Accueil WEC Une Hypercar Oreca pour le WEC en 2021 ?

Une Hypercar Oreca pour le WEC en 2021 ?

2014
0
PARTAGER
Oreca 07

Constructeur majeur de châssis en Endurance, Oreca se projette dans l’avenir du championnat du monde qui basculera dans l’ère des Hypercars au second semestre 2020, après l’ultime saison de la catégorie LMP.

Le constructeur français basé dans le Var, à Signes, a acquis une solide réputation en sport-prototypes, avec les nombreux succès obtenus en LMP2 par les Oreca 05/07 et leurs déclinaisons (Alpine A460/A470, Aurus 01, etc.), le partenariat technique avec Toyota Gazoo Racing et le développement de projets spécifiques, comme la Rebellion R-13 LMP1.

Oreca serait en négociations avec plusieurs fournisseurs et équipementiers pour développer une Hypercar, dans le cadre du futur championnat du monde WEC 2021. A l’heure actuelle, Toyota, Aston Martin et Scuderia Cameron Glickenhaus ont confirmé leur engagement dans la nouvelle catégorie reine de l’Endurance, mais les rumeurs s’agitent sur d’autres acteurs potentiels, de Ferrari à Lotus en passant par Lamborghini.

« Il y a un intérêt clair d’Oreca pour l’Hypercar et nous avons commencé à travailler sur un projet » a expliqué Hugues de Chaunac. « Dans le même temps, nous avons eu des discussions préliminaires avec des fabricants d’équipement d’origine. Nous avons prouvé notre niveau de technologie, et que notre bureau d’études et notre équipe de course sont à un très haut niveau, ce qui nous permet d’offrir un package très solide à un grand constructeur. »

L’objectif est de conclure un accord d’ici la fin de l’année, car les délais seront ensuite trop courts pour être prêt à temps pour l’ouverture du championnat.«Avant la fin de l’année, nous devons être dans la bonne position, car le temps passe de plus en plus vite», a déclaré de Chaunac. «Pour le moment, nous verrons en fonction du moment où nous sommes prêts, nous verrons quand nous pourrons commencer. Ce n’est pas facile d’être prêt pour septembre 2020, mais on verra (…) Je pense que c’est important, non seulement pour nous mais aussi pour le championnat, car pour le moment, il n’y a que deux constructeurs automobiles, Toyota et Aston Martin. Nous y travaillons, mais cela prend du temps. Nous devons convaincre un équipementier de savoir si nous avons une chance, mais je suis confiant. ”

De Chaunac a également indiqué que Oreca restait en discussion avec Rebellion, pour lequel a été construite la R-13, concernant l’inscription dans la nouvelle catégorie. « Avec un feu vert rapide, nous pourrions être prêts pour 2021-2022. Je pense qu’il serait possible d’avoir une voiture qui roule d’ici août 2021. » L’écurie suisse a réduit la voilure pour la saison actuelle, n’engageant finalement qu’un seul prototype LMP1.

Source : sportscar365, Oreca

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz