Accueil Honda La nouvelle Honda City s’affirme entre Jazz et Civic

La nouvelle Honda City s’affirme entre Jazz et Civic

5413
7
PARTAGER
Honda City (2019)

Honda vient de dévoiler en Thaïlande celle qui reste l’une de ses meilleures ventes en Asie du sud-est, la berline Honda City. Si son style reste très classique, elle vient surtout enrichir son offre d’équipements d’actualité, y compris (surtout ?) sur les marchés en développement.

  • Principalement destinée aux pays d’ASEAN, et à l’Inde
  • Moteur 3 cylindres 1.0 Turbo
  • +11 cm en longueur par rapport à la 4ème génération

Née comme une maladroite déclinaison tricorps de la première Jazz, la Honda City a depuis atteint la maturité. Et si pour y parvenir elle a un temps cherché à se faire passer pour une mini-Civic, cette 5ème génération semble surtout capitaliser sur ses acquis. Son style est ainsi plutôt une évolution de la précédente génération, et ne copie donc pas l’allure plus dynamique de sa grande sœur. Elle vise un segment et des marchés où le classicisme est de rigueur.

La nouvelle City mesure 4553 mm de long, 1748 mm de large, 1467 m de haut et repose sur un empattement de 2589 mm. Elle est donc singulièrement plus longue (+ 113 mm) et plus large (+53 mm), mais aussi un peu plus basse. Avec ses proportions, elle change de segment et devient plus que jamais une compacte et non plus une citadine à coffre.

Reposant toujours sur la plateforme partagée avec la Jazz, et le HR-V, la berline tricorps de la famille se dote du 3 cylindres 1.0 Turbo qui fait les (moyennement) beaux jours de la Civic en Europe. Au programme, 122 ch et 173 Nm, transitant uniquement via une boîte à variation continue CVT, dotée de 7 rapports discrets. Le moteur se conforme en Thaïlande à la norme Euro5, et il est annoncé avec une consommation moyenne de 4,5 l/100 km, et 99 g/km d’émissions de CO2. Et pour ceux en quête de plus de dynamisme, visuel du moins une version RS est proposée au lancement.

Bien qu’appartenant à un segment populaire, elle s’offre au passage des technologies très à jour dans certains domaines très visibles : l’éclairage et le multimédia. Phares et feux à LED donc, et un système multimédia avec écran 8 pouces, Android Auto et Apple CarPlay.

Notre avis, par leblogauto.com

Les SUV n’ont pas encore conquis tous les pays. La City se vend justement dans des pays encore très amateurs de berlines. Outre l’affirmation de son identité, elle évolue singulièrement vers le haut dans ses dimensions, suivant en fait la voie de la Civic, et laissant aussi plus de place en dessous pour l’Amaze.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "La nouvelle Honda City s’affirme entre Jazz et Civic"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jo.
Invité

…style très classique avec flancs jusqu’aux détails déjà fortement vus sur une voiture PSA… http://www.feline.cc/media/upload/modele-peugeot-301-tarifs-options.jpg

Greg
Invité

Bien-sur !!! Honda copie PSA, ils ont tellement besoin de ça….

Invité

Et bien moi aussi, quand j’ai vu cette auto, là, j’ai tout de suite pensé que le profil ressemblait à la Citroen C-Elysée !

Sasha
Invité

Ça donne pas envie 🥴 , après cela n’est pas évident de conjuguer économie est style ……

Nom
Invité

Oui elle est moche et mal foutue, mais c’est le cas de toutes les Honda depuis quelques temps quels que soient le segment et le prix.

Nom
Invité

On ne voit pas bien ce qu’elle a de City. La première du nom était vraiment dévolue à la ville et un certain Jean Pierre Ploué s’en très très bien souvenu au moment de dessiner la Twingo…parue douze ans plus tard…

Sylvain
Invité

Vue 3/4 arrière qui ressemble trop à une Fiat Tipo 4 portes.
Pour une Honda, ça craint.

wpDiscuz