Accueil Honda Site Honda fermé aux Philippines : près de 2 000 emplois impactés

Site Honda fermé aux Philippines : près de 2 000 emplois impactés

476
1
PARTAGER

Jusqu’à 2 000 employés devraient être impactés par la décision de Honda Philippines d’arrêter la production locale, a déclaré lundi la plus grande organisation syndicale du pays.

Près de 2000 emplois impactés

Alan Tanjusay, porte-parole du Congrès des syndicats des Philippines, a ainsi déclaré à Kyodo News qu’en plus de près de 400 salariés de l’entreprise, beaucoup d’autres employés d’entreprises fournisseurs de pièces à Honda Philippines devraient perdre leur emploi.

« Le plus gros problème concerne les 1 000 à 2 000 personnes en fin de contrat et les employés contractuels qui travaillent chez six fournisseurs de pièces Honda », a déclaré Tanjusay, affirmant qu’ils n’auraient aucun arriéré de salaire et aucune indemnité de cessation de service.

Alan Tanjusay a par ailleurs indiqué avoir envoyé ses avocats sur le terrain, affirmant que l’organisation avait offert une assistance juridique à ceux qui seront affectés par les mesures.

Le ministère du Commerce et de l’Industrie rencontre Honda

Le ministère philippin du Commerce et de l’Industrie a décidé de faire un pas en avant pour tenter d’arranger la situation, en rencontrant les dirigeants de l’entreprise pour discuter des alternatives et des moyens de minimiser l’impact négatif.
« La structure de coûts de leur usine d’assemblage locale, qui compte environ 380 salariés, est fondamentalement contestée » a-t-il déclaré. ajoutant que l’absence de protection tarifaire faisait de l’importations de véhicules une alternative moins chère qu’une production locale.

Honda arrêtera sa production aux Philippines en mars prochain

Au cours du week-end, Honda Cars Philippines a annoncé l’arrêt des opérations de production en mars prochain, invoquant la nécessité d’une «allocation et distribution efficaces des ressources».

Honda Motor a décidé de fermer son usine de montage aux Philippines, estimant qu’il n’était plus stratégique de conserver une usine qui fabrique trop peu de véhicules.
D’autres constructeurs automobiles ont quant à eux mis en garde le gouvernement philippin contre toute politique future qui pourrait être considérée comme une sanction à leur encontre.

Utilisation efficace des ressources  selon Honda

Les ouvriers de l’usine des Philippines n’auront officiellement que jusqu’au 25 mars, soit environ un mois après l’annonce de la fermeture samedi dernier (22 février) pour quitter les lieux . Louie Soriano, porte-parole de Honda Cars Philippines a reconnu que l’annonce du constructeur était « abrupte ».
«Honda doit fermer l’usine philippine en raison de son faible volume de production. Ce n’est pas à cause d’un problème de politique, d’un problème de politique gouvernementale ou d’un syndicat. Ce n’est rien de tout cela », a-t-il déclaré lors d’une interview téléphonique lundi 24 février. Ajoutant que la direction de Honda en avait décidé ainsi afin d’avoir « une utilisation efficace des ressources».

Honda souhaite concentrer ses moyens sur les tendances futures, telles que la production de véhicules électriques, qui, parallèlement au ralentissement du marché automobile mondial, ont incité le siège social de Honda à fermer certaines usines pour mieux utiliser ses ressources.

D’autres usines du constructeur devraient également fermer leurs portes, mais bénéficieront tout de même de plus de temps pour s’adapter. Honda mettra également fin à ses opérations de fabrication en Turquie et au Royaume-Uni, mais en 2021.

Honda Cars Philippines, un partenariat entre le japonais Honda Motor et les entités locales AC Industrial Holdings et Rizal Commercial Banking, a été créé en novembre 1990.

Sa chaîne de montage au sud de Manille, la capitale des Philippines, fabrique les berlines Honda City et les SUV BR-V.

Notre avis, par leblogauto.com

Si un faible volume de production est la principale raison de la fermeture, les chiffres de l’entreprise suggèrent que l’unité philippine n’avait aucune chance de survivre à la mesure de réduction des coûts, en particulier par rapport à l’usine de Honda qui sera bientôt fermée au Royaume-Uni.

Sources : Bangkok Post, Kyodo News, Business Inquirer

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Site Honda fermé aux Philippines : près de 2 000 emplois impactés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

Et les pisses froid pensent que la fusion PSA FCA n’a aucun sens…
A priori il n’y aura plus de petits dans 10 ans..
Subaru, Mazda, Honda, survivants d’un autre temps… plus pour longtemps..

wpDiscuz