. Et si tu recherches bien avec honnêteté, tu verras qu’il y a eu à un moment ou un autre, pour une utilisation ou une autre quelque part des produits carbonés qui sont rentrés en jeu !
Et même en remontant avant l’ère industrielle, ce n’était pas vrai : même les romains utilisaient de l’huile de roche !

Christophe
Invité

@AQW
Voir plus haut la définition de neutralité carbone.
Je confirme mes grands parents étaient neutres en carbone selon cette définition.

AQW
Invité

@Christophe
Et moi je te confirme que non.
Justement parce que par exemple tes grands parents ont utilisé du métal forgé par exemple des couteaux et que l’acier a alors été produit avec du charbon.
Mais ça ta mauvaise foi habituelle ne veut pas le comprendre / admettre / croire.

(et merde, le con, j’ai remis 100 balles)

SGL
Invité

En 1960 en France, il avait 137 voitures pour 1000 habitants contre environ 600 voitures aujourd’hui.

AQW
Invité
Neutralité carbone ?!? Tant que le monde continuera d’extraire du pétrole, du charbon et du gaz, il n’y aura pas de neutralité carbone. (dans « le monde », il y a notamment la Chine, les USA…). Et faire porter cette culpabilité à l’automobile est juste un raccourci intellectuel bien arrangeant. Surtout pour nous vendre (imposer) que l’alternative, c’est des étrons (jeu de mots, je précise pour ceux qui ne passent jamais ce cap…), c’est sur que les hypocrites nous rapprochent de le neutralité carbone (second degré, je précise pour ceux qui ne passent jamais ce cap non plus…). Je ne dis pas… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@AQW
Quelle est la part des transports dans le total des émissions ?
Quelle est la part du logement dans le total des émissions ?

Sachant que pour ce deuxième cas, il faut intégrer la lutte contre le bruit (émis par les transports dont la voiture).

Donc au final, la voiture a un impact non négligeable qui pourrait être facilement réduit avec un peu de bonne volonté.

AQW
Invité

@Christophe

Quelle est la part des TRANSPORTS PARTICULIERS URBAINS/PERIURBAINS dans le total des émissions ?
Parce que pour l’instant, le focus n’est à peu près que sur cela…

Je ne vais pas faire une recherche précise des derniers chiffres, mais la logement, c’est plus et sans ambiguïté.

La lutte contre le bruit des voitures… bon, ok… il ne faut pas pousser, le problème des logements c’est l’efficacité thermique (chauffage / eau chaude).

Christophe
Invité
@AQW Stratégie bas carbone de France Stratégie : – transport : 30 %, – bâtiment : 19 %. Donc le logement c’est bien moins. Concernant le bruit, si la réglementation thermique introduit une dérogation pour les logements en zone de bruit c’est bien qu’il y a une difficulté pour être conforme dans ses zones. Dérogation qui autorise à consommer plus donc à émettre plus. D’ailleurs la problématique est avant tout en terme de confort d’été où il faut bien souvent recourir à la clim dans ses zones puisqu’il faut oublier l’ouverture des fenêtres. Donc dans les 19 % d’émissions du… Lire la suite >>
AQW
Invité

@Christophe

Le transport n’est pas que les VP. Un peu d’honnêteté, les VP sont moins de la moitié du transport total.
La rigueur intellectuelle ne consiste pas à exhiber des références, balancer des chiffres, mais comme à chaque fois en amalgamant au gré des besoins pour affirmer ce que l’on a envie d’affirmer.
C’est bien de références et des chiffres, mais encore faut il faire preuve d’honnêteté en les utilisant.

Pour le reste, au temps pour moi.
J’ai fait une connerie !
J’ai commencé à discuter avec Christophe.
J’avais oublié que ça ne sert à rien d’essayer d’échanger avec du militantisme.

Bye bye

Christophe
Invité

@AQW
« les VP sont moins de la moitié du transport total », vous demandez des chiffres mais vous en balancez sans même les justifier.
En l’occurence sur les plans des émissions de CO2, c’est faux.
Ensuite il faut replacer dans le contexte que l’on ne pourra pas avoir par exemple une usine de fabrication de vêtements à tous les coins de rue et qu’à ce titre le transport de marchandises par la route pourra être réduite mais pas annulé.
Par contre un guguss dans une voiture de 2 t pour faire 3 km il pourrait largement faire autrement.

AQW
Invité

@Christophe
Toujours autant de mauvaise foi !
https://www.ademe.fr/expertises/mobilite-transports/chiffres-cles-observations/chiffres-cles
Rien que pour le transport ROUTIER : VP = 57% (avec les deux roues).
Ajoute par dessus le transport maritime et aérien, et tu vas encore nous affirmez que non, le transport, c’est les VP.
Quel rapport tes deux remarques suivantes ?
Nous dire que parce que le transport marchandise est inéluctable, il ne faut pas le rendre plus efficient ?!?
Ah, Christophe, le roi des militants de mauvaise foi…

(pourquoi, j’ai pas débranché la prise… quel idiot)

Invité
Heu, Christophe, si vous avez raison sur certains points (le guguss dans son 2t), vous oubliez une belle part du raisonnement. Le transport, c’est majoritairement du transport de marchandise. Au global, et c’est un secret de polichinelle que TOUT LE MONDE sait parfaitement dés lors qu’il s’est un peu penché sur la question, le transport de marchandises (poids lourds, bateau, avion) est LARGEMENT devant le transport particulier (qui lui même, je suis d’accord, devrait être réduit). Rien que l’avion, à lui seul, est une vraie saloperie, d’ailleurs. Viennent ensuite les industries (du vêtement, notamment) et l’agriculture (viandes) qui sont des… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
environ la moitié du pétrole sert pour les voitures : https://www.faq-logistique.com/TL&A-Focus-Feuillet-Environnement-Consommation-Energie-Dans-Transports.htm L’avion consomme peu par passager. Il vaut mieux faire l’aller retour Lille Nice en avion qu’en voiture si on est seul (c’est encore mieux de le faire en train) Les avions et les camions ont deja des rendements de moteur optimisés et voient leur consommation baisser. Par contre les voitures laissez moi rire, avec la mode des SUV et des voitures de plus en plus puissantes, la consommation ne cesse d’augmenter. Une 2CV consommait 5l/100, une clio 5 consomme 5.5l/100 60 ans après. Où est le progrès ? L’industrie… Lire la suite >>
wpDiscuz