Accueil Electriques TOGG, la voiture nationale turque est électrique

TOGG, la voiture nationale turque est électrique

3323
60
PARTAGER
TOGG SUV (2019)

Le gouvernement turc a lancé un projet de voiture nationale depuis plusieurs années. Et les premiers modèles viennent d’être dévoilés en présence du président Recep Tayyip Erdogan. La marque répond au nom de TOGG et la production débutera en 2022.

Pour le projet national, cinq industriels turcs se sont regroupés au sein d’un consortium, baptisé TOGG (Turkey’s Automobile Initiative Group). Ces industriels ont travaillé avec Pininfarina pour la conception. La participation du chinois NEVS évoquée un temps n’est plus mentionnée pour le moment. Ce qui n’empêchera pas les 5 véhicules planifiés d’être électriques.

D’abord un SUV

Le premier modèle sera un SUV compact. La version 2 roues motrices sera doté d’un moteur de 200 ch à l’arrière, et la version 4 roues motrices ajoute un moteur identique à l’avant. Le 0 à 100 est accomplie en 7,6 ou 4,8 s, et l’autonomie sera de 300 à 500 km selon les versions. Pas de précisions sur la batterie, hormis une charge rapide évoquée à 80% en 30 minutes. La capacité de charge pourrait ainsi atteindre 150 kW.

Le style du SUV est donc signé Pininfarina. Et avouons qu’il semble au final plutôt proche du K550 prévu pour le constructeur chinois Hybrid Kinetics. A l’intérieur, la planche de bord présente pas moins de 6 écrans, dont 2 pour remplacer les rétroviseurs extérieurs, et un directement en face du passager.

Une toute nouvelle usine a été installée près de Bursa. Région déjà très active dans l’industrie automobile. 22 milliards de livres turques (3,3 milliards d’euros) ont été investis. Le site aura une capacité de 175 000 unités, avec 4 300 employés.

Ensuite une berline

Après le SUV, la marque lancera d’autres modèles. Un prototype de berline 4 portes a également été présenté. Sans qu’aucune caractéristique à son sujet ne soit mentionnée. 3 autres modèles seront ajoutés d’ici 2030.

Notre avis, par leblogauto.com

Acteur majeur de la production automobile autour de la Méditerranée, la Turquie ne comptait que des usines pour des constructeurs étrangers. Cet « affront » sera donc bientôt corrigé, de jolie manière et avec des véhicules qui semblent tout à fait au niveau de la concurrence internationale.

Poster un Commentaire

60 Commentaires sur "TOGG, la voiture nationale turque est électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Il faut, dorénavant, bien comprendre que la VE, sa conception et sa construction vont devenir un enjeu sur l’échiquier mondial… Comme l’indépendance énergétique, les frontières, la sécurité, etc.
D’ici que Poutine, lance sa VE Made in Russie …

zafira500
Invité

« D’ici que Poutine, lance sa VE Made in Russie … »
Il y a bien une marque de luxe qui a été lancée en Russie, donc une VE ne posera pas de problème pour lui.

Bizaro
Invité
Revoyez votre utilisation de la ponctuation et des espaces! « De rien ». Enfin, on verra plus tard pour le « de rien ». cf : « 500 kilomètres.La cérémonie a eu lieu à Gebze, dans le nord-ouest, mais la voiture sera produite dans une usine qui sera spécialement construite dans la ville de Bursa, au sud d’Istanbul. »Aujourd’hui, c’e st un jour historique pour notre pays, nous sommes témoins de la réalisation d’un rêve vieux de 60 ans », a d éclaré M. Erdogan.Le montant de l’investissement prévu pour la construction de l’usine à Bursa devrait être de l’ordre des 22 milliards de livres… Lire la suite >>
Luc
Invité

Les 2/3 de l’électricité Turque viennent d’énergies fossiles…. Ils ont rien compris, quel intérêt l’éléctrique dans ce cas??? Ah oui, c’est pour faire comme les pays dévelippés! Qu’ils se déplacent en chameau ou en babouches, ça sera écologique là.

Jdg
Invité

l’Interet est d’avoir une industrie automobile nationale.
Rien à voir avec l’écologie. Tesla vend sa model s > 100k€ donc peu son les acquéreurs donc aucun gain écolo. C’est juste du marketing tout ça.
Faut être bête pour croire que le VE est un bien fait écolo, c’est juste l’évolution de l’automobile actuelle.

Luc
Invité

Ah je dois être bête alors, je croyais qu’un VE avait pour but de ne pas émettre de CO2 (sauf lors de sa fabrication). A moins que ce soit pour l’export dans des pays nucléarisés.. Car avec un salaire turque, ça va faire chère une batterie d’au moins 60 ou 100 kwh…

SGL
Invité

Peut-être pas bête, mais assurément naïf @Luc 😉
La motivation régalienne d’indépendance énergétique et la maîtrise technologique sont souvent plus importantes que la motivation de la protection de l’environnement.
Si Poutine lance aussi officiellement sa VE nationale, ça ne sera certainement pas pour l’environnement

beniot9888
Invité

Peut être que ces imbéciles de turcs qui n’ont rien compris se sont dit qu’ils allaient l’exporter aussi ?

C.M.
Invité

Mon pauvre imbesile tu me fait de la peine parce que ces Turcs dont tu parlent , si ils entrent dans le marche automobile mondiale je peut te dire que ça peut faire mal👊🏻

labradaauto
Invité
beniot9888: je ne suis jamais allé en Turquie. je n’irai pas. Mais les Turcs travaillant Allemagne, France, Autriche que je connais ont estime en général de leurs employeurs. ça c’est pas du bobard ! J’ai vu en Autriche le Foncier bâti qu’ils achètent, remettent aux normes, n’hésitent pas à pointer 2 fois à l’usine ! oui en Europe , pas en France , c’est permis de faire double tâche dans la journée. Beaucoup de Turcs le font. Il faut en avoir les reins solides. Donc je n’aime pas qu’on les prenne pour des imbéciles. Personnellement je n’hésite pas à confier… Lire la suite >>
Nicos
Invité

Juste pour info que beaucoup de Renault son fabriquer en Turquie par des turques. TOGG saura très bien rivaliser avec sa concurrence mondial et même mieux que certaines voiture européenne

SGL
Invité
@Nicos, il y a une différence d’avoir la licence de construction d’un matériel et d’avoir la capacité intellectuelle de développer un autre matériel entièrement nouveau. Certes, cela aide d’avoir la sous-licence d’un matériel pour en développer par la suite, c’est le procédé utilisé depuis 40 ans par la Chine pour acquérir de l’expérience et gagner artificiellement des années de R&D. Les Chinois, par exemple, dans leur histoire, ont acquis énormément de licence chez d’autres constructeurs, notamment Russe pour leur avion de combat Sukhoi Su-27. Les Chinois obtinrent une licence de production pour leurs besoins de leur force aérien (le J-11)… Lire la suite >>
Ceed
Invité

L’energie fossile est voué à disparaître. Pourquoi se lancer dans les moteurs à combustion dans ce cas? Je crois plutôt que les turcs ont fait le meilleur choix.

Oubertgbg
Invité

Il construisent tout simplement deux centrales nucléaires. Et je pense même qu’ils seront terminé avant Flamanville 😆

JC juncker
Invité

C est pas difficile de finir la construction avant Flamanville de quoi que ce soit 🤣🤣

JC juncker
Invité

Recharge dans tout les Döner Kebab , ça va en faire des points de recharge en Europe 🙈🙈

Disil
Invité

Togg ou toc? Comme chez vw??
Mais que fais la polis ??

Mémo
Invité

?? Tacos c est quoi? Kebab !! Oui hummm

Mwouais
Invité

@, Raphaël, outre ta grossièreté de réponse, je t’invite à comprendre le double sens du message de Beniot.

A ta décharge, 9 autres personnes n’ont pas compris.

Mais faire pénitence et demander pardon est à tout moment un geste positif.

wpDiscuz