Accueil Holden Holden supprime les Commodore & Astra

Holden supprime les Commodore & Astra

1209
11
PARTAGER
Holden Commodore

Une nouvelle page se tourne pour le marché automobile australien, et Holden. La marque de GM va ainsi cessera la vente de sa grande berline Commodore, mais aussi de l’Astra. En 2020 sa gamme sera composée uniquement de SUV et picks-ups, dans l’espoir de redresser la barre.

  • L’appellation Commodore est utilisée depuis 1978
  • En novembre 2019, Holden a enregistré son plus mauvais mois de ventes en 71 ans d’existence

C’est la crise chez Holden. La marque australienne filiale de GM n’a pas réussi à se remettre de l’arrêt de la production locale et son changement de gamme. Les ventes sont au plus bas, avec un plus mauvais mois de ventes en 71 ans enregistré en novembre. Et une 12ème place pour l’ex numéro un

Suite à la fin de sa production locale, Holden avait remplacé sa grande berline propulsion Commodore, longtemps meilleure vente du pays, par un clone de l’Opel Insignia. Modèle importé (produit en Allemagne), changement de catégorie, passage à la traction, abandon des moteurs à 6 et 8 cylindres… C’était visiblement trop d’un coup. En pleine mode des SUV, les nouveaux clients ne sont pas venus, et les fidèles ont boudé. Résultat, la Commodore ne devrait pas passer les 5 000 unités cette année. Holden cherche à masquer cet échec sous la disparition du segment des « Large Cars », passé de plus de 200 000 à moins de 10 000 en 20 ans. Un segment longtemps presque uniquement occupé par la Commodore justement. Alors qu’officiellement une Camry pourtant très proche est classée en « Medium Cars », et s’écoule encore à 2 000 unités par mois…

C’est donc décidé, 2020 sera l’année des dernières Commodore. Mais aussi des dernières Astra. Cette dernière est une Opel Astra pour sa version 5 portes, une Chevrolet Cruze pour la 4 portes… Holden coupe donc les derniers ponts avec Opel, et met fin à sa ligne de berlines. Sa gamme ne comportera ainsi plus que des SUV dans quelques mois… plus la Corvette prévue pour la première fois en conduite à droite.

Notre avis, par leblogauto.com

Des SUV et des pick-ups. Holden a donc choisi d’en finir avec les berlines. Cela ne fera pas remonter les ventes, mais permettra dans un premier temps de réduire la facture de modèles non rentables. Et c’est GM dans son ensemble qui prend cette voie avec la disparition planifiée des berlines chez Holden, Buick et Chevrolet en Australie et en Amérique du Nord. Autant de marques qui n’ont plus qu’a espérer que le marché ne se retournera pas brutalement…

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Holden supprime les Commodore & Astra"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Ça va ouvrir la voie encore plus rapidement que prévu au lancement d’Opel en Australie !

AVENUE
Invité

@ DidATL
+ 1

seb
Invité

En arrêtant de proposer des Opel rebadgées qui ne se vendent pas, Holden (GM?) ouvre le marcher australien à Opel?
C’est original comme logique je trouve.

wizz
Membre
GM vend des berlines Opel rebadgées Holden en Australie PSA y vend aussi des berlines, et récemment ses SUV en plus Les Australiens ne veulent pas acheter des berlines Opel rebadgées Holden. Ils ne veulent pas non plus des berlines Peugeot (et pas beaucoup non plus les SUV Peugeot, vu le classement constructeur). Dès lors, comment espérer que les Australiens vont acheter des véhicules Opel avec ou sans base technique PSA) lorsque Holden aura disparu du paysage… (ps: si je me souviens bien, GM avait déjà proposé des voitures sous la marque Opel en Australie, histoire de montrer les gènes… Lire la suite >>
wizz
Membre
lld chaabi
Invité

pourriez vous nous parler de vehicules hybride SVP ??

Francois
Invité

Buick arrête de vendre la Regal, clone de la Commodore, je crois que c’est une façon pour GM de couper les ponts avec PSA, futur potentiel allié de FCA. Accessoirement, chez Buick, 90% des ventes américaines sont assurées par les SUV, si la proportion est la même chez Holden en Australie, cela fait sens.

AVENUE
Invité

Opel et Vauxhall que va t’il rester des ces dernières marques et vont elles finir par assembler des clones de Peugeot et disparaître au bout de quelques années comme jadis Panhard chez Citroën et Talbot chez PSA ?

wizz
Membre
Talbot vendait sur les même marchés que PSA, dans les meme pays, dans les même villes, dans un marché fermé à cette époque. C’était de la concurrence interne inutile Aujourd’hui, les constructeurs latins n’arrivent pas à percer en dehors de la zone….latine. Fiat, Peugeot, Citroen ou Renault n’arrivent pas à percer en Allemagne, en Europe du Nord…. Opel et Peugeot-Citroen sur sur les même segments, MAIS pas dans les même marchés (pas les même pays). Opel-Vauxhall est fort là où Peugeot-Citroen est faible. Et inversement. Aucune chance de voir Opel-Vauxhall disparaitre en Europe, même avec des bases techniques de PSA.… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

a suivre en 2020/2021

Le monde de l\'occasion
Invité

La faible demande des voitures est à l’origine de la mort des modèles Commodore & Astra.

wpDiscuz