Accueil Ecologie Malus automobile 2020 : la grande incertitude de juin

Malus automobile 2020 : la grande incertitude de juin

1536
24
PARTAGER
malus auto 2020

Pour le moment c’est un projet, celui du projet de loi de finances 2020. Mais, le gouvernement souhaite renforcer le malus CO2 qui va en outre désormais prendre en compte le cycle d’homologation WLTP au cours de l’année.

Un premier barème au 1er janvier 2020 abaissé de 7 g/km

Actuellement, le malus se déclenche à partir de 117 grammes de CO2/km (35 €) pour atteindre son maximum (10 500 €) à 191 g/km et au-delà. Dans le projet de loi de finances 2020, le seuil de déclenchement sera désormais de 110 g/km en janvier 2020 (50 €) pour atteindre 12 500 € au-delà de 172 g/km ! Actuellement, 172 g de CO2/km donne un malus de 5 340 € « seulement ».

Avec un seuil à 110 g/km, très peu de véhicules échapperont à un malus. « Oui nous allons augmenter le malus auto, pour une raison qui est très simple : il y a de nouveaux critères européens, nous tenons compte de ces nouveaux critères » explique Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances. Le ministre met aussi en avant la « transition énergétique ».

La grande incertitude du mois de juin 2020

Ces taux devraient être provisoires. En effet, en juin 2020 le WLTP sera enfin pris en compte. Ainsi, un deuxième barème entre en jeu. La grille du malus subit un « saut » passant de 110 à 138 g/km pour le déclenchement.

Ici, en revanche, difficile d’anticiper le changement. Selon les motorisations et les constructeurs, la différence entre NEDC corrélé et WLTP varie. Exemple chez Ford où le Kuga 1.5 EcoBoost 120ch passe de 157 g/km en NEDC à 175 g/km en WLTP (+18 g/km). En diesel TDCI 120 ch, les émissions passeraient de 143 à 169 g/km (+26 g/km). Grosso-modo, le passage aux émissions WLTP devrait ajouter 20 à 30 g/km aux chiffres actuels.

L’exemple Ford

Si on conserve notre exemple, le Kuga essence passerait de 2 610 € actuellement de malus à 5 715 € du 1er janvier au 1er juin 2020. A l’été prochain, le malus (WLTP) redescendra à 3 119 €. Si vous ne pouvez l’acheter avant janvier, autant attendre non ? La version TDCI passera de 953 € actuellement à 2 370 € en janvier et 2 049 € en juin. Un sacré durcissement tout de même.

Une simple Ford Fiesta essence 1.1 70 ch (117 g/km NEDC et 133 g/km en WLTP) qui n’a que 35 € de malus actuellement en aura 210€ en janvier et 0€ en juin ! Cette même Ford Fiesta, en version ST Plus est actuellement annoncée à 136 g de CO2/km soit 410 € de malus. En janvier 2020, elle passera à 1 386 € de malus, et en juin (158 g/km WLTP) à 818 € !

La majorité des constructeurs ne communiquent pas sur les valeurs WLTP qui devront être prises en compte à partir de juin 2020. C’est donc très difficile de savoir à quelle sauce « écologique » les acheteurs vont être mangés. Au moins Ford joue la transparence, même si cela pourrait tenter certains de différer un achat à après juin pour attendre un malus moins défavorable.

En contrepartie de ce tour de vis sur le malus CO2, l’enveloppe pour le bonus électrique va augmenter de 50%. Pour le moment, la modération de ce bonus de 6000 euros en fonction de l’efficience et/ou du prix du véhicule électrique acheté n’est pas à l’ordre du jour. La prime de conversion – dont les critères ont déjà été restreints face à son trop grand succès… –  va également être financée par le malus.

Barèmes du malus 2020

janvier 2020 juin 2020
Emissions de dioxyde de carbone Tarif 2020 Emissions de dioxyde de carbone Tarif 2020
(grammes de CO2 par kilomètre) (euros) (grammes de CO2 par kilomètre) (euros)
Inférieur à 110 0 Inférieur à 138 0
110 50 138 50
111 75 139 75
112 100 140 100
113 125 141 125
114 150 142 150
115 170 143 170
116 190 144 190
117 210 145 210
118 230 146 230
119 240 147 240
120 260 148 260
121 280 149 280
122 310 150 310
123 330 151 330
124 360 152 360
125 400 153 400
126 450 154 450
127 540 155 540
128 650 156 650
129 740 157 740
130 818 158 818
131 898 159 898
132 983 160 983
133 1074 161 1074
134 1172 162 1172
135 1276 163 1276
136 1386 164 1386
137 1504 165 1504
138 1629 166 1629
139 1761 167 1761
140 1901 168 1901
141 2049 169 2049
142 2205 170 2205
143 2370 171 2370
144 2544 172 2544
145 2726 173 2726
146 2918 174 2918
147 3119 175 3119
148 3331 176 3331
149 3552 177 3552
150 3784 178 3784
151 4026 179 4026
152 4279 180 4279
153 4543 181 4543
154 4818 182 4818
155 5105 183 5105
156 5404 184 5404
157 5715 185 5715
158 6039 186 6039
159 6375 187 6375
160 6724 188 6724
161 7086 189 7086
162 7462 190 7462
163 7851 191 7851
164 8254 192 8254
165 8671 193 8671
166 9103 194 9103
167 9550 195 9550
168 10011 196 10011
169 10488 197 10488
170 10980 198 10980
171 11488 199 11488
172 12012 200 12012
Supérieur à 172 12500 Supérieur à 200 12500

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Malus automobile 2020 : la grande incertitude de juin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sigma
Invité

150 g de CO2 correspondent à une consommation d’environ 5,6 l/100km de gazole ou 6,4 l d’essence E95…. Hou les vilains pollueurs !!!! ( sachant que le CO2 n’est pas une « pollution » mais un gaz à effet de serre ).

amiral_sub
Invité

ce n’est certes pas un « polluant » mais il pose quelques problèmes (si tu n’avais pas suivi fait une petite recherche sur le net)

SGL
Invité

L’excès de quelque chose finit par devenir un polluant quand cela arrive à saturation.
Pardon, mais c’est actuellement le cas !
Sauf si l’on arrive rapidement à reforester les continents, mais l’on ne prend vraiment pas le chemin aujourd’hui.

SGL
Invité

Il va falloir donner des explications !
Que dit Wikipédia par exemple :
« La pollution est la dégradation d’un écosystème par l’introduction, généralement humaine, de substances ou de radiations altérant de manière plus ou moins importante le fonctionnement de cet écosystème. Par extension, le mot désigne aussi parfois les conséquences de phénomènes géologiques comme une éruption volcanique. »
J’oserais dire que si l’atmosphère aurait soudainement trop d’oxygène… L’oxygène serait un polluant.
Demandez aux veuves des astronautes d’Apollo 1 qu’elles en pensent si elles sont encore vivantes ! 😉

Mwouais
Invité

Puisque la respiration humaine est cause démission de plus de 1kg de CO2/jour/personne et qu’une voiture roule en moyenne moins de 50km en diffusant 150 g de CO2/100km, que peut on conclure aussi ?

Indice : accroissement de la population mondiale et de leurs achats, modes de vie….(la respiration est stable sauf pour ceux qui courent ou vélocipèdent au lieu de rouler en voiture).

Mwouais
Invité

Pardon, en effet, par km et non pour 100km, l’habitude de la consommation.

Pour la respiration, j’espère que la personne est un être humain et inversement.

Mais le problème reste entier dès lors que l’augmentation de la population entraîne l’augmentation du transport.

Et qu’une voiture qui transporte 5 personnes sur 50km sera presque moins nuisible que 5 cyclistes à priori en terme d’émissions de CO2 sur une même distance. (2 à 3 heures de cycles …et douche comprise 😉 ).

Je conviens être partisan sur ce point avant de me parler de vélo électrique 😉

wizz
Membre

L’homme émet du CO2, certes, mais auparavant, il avait consommé du carbone, qui avait été capturé par les plantes via le CO2 de l’atmosphère

Bref, les émissions de CO2 que rejette l’homme est neutre.
(ps: ce qui n’est pas neutre, c’est qu’on a consommé du fossile pour produire la nourriture avec les tracteurs, engrais, transport….)

pat d pau
Invité

oui Wizz mais ca peu le savent et encore moins le comprennent…

pat d pau
Invité

150 g de CO2/100km

Ca sort d’ou les 100km ? d’un site de reptilien conpira-sionnistes ?

pat d pau
Invité

exak la Lexus LS 500H est a 142g pour une conso de 6.2l/100 avec son 3.5 V6.

AXSPORT
Invité

Quel RACKET !!!!
🙁

labradaauto
Invité

../…
en passant: le 1er secteur dont l’homme est responsable en quantitié de co2 produit sur la planète : Non : pas la bagnole, l’avion ! Avant il y a LA MODE, la sape, les fringues ….
alors que la manipulation des méninges affecte le monde de l’automobile, certains applaudisse la taxation outrancière…

Pierre
Invité

Le problème, c’est surtout que le gouvernement durçit les tolérances, et de l’autre les constructeurs ne sont pas près technologiquement à proposer des moteurs acceptables en dessous des valeurs, et quand ils le sont, c’est horriblement cher.

Et au milieu de tout ça, l’électrique n’est pas encore (pour beaucoup d’usagers) viable.

pat d pau
Invité

si toyota est en dessous sans forcer… donc faux mon ami, des constructeurs sont prets.

versdemain
Invité

De mémoire, lorsque l’on passait commande en Décembre et que l’on se fait livrer jusque courant Mars, c’était le malus en vigueur sur décembre qui s’appliquait.

Si tel est toujours le cas, je prédit un énorme boost des ventes en fin 2019 et une forte baisse des commandes sur janvier+février.

A partir de mars les commandes reprendront, mais les clients demanderont à être livré à partir de Juin ou le malus rebaissera un peu (quitte à signer une modif de commande le jour de livraison en juin pour être sur d’avoir le malus le moins disant)

wpDiscuz