Accueil Toyota Toyota : générateur à hydrogène basé sur les éléments de la Mirai

Toyota : générateur à hydrogène basé sur les éléments de la Mirai

3057
6
PARTAGER

Toyota à fond sur l’hydrogène. Le constructeur a installé dans son usine japonaise de Honsha un générateur électrique basé sur le système de pile à combustible à hydrogène de la Mirai. Utilisant ainsi les principaux éléments technologiques de son modèle de voiture électrique à pile à combustible pour réaliser son démonstrateur.

Générateur basé sur le système de pile à combustible de la Mirai

Toyota annonce avoir mis au point un générateur fixe à pile à combustible (générateur PAC) basé sur le système de pile à combustible qui équipe la Mirai. Les essais de validation ont d’ores et déjà débuté.

Le générateur utilise en double exemplaire chacun des organes du système de la Mirai, notamment la pile à combustible, le module de contrôle de puissance et la batterie secondaire. Le groupe électrogène générera puissance nominale de 100 kW. Il sera doté de 2 chaînes d’alimentation de Mirai, soit 2 piles à électrolyte polymère Toyota FC Stack, avec leur unité de contrôle (PCU) et de leur batterie secondaire nickel-métal hydrure.

L’ensemble est intégré dans un caisson de 4,5 mètres de long, 2,3 m de large, et 2,5 m de haut. Il fournit un courant alternatif 210 V triphasé (fréquence 50/60 Hz).

Déterminer les différentes applications possibles

L’électricité produite par les essais de validation sera exploitée sur le site même de Honsha, le générateur fonctionnera 24 heures sur 24. Toyota a d’ores et déjà prévu d’alimenter par ce biais des bureaux, et une partie de l’usine.

Objectifs premiers pour le constructeur : déterminer les différentes applications de son groupe électrogène susceptibles d’être commercialisées.

Le rendement énergétique du générateur – la quantité d’électricité produite par rapport à la quantité d’hydrogène  – la stabilité de la production du courant alternatif, ainsi que la facilité d’entretien, la fiabilité et la longévité du matériel seront en parallèle vérifiés et évalués.

Toyota mise sur une économie d’échelle avec la Mirai

Le but ultime pour Toyota : réaliser des économies d’échelle. Il compte pour cela utiliser des éléments déjà disponibles pour sa Mirai pour commercialiser à un prix raisonnable un groupe électrogène à haute performance. Le succès du groupe électrogène devrait quant à lui bénéficier au véhicule en amortissant les coûts de recherche et de développement. Son développement a été mené conjointement par Toyota et Toyota Energy Solutions, Inc.

Disponibilité rapide du courant

La solution offre un avantage de taille : la rapidité avec laquelle le courant est disponible. Seules 40 secondes sont nécessaires après son allumage pour que le générateur hydrogène soit opérationnel. A comparer aux minutes parfois nécessaires pour les modèles diesel.

Des usines Toyota zéro émission

Toyota sera d’autant plus vigilant sur les résultats des tests, que s’ils s’avèrent concluants, il pourrait lui-même appliquer cette technique au sein de ses usines.
Ce qui lui permettrait notamment de respecter sa feuille de route sur 30 ans baptisée « Toyota Environmental Challenge 2050 ». Un programme qui prévoit notamment se diriger vers des usines à zéro émissions.

L’avis de Leblogauto.com

A l’heure où les coûts en recherche et développement constituent un véritable défi pour les constructeurs, contraints de s’adapter aux nouvelles normes environnementales, la stratégie de Toyota pourrait s’avérer fort payante. Permettant de répartir les charges d’amortissement et de réaliser d’importantes économies d’échelle.

Sources : Toyota

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Toyota : générateur à hydrogène basé sur les éléments de la Mirai"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Remarquable persévérance des Japonais !
Ça finira par payer.

Kaizer Sauzée
Invité

Toujours 20 ans d’avance sur les européens chez] Toyota.

Lovehornby
Invité

Pour le design, les 20 ans d’avance font que 99% des gens trouvent la miraï moche. C’est dommage, elle se vendrait mieux avec un plus joli plumage. Au moins si le groupe électrogène s’inspire de son look, ça devrait moins choquer…

Same Yumako
Invité

Yapuka trouver un processus de génération positive d’hydrogène pour les piles à combustible et on respirera un peu mieux.

@ Ma’ame Studer : j’aime bien quand tu mets des schémas fonctionnels dans les posts Ma’ame Studer, ça fait des articles très intéressants.
Emoji de Pouce levé tout ça tout ça.

wpDiscuz