Accueil Aston Martin Lawrence Stroll renfloue Aston Martin et l’emmène en F1

Lawrence Stroll renfloue Aston Martin et l’emmène en F1

1880
16
PARTAGER
stroll

Après avoir sauvé l’écurie Force India, devenue Racing Point, de la faillite en 2018, le milliardaire Lawrence Stroll vole désormais au secours du constructeur Aston Martin.

Un investissement à point nommé

Nous l’évoquions récemment, Aston Martin traverse de graves turbulences financières, accentuées par une mauvaise année 2019. Les spéculations tablaient sur une entrée au capital de Geely, mais le deal n’a pas abouti. La valeur boursière d’Aston Martin avait encore fortement chuté ce jeudi et en définitive, Aston Martin a conclu un accord pour vendre une participation de 16,7 % du capital au milliardaire Lawrence Stroll, via le consortium Yew Tree Overseas Limited que dirige le canadien, magnat du prêt à porter. Stroll emmène dans l’affaire ses associés traditionnels ainsi que Anthony Bamford, le président du fabricant de pelleteuses JCB, très proche de Boris Johnson.

La transaction, qui représente 182 millions de livres sterling, sera suivie d’une émission d’actions ultérieure à hauteur de 318 millions de livres. C’est donc un investissement de 500 millions qui va renflouer le fleuron britannique, avec déjà des signes de reprise du cours de l’action à la bourse de Londres. Dans un premier temps, le consortium s’engage à injecter 55 millions de livres sterling (64,5 millions d’euros) dans la société pour améliorer ses liquidités et sécuriser les investissements industriels liés au lancement du SUV DBX. Par la même occasion, Stroll rejoindra le conseil d’administration d’Aston Martin en tant que président exécutif, en remplacement de Penny Hughes, qui quittera ses fonctions.

Aston Martin en F1

Ces changements ont aussi des répercussions sportives, puisque l’écurie Racing Point deviendra à partir de 2021 une écurie officielle Aston Martin, pour une période minimale de 10 ans avec un accord de sponsoring déjà acté. Reste à savoir comment seront propulsées les monoplaces. Le partenariat en cours avec Red Bull, notamment sur la supercar Valkyrie, va se poursuivre jusqu’à son terme, de même que le contrat de sponsoring avec l’écurie autrichienne cette saison.

« Je suis ravi qu’avec mes partenaires du consortium, nous ayons pu trouver un terrain d’entente avec le conseil d’administration et les actionnaires majoritaires d’Aston Martin pour réaliser cet investissement sur le long-terme, a déclaré Lawrence Stroll. « Notre investissement souligne la sécurité financière de la société et offre des garanties pour l’avenir. Une fois notre levée de fonds de 500 millions de livres sterling (595 millions d’euros) achevée, j’ai hâte de travailler avec le management d’Aston Martin pour passer en revue et améliorer chaque aspect de l’entreprise, investir dans le développement de nouveaux modèles et de nouvelles technologies, tout en rééquilibrant la production pour favoriser la demande par rapport à l’offre. Mes partenaires et moi sommes convaincus qu’Aston Martin est l’une des plus belles marques de voitures de luxe au monde et que nous serons en mesure d’exprimer tout son potentiel ».

Notre avis, par leblogauto.com

Après l’ère des artisans puis celle des constructeurs, celle des milliardaires? Il faudra aussi observer les conséquences éventuelles sur l’avenir de Mercedes en F1. Alors que l’hypothèse d’un retrait de l’étoile à l’issue de la saison 2020 de F1 va bon train, la rumeur d’une reprise de Brackley (site de Mercedes F1) par Aston Martin avec Toto Wolff et Lawrence Stroll aux manettes s’était amplifiée des derniers temps. L’arrivée d’Aston Martin avec Racing Point rebat les cartes. En tous cas, Lance Stroll doit être content !

Source : automotive news, Aston Martin

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Lawrence Stroll renfloue Aston Martin et l’emmène en F1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

je vois ça sous les meilleurs auspices ! « on sait qu’il en faut » pour se surpasser. L’argent est le nerf. La prise en considération d’Aston Martin va peut-être nous faire revivre temps où les écuries f1 de pointes étaient anglaises.

Akouel
Invité

on attend la nomination du talentueux Lance Stroll comme pilote officiel Aston Martin, une décision uniquement « prise sur le talent du pilote, avec sa 15e place au championnat du monde de f1, le classe comme un talent à conserver sans aucune réserve. » aurait dit le sauveur d’Aston lors d’une réunion à laquelle je n’ai pas assisté ^^

Thibaut Emme
Admin

Et qu’en est-il des projets Aston Martin – Red Bull ?

La Walkyrie est prête, mais la Valhalla ? Et ce qui devait suivre comme le WEC ensemble ?

4aplat
Invité

C’est pas dit dans la chanson !!
Ceci dit, RB risque de claquer la porte rapidement !

gigi4lm
Invité

Quid d’Aston Martin en tant que sponsor titre chez Red Bull ? Et accessoirement quid de la Walkyrie ?
Que devient Aston Martin (Prodrive) en GTE Pro ?
Mais se qui me dérange le plus est d’avoir une équipe usine Aston Martin équipée d’un moteur Mercedes !!!

Thibaut Emme
Admin

Ce n’est pas comme si Mercedes n’était pas déjà dans les moteurs Aston Martin 🙂

Le sponsoring Red Bull se termine théoriquement à la fin de cette saison.
Fini « Aston Martin Red Bull Tag Heuer Honda » 😀

Rowhider
Invité

Pendant ce temps là, on parle d’un retrait de Mercedes avec un possible rachat par une alliance Wolf – Stroll: on imagine qu’en cas de rachat de Mercedes, Aston-Martin sera très vite remise à la vente.

wpDiscuz